GAM à Turin, superbe musée d’art moderne et contemporain ! [Crocetta]

Créé au 19ème siècle, le GAM Torino expose des collections de peintures et de sculptures, mais aussi des dessins, des photos, des gravures et des installations artistiques couvrant la période du milieu du 19ème jusqu’à nos jours. A ne pas rater si vous aimez l’art.

 

Musée d'art moderne de Turin

> Musée d’art moderne de Turin « Orange Car Crash (5 Deaths 11 Times in Orange) » d’Andy Warhol.

 

 

La Galerie civique d’art moderne et contemporain de Turin (GAM) se trouve dans le quartier de Crocetta.

 

 Bon plan : Carte pass 2, 3 ou 5 jours pour visiter les principaux sites de la ville et de la région du Piémont.

 

 

GAM Torino : + de 7 000 œuvres exposées

 

L’histoire de la Galerie civique d’art moderne et contemporain remonte à l’année 1863 quand est créé le premier musée accueillant une collection d’art moderne à Turin. La galerie déménage à plusieurs reprises avant de s’installer dans l’élégant quartier Crocetta en 1959.

 

 

Maquette du Gam Torino, Musée d'art moderne et contemporain à Turin.

> Maquette du Gam Torino, Musée d’art moderne et contemporain à Turin.

Intérieur de la GAM Torino à l'ouverture du musée d'art moderne.

> Intérieur de la GAM Torino à l’ouverture du musée d’art moderne.

 

 

Réagencées en 2013, les collections du musée sont organisées de manière thématique. Le musée présente également de nombreuses expositions temporaires. Il s’agit de l’un des musées d’art moderne les plus intéressant d’Italie.

 

 

Musée d'art moderne et contemporain à Turin : Collection des années 1800.

> Musée d’art moderne et contemporain à Turin : Collection des années 1800.

Musée d'art moderne et contemporain à Turin : Collection des années 1900.

> Musée d’art moderne et contemporain à Turin : Collection des années 1900.

 

 

Les collections du musée d’art moderne de Turin

 

La GAM possède 47 000 œuvres d’art des 19ème et 20ème siècles dont une partie seulement est exposée.

 

"I funerali di Tiziano" (1855) d'Enrico Gamba - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « I funerali di Tiziano » (1855) d’Enrico Gamba – GAM, musée d’art moderne de Turin.

 
 
Statue funéraire de Tito Pallestrini (1856) de Vincenzo Vela - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> Statue funéraire de Tito Pallestrini (1856) de Vincenzo Vela – GAM, musée d’art moderne de Turin.

> "Madonna Laura" (1861) d'Odoardo Fantacchiotti - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « Madonna Laura » (1861) d’Odoardo Fantacchiotti – GAM, musée d’art moderne de Turin.

"La cella delle pazze" (1884) de Giacomo Grosso - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « La cella delle pazze » (1884) de Giacomo Grosso – GAM, musée d’art moderne de Turin.

"Le allieve" (1885) de Lorenzo Delleani - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « Le allieve » (1885) de Lorenzo Delleani – GAM, musée d’art moderne de Turin.

Premiere exposition internationale des arts décoratifs modernes (1902) de Leonardo Bistolfi - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> Premiere exposition internationale des arts décoratifs modernes (1902) de Leonardo Bistolfi – GAM, musée d’art moderne de Turin.

 

 

La Galerie offre une place de choix aux artistes de l' »Art pauvre » parmi lesquels Michelangelo Pistoletto. Ce courant artistique créé dans les années 60 se concentre sur le processus créateur. Utilisant des matériaux comme le sable, la terre, la toile de jute ou le bois, l’art pauvre prône l’indépendance de l’artiste par rapport aux institutions culturelles.

La Galerie civique d’art moderne et contemporain présente également des œuvres d’artistes internationaux tels que Paul Klee, Yves Klein, Auguste Renoir, Anselm Kiefer, Andy Warhol, Fernand Léger, Picasso et Marc Chagall. Sont aussi exposées des œuvres du groupe Cobra, un mouvement expérimental non conventionnel créé dans les années 40.

 

 

"Nudo femminile" (1933) par Luigi Spazzapan - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « Nudo femminile » (1933) par Luigi Spazzapan – GAM, musée d’art moderne de Turin.

> « L’inverno » (1935) de Mario Sturani – GAM, musée d’art moderne de Turin.

"Compasizione" (1936) de Luigi Veronesi - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « Compasizione » (1936) de Luigi Veronesi – GAM, musée d’art moderne de Turin.

> « Arciere su bianco » (1955) de Carla Accardi  – GAM, musée d’art moderne de Turin.

"Heads" (1956) d'Asger Jorn - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « Heads » (1956) d’Asger Jorn – GAM, musée d’art moderne de Turin.

"Rivalità figurale" (1957) de Mario Ballocco - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « Rivalità figurale » (1957) de Mario Ballocco – GAM, musée d’art moderne de Turin.

"Dreams of Unicorn" (1965) de John Wesley - GAM, musée d'art moderne de Turin.

> « Dreams of Unicorn » (1965) de John Wesley – GAM, musée d’art moderne de Turin.

 

 

Un cabinet de dessins, de croquis et d’estampes est intégré au musée. Couvrant la période du 18ème siècle au 20ème siècle, les collections se composent de 30 000 pièces parmi lesquelles des œuvres de Pietro Giacomo Palmieri, Giovanni Battista De Gubernatis et Robert Rauschenberg.

La vidéothèque du musée comprend également une importante collection de films et de vidéos d’art ainsi que des documentaires dédiés aux artistes et aux mouvements artistiques du 19ème siècle à nos jours. La Galerie possède en outre une bibliothèque, une librairie et une cafétéria.

 

 

Carlos Cruz Diez Chromosaturation au muséet d'Art moderne et conetmportain de Turin (GAM).

> Carlos Cruz Diez Chromosaturation au muséet d’Art moderne et conetmportain de Turin (GAM).

 

 


Dans notre itinéraire pour visiter Turin en un week-end.

 

 

Informations pratiques du musée d’art moderne et contemporain de Turin

 

La Galerie civique d’art moderne et contemporain de Turin (GAM) se trouve dans le quartier de Crocetta à Turin.

Adresse : Via Magenta, 31, 10128 Torino TO, Italie
Horaires d’ouverture : De 10h à 18h tous les jours. Fermé le lundi.

Tarif d’entrée : 10 euros plein tarif.

Site officiel : http://www.gamtorino.it/it

 

 Bon plan : Carte pass 2, 3 ou 5 jours pour visiter les principaux sites de la ville et de la région du Piémont.

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées à Turin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.