Quartier Guillotière à Lyon : Minorités ethniques, étudiants et alternatifs

Guillotière c’est à la fois le quartier latin de Lyon avec ses universités et ses résidences etudiantes d’un côté et le quartier des minorités ethniques arabes, asiatiques et africaines de l’autre. C’est aussi un quartier avec de nombreux lieux alternatifs.

> Gateaux arabes dans un magasin de Guillotière à Lyon.

> Gateaux arabes dans un magasin de Guillotière à Lyon.

 

Guillotière a longtemps été un ville à part entière avant de devenir un quartier de Lyon en 1852. C’etait le quartier derrière le pont, comme à Londres avec la rive sud (South Bank), là où se trouvait toutes les activités « peu honorables » : Maisons closes, tavernes et cabaret.

Sa position auprès de l’unique pont sur la route d’Italie (vers l’est) en fait un point de passage et de transit important. De nombreux artisans et commerçants s’y installent, donnant à Guillotère un caractère populaire qu’elle n’a jamais perdu.

 

Pont de Guillotière à Lyon vers 1560.
> Pont de Guillotière à Lyon vers 1560 : Unique pont vers l’est pendant des siècles.

 

Guillotière : Le quartier des étrangers

Aucun quartier de Lyon n’a entendu parlé autant de langues et n’a gouté autant de plats différents. Guillotière devient un lieu d’émigration régionale d’abord (Ardèche et Limousin), avant que n’arrivent des Italiens à la fin du 19e siècle.

Pendant l’entre deux guerres (1918-1939) arrivent les Arméniens, Grecs, Juifs, Maghrébiens et Espagnols. Les uns fuyant les persécutions, les autres la guerre, tous la misère.

L’écrivain lyonnais Calaferte décrit bien dans le Requiem des Innocents, le quartier de Guillotière pendant l’occupation allemande. Dans son récit, il s’agit d’un bidonville aux moeurs violentes et délétères, un lieu d’une grande misère humaine.

Pendant les 30 glorieuses, la France fait appel à une main d’oeuvre maghrébine plus nombreuses. Puis viendront les Asiatiques dans les années 89/90 puis les Africains et enfin les Roms.

 

Message d'information à l'adresse des immigrées arrivant à Lyon.
> Message d’information à l’adresse des immigrées arrivant à Lyon.

 

Commerce de rue à la Guillotière dans les années 70.
> Commerce de rue à la Guillotière dans les années 70.

 

Guillotière aujourd’hui

Les touristes ne se pressent pas dans ce quartier populaire, mais ils ne sont pas nécessaire pour donner à ce quartier cette vie et cette impression de désordre joyeux.

Il y a à Guillotière de nombreux bars sympathiques comme De l’autre côté du pont, Le Court circuit ou Station DIY. Certains sont « alternatifs » privilégiant des circuits de distribution courts et distribuant de la presse engagée. Les uns organisent des concerts, les autres font tourner des disques aux DJs. Sur les berges du Rhône, les pelouses accueillent les pique niques, les terrasses des péniches font le plein les beaux jours.

Des galeries ont ouvertes avec de nombreux vernissages où vous pourrez boire votre soul avec culture.

On trouve à la « Guille » de nombreux restos asiatiques vraiment pas chers, des épiceries et des videothèques asiatiques. Si vous souhaitez cuisiner un plat thai, chinois ou vietnamien, vous y trouverez tous les ingrédients dont vous aurez besoin.

 

Epicerie asiatique de Chinatown à Guillotière à Lyon.
> Epicerie asiatique de Chinatown à Guillotière à Lyon.

 

Si vous mourrez d’envie de mezze orientaux ou de patisseries arabes, vous aurez le choix entre Bahadourian et des dizaines d’autres commerces. C’est également dans le quartier que l’on mange les meilleurs couscous de Lyon.

Pendant longtemps, on venait à la Place du Pont pour acheter du haschich aux vieux Arabes. Après un commissariat a été construit sur la place mais cela n’a pas changé grand chose. Maintenant on peut trouver du haschich et de l’herbe dans tous les quartiers de la ville.

 

Pour accéder à Guillotière, prenez le métro, la ligne D ou le tramway T1 arrêt « Guillotière ». Si vous êtes à Bellecour, traversez le pont de Guillotière (vers l’est) à pied.

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.