Tours jumelles de Bologne : Les incontournables Asinelli et Garisenda

Bologne est célèbre pour ses tours : Plus d’une 100-aine au 12e siècle dont une 20-aine est encore débout aujourd’hui. Les deux tours les plus célèbres s’appellent Asinelli et Garisenda.

 

Les deux tours les plus célèbres de Bologne (Asinelli et Garisenda) sur un tableau de Jakob Alt vers 1836.

> Les deux tours les plus célèbres de Bologne (Asinelli et Garisenda) sur un tableau de Jakob Alt vers 1836.

 

 

Bologne hérissée de tours au moyen age

 

Au Moyen Age, les grandes familles de Bologne (de Rome, de Florence) rivalisent parfois violemment les unes avec les autres.

Là où à Rome cela se traduit par la constitution de véritable fortifications – Les Frangipani réutilise le Colisée comme une forteresse – à Bologne on construit des tours près d’une centaine.

Les tours sont défensives et leur hauteur permettent aussi d’afficher la puissance de sa famille.

 

Maquette de Bologne au Moyen-Age avec ses fortifications et ses nombreuses hautes tours parsemées autour de la ville.

> Maquette de Bologne au Moyen-Age avec ses fortifications et ses nombreuses hautes tours parsemées autour de la ville. Musée médiéval de Bologne.

 

 

Un grand nombre de tours sont abattues au cours du 13e siècle ; d’autres finissent par s’effondrer à cause du feu, de la foudre, des guerres.

Celles qui resteront debout auront plusieurs utilisations en tant qu’habitations, magasins, prisons, beffrois…

Les dernières démolitions datent de 1926 : Quand les tours Artenisi, Guidozagni et Riccadonna non loin des deux grandes tours sont détruites.

 

 

Les tours Artenisi, Guidozagni e Riccadonna sur la droite de l'image seront détruites pour élargir l'avenue Rizzoli et pour construire de nouveaux batiments.

> Les tours Artenisi, Guidozagni e Riccadonna sur la droite de l’image seront détruites pour élargir l’avenue Rizzoli et pour construire de nouveaux batiments.

 

 

Les tours jumelles de Bologne

 

Les plus grandes tours de Bologne sont devenues le symbole de la ville.

 

Via Rizzoli à Bologne avec les deux tours visibles en arrière plan sur cette carte postale de 1949.

> Via Rizzoli à Bologne avec les deux tours visibles en arrière plan sur cette carte postale de 1949.

 

 

Les tours jumelles ont pris le nom des familles auxquelles ont attribut leur construction :

 

  • La tour Asinelli est la plus grande : 97,20 mètres de haut avec 498 marches pour relier le sommet. Elle fût une prison, un lieu d’expérience scientifique, un poste d’observation pendant la derrière guerre et elle servit d’émetteur TV. Aujourd’hui elle se visite et offre une vue panoramique exceptionnelle de Bologne.
  • La tour Garisenda est plus petite avec 47 mètres et plus penchée – ce qui lui vaut d’être fermée au public.

 

Les 498 marches à l'intérieur de la tour Asinelli de Bologne.

> Les 498 marches à l’intérieur de la tour Asinelli de Bologne. Photo de Tango7174

Vue depuis la tour Asinelli sur la basilique San Petronio et la Piazza Maggiore de Bologne. Photo de Goldmund100 (Luca Volpi)

> Vue depuis la tour Asinelli sur la basilique San Petronio et la Piazza Maggiore de Bologne. Photo de Goldmund100 (Luca Volpi)

 

 

Informations pratiques sur les tours de Bologne

 

Les tours Asinelli et se trouvent dans la Vieille Ville de Bologne.

Adresse : Piazza di Porta Ravegnana, 40126 Bologna, Italie
Tarif d’entrée pour la tour Asinelli : 3 euros.
Horaires d’ouverture : 9 à 19h.

 

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments de Bologne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.