My Son, énigmatique sanctuaire cham (hindou) au Vietnam

Dans une vallée verdoyante du centre du Vietnam se cachent les ruines d’un somptueux sanctuaire Cham : Mỹ Sơn.

 

Vue du sanctuaire de Mỹ Sơn au Vietnam.

> Vue du sanctuaire cham de Mỹ Sơn au Vietnam.

 

[Article en cours d’écriture.]

 

Mỹ Sơn est situé près du village de Duy Phú dans la province de Quảng Nam (centre du Vietnam) à 69 km au sud-ouest de Da Nang et à 37 km de Hoi An.

Les temples sont dans une vallée d’environ deux kilomètres de large entourée de deux chaînes de montagnes

 

Dans la campagne en route vers le sanctuaire de My Son. L'avantage d'y aller en scooter est de pouvoir vous arrêter ou bon vous semble.

> Dans la campagne en route vers le sanctuaire de My Son. L’avantage d’y aller en scooter est de pouvoir vous arrêter ou bon vous semble.

 

 

Uniques temples hindous au Vietnam

 

Le complexe du temple Mỹ Sơn est l’un des principaux complexes de temple hindous en Asie du Sud-Est et le principal au Vietnam, pays essentiellement bouddhiste.

 

Du IVe au XIIIe siècle, le littoral du Viet Nam contemporain fut le berceau d’une culture remarquable, d’inspiration spirituelle indienne hindoue. On en trouve l’expression concrète dans les ruines d’une série de tours-sanctuaires impressionnantes dans ce qui fut, pendant quasiment toute son existence, le site spectaculaire de la capitale religieuse et politique du royaume de Champa.  Site de l’Unesco

 

Il est souvent comparé à d’autres complexes de temples historiques en Asie du Sud-Est, tels que Borobudur de Java en Indonésie, Angkor Wat du Cambodge, Bagan du Myanmar et Ayutthaya de Thaïlande.

 

My Son : Ruines des temples chams dans la végétation.

> My Son : Ruines des temples chams dans la végétation.

 

 

Mỹ Sơn est un groupe de temples hindous abandonnés et partiellement ruinés construits entre le 4ème et le 14ème siècle après JC par les rois de Champa.

Les temples sont consacrés au culte du dieu Shiva, connu sous différents noms locaux, dont le plus important est Bhadreshvara.

 

Sculpture dans le sanctuaire My Son au Vietnam.

> Sculpture dans le sanctuaire My Son au Vietnam.

Rues et constructions du sanctuaire My Son au Vietnam.

> Rues et constructions du sanctuaire My Son au Vietnam.

 

 

Du 4ème au 14ème siècle après J.-C., la vallée de Mỹ Sơn a été un lieu de cérémonie religieuse pour les rois des dynasties dominantes de Champa, ainsi qu’un lieu de sépulture pour la royauté du Cham et les héros nationaux.

Le site comprenait plus de 70 temples ainsi que de nombreux stèles portant des inscriptions historiquement importantes en sanskrit et Cham. Il était étroitement associé aux villes Cham proches d’Indrapura (Đồng Dương) et Simhapura (Trà Kiệu).

 

Une des rares sculptures laissées sur le site de My Son au Vietnam.

> Une des rares sculptures laissées sur le site de My Son au Vietnam.

La quasi totalité des constructions de My Son sont en brique associé les unes aux autres selon un procédé inconnu.

> La quasi totalité des constructions de My Son sont en brique associé les unes aux autres selon un procédé inconnu.

 

 

Mỹ Sơn est peut-être le plus long site archéologique habité en Indochine, mais une grande majorité de son architecture a été détruite par les bombardements américains pendant une seule semaine de la guerre du Vietnam.

De possibles munitions non-identifiées et non-explosées au sein de la zone tampon du site affecte la recherche archéologique de zones récemment découvertes, la restauration de huit zones de monuments, ainsi que la présentation du site aux visiteurs.

 

 

La végétation et le niveau d'humidité élevé rongent les ruines et participent aussi à son aspect romantique.

> La végétation et le niveau d’humidité élevé rongent les ruines et participent aussi à son aspect romantique.

Les fleurs de pierre rencontrent leurs soeurs végétales, "les civilisations sont mortelles" comme nous le rappelait Paul Valéry.

> Les fleurs de pierre rencontrent leurs soeurs végétales, « les civilisations sont mortelles » comme nous le rappelait Paul Valéry.

 

 

Des spectacles de danses ont lieu sur le site pour présenter la culture Cham. C’est également le meilleur moment pour visiter le sanctuaire sans presque aucun touriste.

Vous pourrez toujours voir le prochain spectacle. En attendant vous aurez le site pour vous pour vous immerger dans l’ambiance mystique et aussi pour y prendre des photos tranquille.

 

 

Toutes nos photos du Sanctuaire de Mỹ Sơn 

 

 

Informations pratiques sur le sanctuaire My Son

 

Mỹ Sơn est situé près du village de Duy Phú à 69 km au sud-ouest de Da Nang et à 37 km de Hoi An.

 

Comment vous rendre sur place ? Plusieurs options :

  • Agences touristiques : Il y en a pléthore au Vietnam. Renseignez vous auprès de votre hébergement et n’hésitez pas à comparer les prix avec d’autres offres. L’avantage est la simplicité, l’inconvénient est le manque de liberté et de souplesse. Partez en bus depuis Hoi An pour My Son.
  • Chauffeur privée (voiture ou scooter) : Plus cher et plus agréable.
  • Location d’un scooter : Peut être l’option la plus intéressante, bon marché et assez agréable à condition de ne pas se perdre. My Son n’est pas indiqué avant d’arriver sur place donc prévoyez un GPS ou une appli pour vous y aider. La route est correcte, munissez-vous de lunettes pour éviter la poussière dans les yeux. Il faut compter près d’1h30 depuis Hoi An dans une direction.

 

Quelques photos sur la route vers le sanctuaire de My Son.

 

Façade décatie d'une ancienne maison coloniale aux couleurs assez exceptionnelles. Sur la route de My Son.

> Façade décatie d’une ancienne maison coloniale aux couleurs assez exceptionnelles. Sur la route de My Son.

Boire un café glacé devant Disney sur la route du sanctuaire.

> Boire un café glacé devant Disney sur la route du sanctuaire.

 

 

Musées de sculpture Chams à My Son et Da Nang

 

Accolé au Sanctuaire de My Son, un musée présente l’histoire des fouilles et des sculptures chams trouvées sur le site.

 

Une autre musée à Da Nang propose une collection plus importante : Le Musée de la sculpture Cham a été fondé en 1915 par l’École Française d’Extrême Orient. Vous y trouverez des sculptures de shiva, garudas, nagas, lions, singes et éléphants en grès ayant plus ou moins bien résisté aux temps et aux éléments.

C’est un complément utile et intéressant à la visite de My Son. Comme la visite de Pompéi ne peut s’envisager sans celle du musée archéologique de Naples.

 

Adresse : 2 2 Tháng 9, Hải Châu, Đà Nẵng, Vietnam

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Ailleurs au Vietnam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.