Palais Royal de Turin : Incontournable splendeur des Savoie

Le Palais royal de Turin date du 17ème siècle et reflète l’opulence de la Maison de Savoie. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il comprend des salles richement décorées, une bibliothèque et une importante collection d’armes.

 

Palais Royal de Turin - Photo de Giovanni

> Palais Royal de Turin – Photo de Giovanni

 

 

Le Palais Royal se trouve dans le coeur de la Vieille Ville de Turin sur la Piazza Castello à deux pas de la Cathédrale de Turin, de l’église San Lorenzo et du palais Madame.

 

 

 Bon plan : Carte pass 2, 3 ou 5 jours pour visiter les principaux sites de Turin et de la région du Piémont.

 

 

Le Palais Royal comprend plusieurs musées et lieux à visiter. Cela peut facilement prendre une bonne demi-journée voire la journée si vous prenez votre temps :

 

  • Le Palais Royal et ses nombreuses salles somptueuses,
  • La galerie Sabauda, un musée des Beaux Arts avec une collection exceptionnelle,
  • L’Armurerie royale, musée et présentation insolite,
  • Le Musée d’archéologie et d’antiquité,
  • La Bibliothèque royale,
  • Les Jardins royaux, très agréables pour prendre le soleil sur une chaise longue au bord d’une fontaine,
  • Le Palazzo Chiablese accueille des expositions temporaires d’art moderne,

 

 

Carte du Palais Royal de Turin. Image museireali.beniculturali.it

> Carte du Palais Royal de Turin. Image museireali.beniculturali.it

 

 

Pour vous reposer entre les visites des différents musées, vous avez un café pour manger une patisserie ou un sandwich : La Caffetteria Reale.

 

Café du Palais Royal à Turin.

> Café dans la cour du Palais Royal à Turin.

 

 

 

La résidence de la Maison de Savoie

 

Le palais royal de Turin a été la résidence de la famille royale de Savoie jusqu’en 1865, date à laquelle la capitale est transférée à Florence. Le premier palais est construit en 1559 sous le règne de Charles-Emmanuel, duc de Savoie.

 

L'entrée de Vittorio Emanuele II dans le Palais Royal de Turin sur un tableau de Carlo Bossoli (1866).

> L’entrée de Vittorio Emanuele II dans le Palais Royal de Turin sur un tableau de Carlo Bossoli (1866).

 

 

En 1646, la duchesse Christine de France confie les travaux d’agrandissement du palais aux architectes Carlo Morello et Amedeo di Castellamonte qui décoreront notamment les salles du premier étage. C’est de cette époque également que datent les fresques de la Grande Galerie et les décorations de l’appartement du rez-de-chaussée.

A la fin du 17ème siècle, André Le Nôtre, l’architecte du parc de Versailles, dessine les jardins du palais. Parsemés de nombreux bassins, de statues et de massifs fleuris, on peut y admirer également la fontaine des Tritons datant du 18ème siècle.

 

 

Les points forts du palais royal

 

Les visiteurs découvrent les plus belles pièces du palais parmi lesquelles la salle du trône décorée de marqueteries, la salle des audiences, la salle des gardes du corps ornée de fresques, le salon des Suisses et l’opulente salle de bal du 19ème siècle.

 

Salon des Gardes Suisses du Palais Royal de Turin - Photo de Manuelarosi

> Salon des Gardes Suisses du Palais Royal de Turin – Photo de Manuelarosi

Trône dans le Palais Royal de Turin.

> Trône dans le Palais Royal de Turin.

Cabinet chinois dans le Palais Royal de Turin.

> Cabinet chinois dans le Palais Royal de Turin.

Salle du Palais Royal de Turin.

> Salle du Palais Royal de Turin.

Plafond dans le Palais Royal de Turin.

> Plafond dans le Palais Royal de Turin.

 

 

C’est à l’architecte Filippo Juvarra de Messine que l’on doit le magnifique « Escalier des ciseaux » réalisé en 1720 qui mène à la salle du Trône. De son côté, le Cabinet chinois est orné de jolies laques anciennes et de fresques datant du 18ème siècle.

 

 

Grille du Palais Royal de Turin.

> Grille du Palais Royal de Turin.

 

 

L’Armurerie royale de Turin

 

Inauguré en 1837 par Charles-Albert de Savoie, le musée de l’armurerie occupe une aile du palais. Il réunit l’une des plus riches collections d’armes et d’armures anciennes d’Europe. On peut également admirer une impressionnante série de chevaux naturalisés et des chevaliers en armure.

A l’origine, la collection est issu des arsenaux de Turin et de Gênes et des collections du Musée des Antiquités. L’Armurerie compte actuellement plus de 5 000 objets allant de la Préhistoire au début du 20e siècle, le noyau principal se compose d’armes et d’armures du 16e siècle.

 

 

Superbe cavalier et cheval empaillé à l'Armurerie royale de Turin.

> Superbe cavalier et cheval empaillé à l’Armurerie royale de Turin.

Coquetterie et chevalerie à l'Armurerie royale de Turin.

> Coquetterie et chevalerie à l’Armurerie royale de Turin.

Grandiose salle principale de l'Armurerie royale de Turin.

> Grandiose salle principale de l’Armurerie royale de Turin.

Détails d'une armure japonaise dans le musée des armes du Palais Royal de Turin. Photo de Sailko

> Détails d’une armure japonaise dans le musée des armes du Palais Royal de Turin. Photo de Sailko

 

 

Les plus belles pièces de la collection se trouvent dans la magnifique Galerie Beaumont. Dessinée par Juvarra en 1733, elle est ornée de fresques et d’un carrelage en damiers noir et blanc.

 

 

Bibliothèque Royale de Turin

 

La Bibliothèque royale de Turin contient plus de 200 000 volumes, cartes anciennes, gravures et dessins dont le célèbre « Autoportrait » de Léonard de Vinci.

Si vous aimez les anciennes bibliothèques, richement meublés et sentant le papier vous pourrez découvrir l’oeuvre de l’architecte de la cour Pelagio Palagi. Des expositions d’illustration ont lieux et les anciens globes fascineront les plus curieuses et curieux.

 

 

Tête d'une femme par Leonard de Vinci dans la bibliothèque du Palais Royal de Turin.

> Tête d’une femme par Leonard de Vinci dans la bibliothèque du Palais Royal de Turin.

Salle principale de la Bibliothèque Royale de Turin.

> Salle principale de la Bibliothèque Royale de Turin.

 

 

A l’origine, la bibliothèque royale était destinée à servir la cour, les officiers et les savants intéressés par l’étude de l’histoire du pays et des beaux-arts. Après la seconde guerre mondiale, la Bibliothèque Royale devient une bibliothèque publique puis un Institut annexé aux Musées royaux de Turin.

 

 

Musée de l’antiquité de Turin

 

Le Musée des Antiquités de Turin est né lors de la séparation des collections égyptiennes (aujourd’hui au musée Egyptien) des collections gréco-romaines du Musée Royal des Antiquités Gréco-Romaines.

La présentation est moderne, le propos intéressant, les collections assez riches : Ce n’est pas le musée d’archéologie de Naples ou celui de Rome. Vous y découvrirez des salles consacrées à l’histoire de Turin surplombant les ruines du théâtre romain.

 

 

Sculpture du musée d'antiquité de Turin.

> Sculpture du musée d’antiquité de Turin.

Statue du musée d'antiquité de Turin.

> Statue du musée d’antiquité de Turin.

 

 


Dans notre itinéraire pour visiter Turin en un week-end.

 

 

Informations pratiques du Palais Royal de Turin

 

Le Palais Royal se trouve dans le coeur de la Vieille Ville de Turin.

 

Adresse : Piazzetta Reale, 1, 10122 Torino TO, Italie

Site officiel : https://www.museireali.beniculturali.it

 

 Bon plan : Carte pass 2, 3 ou 5 jours pour visiter les principaux sites de Turin et de la région du Piémont.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Turin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.