Abbaye d’Inchcolm, monastère le mieux conservé d’Écosse près d’Edimbourg

Profitez d’un après-midi hors de la capitale pour découvrir cette demeure monastique du 12ème siècle, remarquablement bien préservée.

Abbaye d'Inchcolm, monastère le mieux conservé d’Écosse près d'Edimbourg - Photo de Magnus Hagdorn

> Abbaye d’Inchcolm, monastère le mieux conservé d’Écosse près d’Edimbourg – Photo de Magnus Hagdorn

 

 

L’abbaye d’Inchcolm est nichée au cœur d’une petite île sauvage et naturelle du Firth of Forth.

Situé à 30 minutes en bateau au nord d’Édimbourg, ce lieu paisible et intriguant mérite le détour.

 

 

Monastère moyenâgeux sur une terre d’accueil

 

Inchcolm, la petite île sauvage et déserte du Firth of Forth, abrita de nombreux voyageurs en fuite pendant les guerres de religion. Aujourd’hui, seules la belle abbaye augustine et une petite maison d’époque trahissent le passage du temps.

Avant de devenir une abbaye en 1235, le monument était un prieuré des chanoines de l’Ordre de Saint Augustin. Souvent prise pour cible pendant les guerres de religion, l’abbaye sombra finalement dans l’oubli à la suite des réformes protestantes de 1560. Bénéficiant d’une position stratégique au milieu de l’estuaire écossais, elle a depuis été utilisée dans des buts défensifs.

 

Intérieur de l'abbye d'Incholm en Ecosse - Photo de marsupium photography

> Intérieur de l’abbye d’Incholm en Ecosse – Photo de marsupium photography

 

 

Plongez dans un univers paisible et studieux

 

L’abbaye d’Inchcolm est le monastère le mieux conservé d’Écosse, aujourd’hui géré par l’organisme Historic Scotland. Les visiteurs peuvent arpenter librement les anciens espaces pour se plonger dans le quotidien des moines de l’époque. Découvrez notamment :

  • les cloîtres
  • la salle capitulaire
  • le réfectoire de l’abbaye
  • l’ensemble des bâtiments claustraux
  • l’église, seule partie qui n’est pas intacte

 

 

L’abbaye d’Inchcolm, « Iona de l’Est »

 

L’abbaye est célèbre pour l’antiphonaire d’Inchcolm, un précieux livre liturgique datant du XIVème siècle et accessible en ligne sur le site de l’Université d’Édimbourg. Ce document exceptionnel contient de nombreux chants celtiques dont on ne sait s’ils ont été entièrement écrits ou seulement compilés à Inchcolm.

Nombre d’entre-eux sont dédiés au culte d’un missionnaire irlandais du nom de Colomba d’Iona, qui oeuvra pour la réintroduction du christianisme dans l’Europe du VIème siècle. Depuis, l’abbaye est parfois surnommée « Iona de l’est« .

On peut lire au-dessus de l’entrée de l’abbaye: « Puisse cette demeure se dresser jusqu’à ce qu’une fourmi mette à sec la mer fluide, et qu’une tortue fasse le tour du monde ». Si ce vœu est entendu, les voyageurs indécis ont encore le temps d’embarquer pour la petite île du Firth of Forth.

 

 

Informations pratiques sur l’Abbaye d’Inchcolm

 

L’Abbaye d’Inchcolm se trouve à 30 minutes en bateau au nord d’Édimbourg.

Adresse : Hawes Pier,South Queensferry,Edinburgh,KY3 0UA EH30 9TB, Royaume-Uni
Tarif d’entrée : £6

Horaires et site officiel : https://www.historicenvironment.scot/visit-a-place/places/inchcolm-abbey/prices-and-opening-times/

Plus de Autour d'Edimbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.