Top 10 de Bologne (Italie) : Le meilleur de Bologna en Emilie Romagne

Bologne est un ravissement. L’ancienne ville médiévale est belle, intéressante et agréable à découvrir à vélo ou à pied. Les gourmets, les intellectuelLEs, les amatrices et amateurs d’art et d’architecture y trouveront un bonheur simple et communicatif.

 

Marcher sans autre moteur que la curiosité du beau

Déambuler encore et encore dans un centre historique plus grand que celui de Vienne ou de Barcelone. Le tout presque sans voiture. 4 km2 parcouru par près de 40 km de portiques.

Une rue de Bologne avec deuex rangées de portiques et des façades multicolores.

> Une rue de Bologne avec deux rangées de portiques et des façades multicolores.

 

 

Rendez-vous dans la plus vieille université du monde

Rentrer dans la plus vieille université d’Europe et découvrir le street art dans les couloirs et les cours. Un mélange des genres que l’on imagine difficilement ailleurs : A la Sorbonne ? A Oxford ?

 

Street art à la fac d'anthropologie de l'université dont les formes vivantes de Blu (?) l'un des street artistes les plus géniaux qui soit, originaire de Bologne.

> Street art à la fac d’anthropologie de l’université dont les formes vivantes de Blu (?) l’un des street artistes les plus géniaux qui soit, originaire de Bologne.

 

 

Manger et être heureux

Manger dans une osteria ou trattoria : Bolognaise, jambon de Parme, Parmiggiano, vinaigre balsamique de Modène. Les produits culinaires mythiques italien se trouve à 50 km à la ronde.  

 

Tagliatelle al ragu plus connu sous l'appellation de pâte à la bolognaise.

> Tagliatelle al ragu plus connu sous l’appellation de pâte à la bolognaise. Photo de FotoosVanRobin.

 

 

Gravir les collines verdoyantes

Prendre la poudre d’escampettes et rejoindre les collines environnantes : Des belles villas, de jolis points de vue. Plus qu’un air de campagne, la campagne dans tout ce qu’elle a de plus pittoresque à quelques minutes du centre ville.

 

Point de vue sur Bologne depuis l'église de San Michele in Bosco.

> Point de vue sur Bologne depuis l’église de San Michele in Bosco.

 

 

S’interroger sur le monde

Toucher du doigts les combats de l’extrême gauche italienne – Bologne est une ville rouge – en faveur des migrants, de l’égalité entre les hommes et les femmes, d’une meilleure redistribution des richesses. Des concerts de rock et toutes la créativité qui accompagnent ces deux mouvements : Street art et affiches. Au XM24 au nord de la ville.

 

Affiches dans le squat culturel du XM24 à Bologne.

> Affiches dans le squat culturel du XM24 à Bologne.

 

 

Prendre un cours d’histoire de l’art

Pousser la porte du cimetière de la Certosa et se retrouver dans l’un des plus belles collections de sculptures que vous verrez de votre vie. Tous les styles artistiques et architecturaux en un seul lieu. Entre parc, musée et lieu de recueillement.

 

Une des magnifiques sculptures du cimetière de la Certosa à Bologne.

> Une des magnifiques sculptures du cimetière de la Certosa à Bologne.

 

 

Sortir à la rencontre de l’Italie

Sortir et rencontrer des locaux – même et surtout si – la plupart viennent des 4 coins de l’Italie. Bologne est tolérante, ouverte, progressive et sans chichi. Essayez d’en dire autant de Milan, Turin ou Rome.

 

Bars sous les portiques ou arcanes dans le quartier de l'université au nord de la Vieille Ville de Bologne.

> Bars sous les portiques ou arcanes dans le quartier de l’université au nord de la Vieille Ville de Bologne.

 

 

Apprendre l’anatomie humaine

Découvrez l’anatomie à travers des modèles des siècles derniers : Impressionnant, drôle, repoussant, terrifiant lorsque l’on visualise toutes les positions d’accouchement malheureuses. Un panorama complet des organes et émotions humaines au musée Poggi.

 

Anatomie féminine lascive avec un collier dans la collection du musée d'anatomie de Bologne. Curieux.

> Anatomie féminine lascive avec un collier dans la collection du musée d’anatomie de Bologne. Curieux.

 

 

Déjeuner dans l’herbe

Prendre un bol d’air frais à la chlorophylle dans le parc Margherita : Des cafés charmants, des grandes pelouses plantés d’arbres majestueux, des playgrounds où se confronter aux amateurs de basket de l’autre côté des Alpes.

 

Lac du jardin Marguerite ou giardino Margherita à Bologne.

> Lac du jardin Marguerite ou giardino Margherita à Bologne.

 

 

Trouver la sérénité

Pénétrez sur la pointe des pieds dans le plus beau monastère de Bologne à Santo Stefano : Une splendeur romane avec des églises aux formes surprenantes, des cloîtres à la sérénité réconfortante et le tout dans un espace d’une infini douceur figurant Jérusalem.

 

San Stefano à Bologne : La splendeur romane figurant Jérusalem.

> San Stefano à Bologne : La splendeur romane figurant Jérusalem.

 

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Atmosphère de Bologne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *