Le musée Vasa retrace l’histoire du navire de guerre commandé par le roi Gustave II Adolphe, un trois-mâts construit au 17ème siècle englouti par la mer en août 1628 après 15 minutes de navigation. Renfloué en 1957, il a été minutieusement reconstitué.

Navire Vasa au Vasa Museum de Stockholm -  Photo de Dennis Jarvis - Licence CCBYSA 2.0
Navire Vasa au Vasa Museum de Stockholm – Photo de Dennis Jarvis – Licence CCBYSA 2.0

Le Musée Vasa est situé sur l’île de Djurgården à l’est du centre ville de Stockholm et de la Vieille Ville, en face du Musée nordique de Stockholm (collection ethnographique suédoise et sami).

L’histoire tragique du navire Vasa

En janvier 1625, le roi Gustave II Adolphe passe une commande de quatre bateaux à l’entrepreneur néerlandais Henrik Hybertsson. La Suède mène la guerre contre la Pologne et les royaumes catholiques pendant la Guerre de Trente ans. Plusieurs naufrages au large de Riga et de Gdansk et des déconvenues militaires comme la bataille d’Oliwa ne laisse pas de doute. Il est temps de reconstituer une flotte.

5 navires seront construits, parmi ceux-ci, le Vasa sera le navire amiral : le plus grand, le plus important, le plus prestigieux. C’est le Vasa qui mènera à la domination suédoise de la mer Baltique ! s’imagine le roi.

Commencés en 1626 au chantier naval de Skeppsgården, les travaux de construction s’achèvent au printemps 1627.

Maquette du chantier de construction  du Vasa et de son "double" l'Äpplet dont l'épave a été retrouvée en 2022 - Photo de Murat Ozsoy 49 - Licence CCBYSA 4.0
Maquette du chantier de construction du Vasa et de son « double » l’Äpplet dont l’épave a été retrouvée en 2022 – Photo de Murat Ozsoy 49 – Licence CCBYSA 4.0

Le Vasa mesure 69 mètres de long, possède 64 canons et des centaines de sculptures en bois pour un poids total de 1 200 tonnes. Le Roi lui même a participé à la conception du bateau corrigeant et « améliorant » les plans initiaux.

Lors des essais, le navire présente quelques signes de faiblesse au niveau de sa stabilité, mais rien n’est entrepris pour y remédier. La Suède a besoin de navires rapidement et personne n’ose rapporter au roi les possibles retards et ratés.

Le 10 août 1628, lors de son voyage inaugural, le Vasa coule après 15 minutes de traversée dans le port de Stockholm, un kilomètre et deux légères brises plus loin, le fer de lance de la marine suédoise tangue, vacille et fait naufrage.

Le bilan est lourd : plus de 30 disparus. Au de là des victimes, en grande partie des femmes et des enfants, l’humiliation pour la Suède est terrible et la perte financière colossale.

Une enquête est diligentée. Après avoir innocenté le capitaine et ses marins, le constructeur du bateau et exclut la piste d’un espion-saboteur polonais, il fallut se rendre à l’évidence. La structure du bateau voulue par le roi suédois – trop élevé, trop étroit, trop lourd – ne lui permettait pas de flotter… L’enquête conclut donc à un « acte divin ».

Les canons furent récupérés en 1665 puis l’épave sombra dans l’oubli.

La renaissance du Vasa

En 1956, le navire de guerre est localisé par l’ingénieur suédois Anders Franzén qui entreprend de remonter l’épave à la surface. En 1961, après 333 ans d’immersion, le Vasa émerge enfin des profondeurs, dans un état de conservation remarquable.

Après l’application d’un traitement spécifique pour éviter que le bois n’éclate et une reconstitution minutieuse, le navire est fin prêt pour vivre sa deuxième vie dans un musée inauguré en 1990.

L’Äpplet, navire jumeau du Vasa à la coque plus large (ce qui lui permit de flotter, CQFD), a été retrouvée en 2022 à une 30-aine de kilomètres de la capitale suédoise dans un bon état de conservation.

Maquette du navire Vasa dans son musée à Stockholm - Photo de Murat Ozsoy 49 - Licence CCBYSA 4.0
Maquette du navire Vasa dans son musée à Stockholm – Photo de Murat Ozsoy 49 – Licence CCBYSA 4.0

La visite du musée Vasa

Au cours de la visite, vous aurez l’occasion de découvrir le plus célèbre navire de guerre suédois sous toutes ses coutures, niveau par niveau. De nombreux documents et des objets retrouvés autour de l’épave illustrent l’histoire unique de ce vaisseau royal.

Le billet d’entrée donne également accès à la visite de quatre autres bateaux parmi lesquels un brise-glace et un torpilleur.

Informations pratiques

Le Musée Vasa est situé sur l’île de Djurgården à l’est du centre ville et du centre historique de Stockholm.

Adresse : Galärvarvsvägen, 14

Heures d’ouverture :

  • Du 1er juin au 31 août : tous les jours de 8h30 à 18h
  • Du 1er septembre au 31 mai : tous les jours de 10h à 17h (20h le mercredi)

Prix : 150 SEK / gratuit de 0 à 18 ans

Site internet : musée Vasa à Stockholm

Carte de Stockholm : Tous les lieux du guide touristique

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Stockholm (Suède) : Hôtels selon votre budget, monuments incontournables, musées à ne pas rater et plus insolites, parcs romantiques, plages agréables, bars animés et où sortir, shopping vintage…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger la carte pour une utilisation hors connexion.

Où dormir à Stockholm en Suède en 2022 ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

Pour séjourner à Stockholm (Suède), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse de Stockholm à partir de 16 euros.
Hotels pas chers à Stockholm à partir de 69 euros. 
Hotels de luxe à Stockholm à partir de 313 euros.
Hébergements insolites à et près de Stockholm.


You are currently viewing Musée Vasa à Stockholm, l’histoire d’un naufrage peu glorieux
Navire Vasa au Vasa Museum de Stockholm - Photo de Dennis Jarvis - Licence CCBYSA 2.0

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.