Connaissez-vous Venise ? Quelques faits amusants, anecdotes historiques ou évènements majeurs pour briller en société. Au programme : Vol, trahison, espionnage, génie et sexe.

 

Faits amusants et insolites à propos de Venise

 

Avant Venise, Torcello est la première île à s’être développé dans la lagune. L’île compta jusqu’à 10 000 habitants contre 14 aujourd’hui… 

La première église est construite en 639. Toujours débout, vous y verrez entre autre une terrifiante mosaique byzantine du jugement dernier.

L’ensablement des voies d’accès et la malaria entraina le déclin de Torcello au profit de Venise.

 

Mosaique de la cathédrale Santa Maria Assunta de l'île de Torcello.
Mosaique de la cathédrale Santa Maria Assunta de l’île de Torcello.

 

 

En 827, les reliques de Saint Marc ont été volées à Alexandrie par des marchands vénitiens.

Venise avait déjà un saint patron avec Théodore. Pour rivaliser avec Rome et ses saints patrons Pierre et Paul, les vénitiens sont allés volés aux orthodoxes coptes les reliques sacrés de Marc. A la fois, l’un des 4 évangélistes et le fondateur de leur église…

La relique fût recouverte de viande de porcs (impur aux musulmans), ce qui permis de passer la douane et d’embarquer sans complication. Les reliques augmentèrent le prestige de Venise et lui donnèrent son symbole.

Le Lion est le représentation de Saint Marc. La Basilique de Saint Marc fût construite pour accueillir les reliques.

 

Lion ailé, symbole de l'évangéliste Marc sur la Basilique de Saint Marc à Venise - Photo d'Abxbay
Lion ailé, symbole de l’évangéliste Marc sur la Basilique de Saint Marc à Venise – Photo d’Abxbay

 

 

Pour construire Versailles, Colbert, ministre de l’économie de Louis XIV ira voler le savoir-faire des maîtres verriers vénitiens.

Depuis le 15ème siècle Venise détient le monopole de la production des miroirs au mercure sur son île-verrerie de Murano. La fabrication est complexe. Les miroirs d’une grande pureté sont signe d’élégance et coûte excessivement cher.

Des espions de puissances étrangères chercher à percer son mystère. Le contre-espionnage vénitien veille et la menace est réelle : Divulguer les secrets de fabrication est puni de peine de mort.

Colbert au service de Louis XIV finit par débaucher 4 verriers de Murano pour les amener en France. Le Conseil des Dix de la République de Venise fera assassiner 2 des 4 ouvriers déserteurs. Le savoir-faire sera néanmoins transmis, la Manufactures des glaces sera crée à Saint Gobain et Versailles aura son Palais des Glaces

 

Musée du verre de Murano près de Venise - Photo de Tajchman Maria
Musée du verre de Murano près de Venise – Photo de Tajchman Maria

 

 

Venise repose sur des pilotis en bois. Des troncs d’arbres furent enfoncés dans la vase pour permettre la construction des palais, églises et maisons de la cité.

La vase isole le bois de l’air lui permettant d’être imputrescible. La Basilique de Sant Maria de la Salute dans le quartier de Dorsoduro reposerait sur 1.156.672 pieux de chêne et de mélèze, longs de quatre mètres. Il s’agirait du bâtiment ayant nécessité le plus grand nombre de pilotis.

Amsterdam est également construite sur le même principe, la bâtiment ayant nécessité le plus de pilotis est le Palais Royal d’Amsterdam avec 13 659 piliers… presque 100 fois moins !

 

Vue depuis le pont de l'Académie vers la Basilique Santa Maria della Salute à Venise - Photo de Lasse B. from Deutschland
Vue depuis le pont de l’Académie vers la Basilique Santa Maria della Salute à Venise – Photo de Lasse B. from Deutschland
Palais Royal d'Amsterdam en 1670 - Tableau d'Adriaensz Berckheyde
Palais Royal d’Amsterdam en 1670 – Tableau d’Adriaensz Berckheyde

 

 

La façade de la Basilique Saint Marc est un étalage des pillages réalisées par Venise.

Les Chevaux sur la façade de la Basilique Saint Marc viennent de l’hippodrome de Constantin. Ils furent pillé à l’issue de la 4e croisade.

Jusqu’à 100 000 spectateurs assistaient à des courses de chars à 2 pas de la Cathédrale Saint Sophie. La capacité d’accueil de l’hippodrome de Constantinople est supérieure à celle du Colisée de Rome (50 000 à 80 000) et similaire à celle du cirque Maximus.

 

Chevaux de la Basilique de Saint Marc à Venise - Photo de Franco Rondina
Chevaux de la Basilique de Saint Marc à Venise – Photo de Franco Rondina

 

 

Au cours de nombreux siècles Venise fût l’une des capitales de la prostitution et du libertinage en Europe.

Fin 1700, il y a plus de 12 000 prostituées en activité à Venise. Elles constituent environ 10% de la population de la ville ! Les courtisanes se divisent en 2 groupes :

  • La curtigiana onesta : Femme de culture et de style vendant ses faveurs,
  • La curtigiana de lume : Courtisane de moindre classe se prostituant près du pont du Rialto.

 

La courtisane Veronica Franco prêtant son corps à "Danaé" du peintre vénitien Tintoret
La courtisane poétesse Veronica Franco prêtant son corps à « Danaé » du peintre vénitien Tintoret.

 

 

En 1709, un des hivers les plus froids du petit âge glaciaire s’abat sur l’Europe. Il fait -20° à Paris le 20 janvier. A Venise la lagune gèle.

Le Petit Âge glaciaire correspond à un refroidissement climatique de moins de 1° en moyenne. Le paroxysme de froid est atteint entre les années 1570 et 1730. Cette diminution des températures provoque des hivers rigoureux et réduit la production agricole provoquant des millions de morts. La Tamise à Londres, la Seine à Paris, les rivières et canaux à Amsterdam et même en Italie…

A Venise, il est possible de rejoindre les îles au nord de la lagune (San Michele et peut être Murano) à pied, en glissant et provoquant de nombreux fous rire.

 

"Lagune geleé alle Fondamenta Nuove" (1709)  de Gabriele Bella à la Pinacoteca Querini Stampalia

"Lagune geleé alle Fondamenta Nuove" (1709) de Gabriele Bella à la Pinacoteca Querini Stampalia
« Lagune geleé alle Fondamenta Nuove » (1709) de Gabriele Bella à la Pinacoteca Querini Stampalia

 

 

On associe d’abord Amsterdam à Venise pour ses charmants canaux peut être un peu moins pour leurs autres points en commun : Une puissante flotte, un réseau commercial sur plusieurs continents et un empire financier parmi les puissants du monde de l’époque.

Deux autres villes ont joué un rôle majeure dans l’histoire de Venise : Constantinople (devenu Istanbul) et Gênes.

La première fût d’abord sa protectrice puis une partenaire privilégiée avant que Venise ne coupe le cordon et précipite la chute de l’ancienne Byzance après la 4e croisade. Gênes fût elle son ennemi la plus acharnée pendant des siècles pour le contrôle de la Méditerranée orientale.

 

Istanbul en Turquie, ancienne Constantinople, protectrices, partenaire, inspiration de Venise. Photo de Moonik
Istanbul en Turquie, ancienne Constantinople, protectrices, partenaire, inspiration de Venise. Photo de Moonik
Gênes en Italie, l'autre république maritime, l'éternel ennemi de Venise. Photo de Mstyslav Chernov
Gênes en Italie, l’autre république maritime, l’éternel ennemi de Venise. Photo de Mstyslav Chernov

Carte de tourisme : Lieux du guide de Venise

 

Cliquer sur cette icône pour sélectionner / désélectionner les calques de la carte de Venise : Hôtels, monuments, musées, parcs, bars, où sortir, shopping…

 

 

 

Où dormir à Venise

Auberges de jeunesse à Venise
Hotels pas chers à Venise
Hotels de charme à Venise


Fun Facts : L’histoire insolite de Venise pour briller en société
Visiter Venise avec le guide Vanupied - Photo de Wolfgang Moroder

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.