Le Parc de la Tête d’or est une merveille au coeur de Lyon. Incontournable pour la beauté et la diversité de ces paysages, pour son zoo et son jardin botanique. C’est un lieu populaire et gratuit chéri des Lyonnais, petits et grands.

 
Serres du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Serres du Parc de la Tête d’Or à Lyon.

 

 

Le Parc de la Tête d’Or à Lyon est un jardin anglais de 117 hectares célèbre pour son zoo, son jardin botanique, sa roseraie et son lac immense entouré de bosquets et de pelouses. Il est incontournable lors d’une visite de la ville. C’est le plus beau parc de Lyon et l’un des plus beaux parcs en Europe.

Le parc se trouve dans le 6e arrondissement, l’un des plus chics de Lyon à proximité de la Cité International de Lyon où se situe de Musée d’Art contemporain de Lyon (MAC) et la salle 3000 (congrès et spectacle).

 

Histoire et légende du parc de la Tête d’Or à Lyon

 

Le Parc de la Tête d’or est planté à la même époque que Central Park à New York (1856). Le terrain occupé par le parc était une zone inondable et marécageuse. Les remblais consécutif au creusement du lac permirent de construire une digue séparant le futur parc du fleuve Rhône.

Nous devons la grande variété d’ambiances et de paysages aux frères paysagistes suisse Denis et Eugène Bühler. C’est leur deuxième réalisation à Lyon après le parc des Chartreux sur la colline de la Croix Rousse.

Le nom de « Tête d’or » provient d’une légende : Un trésor avec une tête de Christ en or aurait été enfoui à cet endroit par des barbares ou des croisés. Au début du 19e siècle, des fouilles sont entreprises pour retrouver le trésor de la tête d’or. Les recherches cessent en 1860, aucun trésor ne fut trouvé.

Une autre légende raconte que le parc doive son nom à la découverte de la tête d’or d’une statue de Jésus. Une dispute éclate sur le partage du pactole. Jésus consterné et attristé par la cupidité des hommes verse une larme puis une autre et bientôt un lac se forme.

Retour à l’histoire… Au fil d’année, de nouvelles serres furent construites dans le jardin botanique, des enclos et pavillons dans le zoo, ainsi que des statues et mémoriaux à travers le parc.

 

Anecdote insolite ! Une histoire de… chauffards.

À l’origine, le parc est ouvert aux voitures… Les accidents sont fréquents aussi pour identifier les responsables, un numérotation est mise en place en 1891. Les propriétaires devaient écrire un numéro sur une plaque remise à l’entrée du parc. Le dispositif fonctionne bien et se généralise à la ville entière où chaque voiture lyonnaise reçoit son numéro fixe. C’est le premier système d’immatriculation du monde !

 

Emplacement du futur Parc de la Tête d'Or à Lyon - Photo de Louis Froissart
Emplacement du futur Parc de la Tête d’Or à Lyon – Photo de Louis Froissart
Cygnes dans le Parc de la Tête d'Or à Lyon vers 1900.
Cygnes dans le Parc de la Tête d’Or à Lyon vers 1900.
Entrée principale du Parc de la Tête d'Or à Lyon avant la construction de la grille monumentale.
Entrée principale du Parc de la Tête d’Or à Lyon avant la construction de la grille monumentale.
Parc de la Tête d'or à Lyon vers 1900/1910 (?).
> Parc de la Tête d’or à Lyon vers 1900/1910 (?).

 

 

Expo universelle de Lyon en 1894

 

L’évènement le plus important ayant eu lieu dans le parc est l’Exposition universelle, internationale et coloniale de 1894.

Une impressionnante coupole de structure métallique de 220 mètres de diamètre et 55 mètres de hauteur est installée.

  • L’exposition est également composée de pavillons thématiques : Sur l’enseignement, sur Paris, sur le département du Rhône et Lyon, un palais des arts religieux, un palais de l’économie sociale, un bâtiment dédié aux beaux-arts et à l’agriculture, un autre concernant une exposition ouvrière, un pavillon des chemins de fer, un pavillon du génie civil et un pavillon des forêts, etc.
  • Des pavillons ont pour thématiques les colonies françaises dont un palais de l’Algérie, un palais de la Tunisie, un palais de l’Indochine, un palais de l’Afrique occidentale.

 

Entrée du parc de l'exposition universelle de 1894 à Lyon.
Entrée du parc de l’exposition universelle de 1894 à Lyon.
Coupole de l'exposition universelle de 1894 à Lyon.
Coupole de l’exposition universelle de 1894 à Lyon.
Intérieur de la coupole de l'exposition universelle de 1894 à Lyon.
Intérieur de la coupole de l’exposition universelle de 1894 à Lyon.
Pavillon de l'Indochine à l'exposition universelle de 1894 à Lyon.
Pavillon de l’Indochine à l’exposition universelle de 1894 à Lyon.
Pavillon de la Tunisie à l'exposition universelle de 1894 à Lyon.
Pavillon de la Tunisie à l’exposition universelle de 1894 à Lyon.

 

 

Anecdote criminelle ! L’Assassinat du président à Lyon…

C’est à l’occasion de sa visite à l’exposition que fut assassiné le Président de la République Sadi Carnot par un anarchiste italien.

Le lieu approximatif du coup de poignard est marqué d’un pavé rouge près du Palais de la Bourse sur la Presqu’île. Suite à l’assassinat des émeutes anti-italiennes éclatent à travers la ville faisant au moins 3 morts.

 

 

Que faire au Parc de la Tête d’Or à Lyon ? Activités sympas pour tous

 

Le parc est le lieu parfait pour faire votre jogging, se balader à vélo, lire un livre au pied d’un arbre, pique-niquer sur les pelouses, faire du yoga, la sieste, un foot, jouer au frisbee, manger une gaufre, ne rien faire du tout et oublier un instant la folie du monde.

Inutile de préciser que les week-ends ensoleillés, le parc est une des destinations les plus prisées de Lyon.

Parmi les choses propre au parc de la Tête d’Or, vous avez la visite du zoo, du jardin botanique et le canotage sur le lac.

 

Le lac. Les 17 hectares du lac artificiel apporte un sentiment d’espace, un caractère romantique en toute saison et un peu de fraîcheur en été…

Il est possible de louer un pédalo ou une barque pour naviguer autour de ses 4 îles mais la baignade est interdite.

Un des cafés du parc se trouve au bord de l’eau.

 
Vue sur le lac du Parc de la Tête d'Or à Lyon - Photo de Phinou
> Vue sur le lac du Parc de la Tête d’Or à Lyon – Photo de Phinou
Lac du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Lac du Parc de la Tête d’Or à Lyon.

 

 

Le zoo de la Tête d’or. A Lyon se trouve le seul zoo gratuit en Europe (et à priori au monde).

A côté des enclos anciens, désuets et déprimants figurent des installations plus récentes comme la plaine africaine. C’est un espace où cohabitent 130 animaux différents sur 2,5 hectares. 3 eco-systèmes sont reconstitués :

  • La savane avec des girafes, des zèbres, des watusis (bovidé aux cornes extraordinaires),
  • la zone humide avec les pélicans et les flamants roses notamment,
  • la forêt tropicale où l’on trouve plusieurs espèces de lémuriens. 

En dehors de la plaine africaine, les singes et les reptiles sont assez impressionnants. Les fauves ont l’air de s’ennuyer ferme dans leur espace brutaliste.

 

Panda roux dans le zoo du Parc de la Tête d'Or à Lyon - Photo de Medium 69 (William Crochot) - Wikicommons licence CC-BY-SA-4.0
Panda roux dans le zoo du Parc de la Tête d’Or à Lyon – Photo de Medium 69 (William Crochot) – Wikicommons licence CC-BY-SA-4.0
Watussi de la plaine africaine du zoo de la Tête d'Or à Lyon.
Watussi de la plaine africaine du zoo de la Tête d’Or à Lyon.

 

 

Le jardin botanique de Lyon. Crée en 1856, il s’étend sur 8 hectares dont 6500 m2 de serres construite en 1860 et 1880. La collection du jardin compte 16 000 plantes, soit la plus grande collection française de plantes pour un jardin municipal.

 

L’entrée est gratuite et l’émerveillement est garanti pour grands et petits.

 

Nénuphar géant Victoria amazonica dans le jardin botanique de la Tête d'Or à Lyon.
> Nénuphar géant Victoria amazonica dans le jardin botanique de la Tête d’Or à Lyon.
Magnolia en fleurs dans le parc de la Tête d'or à Lyon.
> Magnolia en fleurs dans le parc de la Tête d’or à Lyon.
Jardin mexicain du jardin botanique du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Jardin mexicain du jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon.
Jardin de rocaille du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Jardin de rocaille du jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon.

 

 

Roseraies. Lyon fût l’une des capitales mondiales de la rose. Entre 1850 et 1899, 70 % des nouvelles roses produites dans le monde sont lyonnaises… Le parc de la Tête d’Or accueille 30 000 rosiers !

 

Vous trouverez aussi quelques espaces commerciaux et de restauration parfois bien bien old-school (ce qui ne semble pas déranger les enfants) :

  • le théâtre de Guignol,
  • deux manèges,
  • un mini-golf,
  • un bassin avec des bateaux pour enfants nommés Le petit Lac,
  • un petit train touristique sur fer autour du vélodrome, un autre sur pneu à travers le parc,
  • une zone de promenade sur poney,
  • un stand de pêche aux canards,
  • deux restaurants et deux buvettes et plusieurs autres stands de crêpes et gaufres, barbe à papa, et confiserie.

 

 
Café du parc de la Tête d'or à Lyon qui n'a pas beaucoup changé depuis les années 1970, sauf les prix évidemment.
> Café du parc de la Tête d’or à Lyon dans les années 1970.

 

 

Les 4 saisons dans le Parc de la Tête d’Or à Lyon

 

On commence par l’automne, l’une des plus belles saisons pour découvrir le parc et manger avec gourmandise une gaufre pleine de chantilly.

 

 
L'entrée du parc de la Tête d'or à Lyon (6e arrondissement) en automne.
L’entrée du parc de la Tête d’or à Lyon (6e arrondissement) en automne.
Bosquet du parc de la Tête d'or à Lyon en automne.
> Bosquet du parc de la Tête d’or à Lyon en automne.
Paysage automnale au bord du lac de la Tête d'or à Lyon.
> Paysage automnale au bord du lac de la Tête d’or à Lyon.
Couleurs automnales et symétries dans le lac de la Tête d'Or.
> Couleurs automnales et symétries dans le lac de la Tête d’Or.

 

2e plus belle saison, le printemps évidemment ! Avec l’opulente floraison des pivoines. 

 

Oeillets dans le Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Oeillets dans le Parc de la Tête d’Or à Lyon.
Iris dans le parc de la Tête d'Or à Lyon.
Iris dans le parc de la Tête d’Or à Lyon.
Bourrache et oignons (?) dans le Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Bourrache et oignons (?) dans le Parc de la Tête d’Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d'Or à Lyon.
Pivoines du jardin botanique du Parc de la Tête d’Or à Lyon.

 

 

Exposition de bonsaïs à l’Orangerie de la Tête d’or

 

Dans l’Orangerie du parc sont organisées des expositions autour des plantes, de l’environnement et de l’écologie.

Ci dessous les photos d’une exposition temporaire de bonsaïs en 2012. Ce fût pour moi, une véritable révélation quasi-mystique du génie végétal et de mon amour inconditionnel pour les arbres. Un moment d’une beauté et d’une puissance incroyable…

 

Forêt d'arbres en bonsai
> Forêt d’arbres en bonsai.

Le printemps doucement.
> Le printemps doucement.

Bonsai d'érable au couleur rouge.
> Bonsai d’érable au couleur rouge.

Tronc de vieillard et mousse sauvage.
> Tronc de vieillard et mousse sauvage.

Bonsai de pin magnanime.
> Bonsai de pin magnanime.

Bonsai de ficus, de quoi vous faire sentir tout petit.
> Bonsai de ficus, de quoi vous faire sentir tout petit.

Un bonsai plein de douceur.
> Un bonsai plein de douceur.

Un bonsai de cerisier en fleur.
> Un bonsai de cerisier en fleur.

Bourgeon du ceriser
> Bourgeon du ceriser.

Les branches les plus folles de l'exposition
> Les branches les plus folles de l’exposition.

Un bonsai assis confortablement sur son tronc.
> Un bonsai assis confortablement sur son tronc.

Vous êtes devant un bout de forêt. Jusqu'au plus profond de vous même.
> Vous êtes devant un bout de forêt. Jusqu’au plus profond de vous même.

 

Informations pratiques sur le parc de la Tête d’or à Lyon

 

Le parc de la Tête d’Or se trouve dans le 6e arrondissement de Lyon.

 

Accès : Métro ligne A, arrêt « Masséna ». En vélo, il est possible, agréable et sécurisé de prendre les pistes cyclables le long des berges du Rhône jusqu’au parc.
Horaires d’ouverture : 6 – 23 d’avril à septembre inclus, 6 – 21 le reste de l’année

 

Site officiel : https://www.lyon.fr/cadre-de-vie/parcs-et-jardins/le-parc-de-la-tete-dor

 

Itinéraire à Lyon pour un week-end
Dans notre itinéraire pour visiter Lyon pendant un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carte de Lyon : Lieux du guide touristique

Retrouvez tous les lieux du guide à visiter sur la carte de Lyon : Monuments essentiels, musées à ne pas rater, parcs reposants et romantiques, bars originaux et animés, clubs et salles de concerts où sortir, shopping…

Bon plan ! Vous pouvez télécharger la carte pour une utilisation hors connexion.

Où dormir à Lyon ? Sélections d’hébergements jolis, centraux ou pas chers

 

Pour séjourner à Lyon (France), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Lyon à partir de 19 euros
Hotels pas chers à Lyon à partir de 59 euros
Hotels de luxe à Lyon à partir de 114 euros


Parc de la Tête d’or à Lyon : Zoo, lac et jardin botanique incontournable [6e]
Serres du Parc de la Tête d'Or à Lyon.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.