Musée égyptien de Turin : 2e plus grande collection au monde

Créé au début du 19ème siècle, le musée égyptologique de Turin est installé dans le palais de l’Académie des Sciences. Les collections comprennent de nombreuses statues, des sarcophages, des momies, des objets usuels et des bijoux ainsi qu’une série de papyrus.

 

A l'intérieur du Musée égyptien de Turin : Salle des statues monumentales - Photo de Jean-Pierre Dalbéra

> A l’intérieur du Musée égyptien de Turin : Salle des statues monumentales – Photo de Jean-Pierre Dalbéra

 

 

L’une des plus importantes collections d’antiquités égyptiennes

 

L’Italie s’est intéressée très tôt à la civilisation égyptienne. Dès la fin du 18ème siècle, le piémontais Bernardino Drovetti accompagne Bonaparte lors de la Campagne d’Egypte. Devenu consul d’Egypte, il réunit une importante collection d’antiquités.

En 1824, Drovetti vend sa collection. Une partie de celle-ci est achetée par le prince Victor-Emmanuel. La même année, le roi Charles-Félix de Savoie crée le musée égyptologique de Turin. L’archéologue Ernesto Schiaparelli, directeur du musée durant 30 ans, contribuera également au développement des collections.

 

 

Les pièces maîtresses du musée

 

Le musée égyptologique de Turin comprend plus de 30 000 pièces dont 6 500 sont exposées. On peut y admirer des fresques antiques, des momies d’hommes et d’animaux, des urnes funéraires, du mobilier et des ustensiles de la vie quotidienne.

 

Détails de la stèle de Meru, montrant les offrandes faites au mort Règne de Mentuhotep II, (2000 av. J.C.) - Musée Egyptien de Turin - Photo de Jean Pierre Dalbéra

> Détails de la stèle de Meru, montrant les offrandes faites au mort Règne de Mentuhotep II, (2000 av. J.C.) – Musée Egyptien de Turin – Photo de Jean Pierre Dalbéra

 
 

 

Le « Canon royal de Turin » fait partie des pièces remarquables du musée. Il s’agit d’un papyrus écrit en hiératique, l’écriture utilisée à cette époque dans l’administration. Y sont recensés plus de 300 noms de rois ou pharaons ainsi que la durée de leur règne. Cette pièce unique sera longuement étudiée par l’égyptologue Champollion.

Une autre pièce maîtresse du musée est la tombe de Khâ et Merit découverte en 1906 à Deir el-Médineh. Khâ était l’architecte du pharaon Amenhotep III, Merit était son épouse. Le musée expose les sarcophages et objets funéraires présents dans le tombeau ainsi que des objets de toilette, des vêtements et des bijoux.

 

Sarcophage d'Ibi au musée égyptien de Turin - Photo de Robven

> Sarcophage d’Ibi au musée égyptien de Turin – Photo de Robven

 

 

On peut aussi admirer le temple d’Ellesiya. Cet édifice a été sauvé des eaux lors de la construction du barrage d’Assouan et offert à l’Italie pour la remercier de sa collaboration. Sont également exposées des statues de divinités et de pharaons égyptiens comme celles de Sekhmet et de Ramsès II ainsi que des pièces datant de la période gréco-romaine.

 

 

Informations pratiques du Musée égyptien de Turin

 

Adresse : Via Accademia delle Scienze, 6, 10123 Torino TO, Italie

Site officiel : http://www.museoegizio.it

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées à Turin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *