L’hommage au Dr Strange et naissance de Rolling Stone magazine.

Tu veux connaître le rapport entre Janis Joplin, l’hommage au Dr.Strange donné en octobre 65 au Longshoremen’s Hall et la création du magazine Rolling Stone ? La curiosité de Chet Helms, un type qui cherchait une bonne salle de répét’.


> Docteur Strange.

 

 

Janis recontre Big Brother and the Holding Company

 

Texan comme son amie Janis Joplin, Chet Helms se ballade en bordure du Golden Gate Park quand lui vient l’idée de rendre visite à Rod Albin, une de ses nouvelles connaissances san franciscaines. Celui-ci habite Page Street, dans une immense maison victorienne appartenant à son oncle. En découvrant la salle de bal du sous-sol, aussi vacante que spacieuse, Helms imagine la tenue hebdomadaire de jam sessions entre potes. C’est dans cette cave de luxe que s’assemble au cours de l’été 1965 le futur groupe de Janis Joplin, Big Brother and the Holding Company, autour de Rod Albin et de son frère, et des guitaristes Sam Andew et Jim Gurtley.

 

Vers le premier vrai concert hippie

 

Voyant le public – essentiellement des amis d’amis- affluer de plus en plus nombreux à ces gigs informels, Helms propose à ses proches de la Dog Family (un collectif informel de néo-folkeux) d’organiser un concert du même type dans un lieu plus vaste. Parmi ces proches, Rock Scully, le futur manager du Gratefull Dead, et Ellen Harmon, des Charlatans. Ce dernier groupe, ainsi que la Great Society, le Jefferson Airplane et les Marbles (d’Oakland) se retrouvent le 16 octobre 1965 à l’affiche du Longshoremen’s Hall, pour un grand concert en « hommage au Docteur Strange » (oui, celui des comics).

 

Quicksilver et Rolling Stone : des rencontre-clés

 

Dans Summer of Love, l’auteur Joel Selvin décrit cette soirée comme le moment où “une communauté souterraine se rencontre pour la première fois”. Et en effet, ils sont un paquet à avoir gagné un concours de circonstance ce soir-là : en fait, c’est la première fois que l’Airplane joue ailleurs qu’au Matrix, et c’est là que le groupe découvre Grace Silk, sa future chanteuse (alors membre de Great Society). C’est aussi là que se rencontrent les futurs membres du Quicksilver Messenger Service, et c’est enfin là qu’un journaliste jazz de 48 ans, Ralph Gleason, rencontre un étudiant de Berkeley nommé Jann Wenner. Pas de groupe à la clé de cette rencontre-là, juste un magazine rock : Rolling Stone. Ca vous dit quelque chose ?

Maciej

Maciej

J’aime me perdre à la recherche d’endroits surprenants.

Plus de San Francisco !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *