Musée d’art asiatique à Gênes : Incontournable ! [Castelletto]

Le musée d’art asiatique Chiossone de Gênes est incontournable pour une multitude de raison : Sa collection, son bâtiment, son parc et sa vue panoramique sur la ville.

 

La collection de Bouddha est l'une des plus belles du musée asiatique de Gênes.

> La collection de Bouddha est l’une des plus belles du musée asiatique de Gênes.

 

 

Le musée asiatique de Gênes se trouve dans le quartier du Castelletto sur les hauteurs de la Vieille Ville de Gênes et de San Vincenzo.

La collection d’art asiatique du musée est l’une des plus riche d’Italie. Ajoutez-y un bâtiment original, un ancien jardin botanique comme cadre et une situation perchée au dessus de la ville et vous avez une visite à ne pas manquer si vous voulez apprécier la beauté de Gênes.

 

 

 Bon plan à Gênes : Visiter les principaux musées en 24h ou 48h.

 

 

Un bâtiment rationaliste bien pensé

 

Le musée a été construit à la place d’un bâtiment détruit par les bombardements alliés en 1942.

La nouvelle construction date de 1953 et est l’oeuvre de l’architecte de Mario Labò.

Le bâtiment à l’architecture rationaliste surprend par son volume et son ouverture :

  • Une vaste pièce sans mur ou cloison s’articule autour d’un atrium en longueur où se trouve la collection spectaculaire de Bouddhas.
  • Des mezzanines s’élèvent ensuite à chaque demi étage de parts et d’autres pour présenter le reste de la collection.
  • Des escaliers à chaque extrémité permettent la montée puis la descente une fois atteint le 3e et dernier étage.

Cette circulation originale dans un espace minimaliste, aérien et lumineux permet d’apprécier avec beaucoup de plaisir les œuvres proposées.

 

Intérieur du musée asiatique de Gênes en 1967 - Photo de Paolo Monti

> Intérieur du musée asiatique de Gênes en 1967 – Photo de Paolo Monti

Intérieur du musée asiatique de Gênes.

> Vue du dernier étage sur les mezzanines ou niveaux inférieurs du musée asiatique de Gênes.

Intérieur du musée asiatique construit par Mario Làbo. Photo de Paolo Monti.

> Vaste atrium du musée asiatique construit par Mario Làbo. Photo de Paolo Monti.

 

 

Un homme et une collection d’art 

 

Edoardo Chiossone est un graveur et peintre italien devenu conseiller étranger au Japon de l’ère Meiji alors en pleine modernisation. Il fût un grand collectionneur d’art japonais et asiatique.

Les sculptures de Bouddha représentent la partie la plus impressionnante de la collection. Elles sont parfaitement mise en valeur dans un espace minérale d’une grande sobriété. Il s’agit de sculptures japonaises (époque Edo et Kamakura notamment) et chinoises (époque Sung, de Yuan et Ming).

Il est regrettable que les explications ou la mise en contexte soient rares ou inexistantes. Ce n’est pas toujours le cas pour le reste de l’exposition.

 

Collection de Bouddha dans l'atrium du musée d'art asiatique de Gênes.

> Collection de Bouddha dans l’atrium du musée d’art asiatique de Gênes.

Statue de Bouddha au Musée Asiatique Edoardo Chiossone à Gênes.

> Statue de Bouddha (Chine, dynastie Ming) au Musée Asiatique Edoardo Chiossone à Gênes. Photo de Daderot

Autre statue du musée asiatique Chiossone à Gênes.

> Autre statue du musée asiatique Chiossone à Gênes.

 

 

La collection d’ Edoardo Chiossone comprend une grande diversité d’objets principalement du Japon et de Chine mais aussi de Corée, du Tibet, de Birmanie, du Vietnam ou encore de Thailande (alors Siam). On trouve pêle mêle :

 

  • Des sculptures bouddhistes, objets liturgiques et grandes lanternes de temple japonaises,
  • Des remarquables porcelaines et céramiques chinoise, japonaise et coréenne,
  • Des armes et armures samourai dont douze douces armures japonaises datant de la fin du 16e siècle, des sabres, poignards et des masques de guerre de la période Momoyama et Edo,
  • Des Nihonga ou peintures des écoles japonaises classiques,
  • Des Ukiyoe soit des estampes polychromes japonaises gravées sur bois, parmi lesquelles des œuvres d’Harunobu, Utamaro, Hiroshige et Hokusai.
  • Des masques de théâtre Noh et Kyogen,
  • Des instruments de musique,
  • Des vêtements pour hommes et femmes,
  • Des boites de rangement richement décorés
  • Des objets archéologiques

 

 

Objets de la collection du musée asiatique de Gênes.

> Objets de la collection du musée asiatique de Gênes.

Boite de corail sculptée au musée asiatique Chiossone à Gênes.

> Boite de corail sculptée au musée asiatique Chiossone à Gênes.

Paysage de montagne sur cet objet japonais du 19e siècle. Musée asiatique de Gênes.

> Paysage de montagne sur cet objet japonais du 19e siècle. Musée asiatique de Gênes.

Un Katana, le celèbre sabre japonais au musée Chiossone de Gênes.

> Un Katana, le celèbre sabre japonais au musée Chiossone de Gênes.

Armure samourai du musée d'art asiatique de Gênes.

> Armure samourai du musée d’art asiatique de Gênes.

 

 

Parc de la Villetta Di Negro à Gènes

 

Dernier point d’intérêt, le musée se situe au sommet d’une colline dominant le centre historique de la ville.

D’abord bastion des fortifications, puis jardin et école botanique avant de devenir un parc agrémenté de grottes et de cascades. Ajoutez quelques arbres remarquables au milieu des 2 hectares de verdure et vous avez le tableau du Parc de la Villetta Di Negro.

Le jardin n’est pas toujours très bien entretenu et les cascades ne sont pas toujours en activité. Qui sait, peut être aurez-vous cette chance. La vue panoramique sur Gênes et son port est elle spectaculaire.

 

> Musée asiatique de Gênes sur la colline boisée du parc de la Villetta Di Negro. Photo de Sailko.

> Musée asiatique de Gênes sur la colline boisée du parc de la Villetta Di Negro. Photo de Sailko.

A Gênes dans parc de la Villetta Di Negro sous les pins.

> A Gênes dans parc de la Villetta Di Negro sous les pins.

> Cascade dans le parc du musée d'art asiatique d'Edoardo Chiossone à Gênes - Photo de Marcolepriph

> Cascade dans le parc du musée d’art asiatique d’Edoardo Chiossone à Gênes – Photo de Marcolepriph

Vue depuis le musée asiatique sur les toits en ardoise blanche de Gènes.

> Vue depuis le musée asiatique sur les toits en ardoise blanche de Gènes.

 

 


Dans notre itinéraire pour découvrir Gênes en un week-end.

 

 

Informations pratiques Musée asiatique Chiossone à Gènes

 

Le musée asiatique de Gènes se trouve dans le quartier du Castelletto.

Adresse : Piazzale Giuseppe Mazzini, 4, 16122 Genova, Italie
Horaires d’ouverture : Du mardi à vendredi de 9h à 19h (jusqu’à 18h30 du mi octobre à fin mars). Du samedi au dimanche de 10h à 19h30 (de 9h30 à 18h30 du mi octobre à fin mars). Fermé lundi.
Tarif d’entrée : 5 euros
Site officiel avec les horaires : http://www.museidigenova.it/it/content/museo-darte-orientale

 

 Bon plan à Gênes : Visiter les principaux musées en 24h ou 48h.

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées à Gênes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.