Qui a créé Venise ? Quand Venise a été créé ? Comment a été construite la ville de Venise ? Quelles furent les grandes étapes dans l’histoire de Venise ? Pourquoi Venise est-elle célèbre ? Voici quelqu’unes des questions auxquelles nous allons essayé de répondre…

 
Vue panoramique de Venise en 1493 par Hartmann Schedel.
Vue panoramique de Venise en 1493 par Hartmann Schedel.

 

 

L’histoire de Venise est fascinante. De sa fondation dans la vase à la constitution d’une thalassocratie, principal empire commercial et militaire s’étendant à travers la Méditerranée, la mer Noire et remontant jusqu’à la mer du nord.

La cité sur les eaux fût pendant plus de 1000 ans l’unique cité-état de la péninsule italienne à rester indépendante malgré des guerres quasi incessantes sur mer et sur terre. 

 

Article en cours d’écriture

 

Résumé très rapide de l’histoire de Venise

 

Une cité bâtie sur l’eau pour se protéger des envahisseurs devient une place de commerce entre l’occident et l’orient

La puissance commerciale naissante accouche d’une flotte militaire renforçant son rôle politique. Ville-monde magnétique, Venise attire à elle les talents. Commerçants, artisans, artistes, scientifiques, militaires, religieux, navigateurs…

A l’abri des problèmes d’ego et de succession de ces dirigeants, la stabilité politique de la République de Venise favorise sa longévité et sa suprématie dans le bassin méditerranéen.

D’abord dans l’ombre de Constantinople, puis devant elle, Venise fût toujours dans une concurrence acharnée avec Gênes. Sa plus grande ennemie.

 

Histoire : Carte de Venise en 1636 de Matthäus Merian.
Histoire : Carte de Venise en 1636 de Matthäus Merian.

 

 

La prise de Constantinople et des Balkans par les Ottomans, le développement du commerce transatlantique et la découverte d’un accès maritime à l’Asie réduise son importance en Europe. C’est l’époque des Lisbonne, Séville, Londres et Amsterdam.

En 300 ans, la puissance de la cité-état-empire s’écroule. 

Napoléon l’envahit en 1797. Venise en tant qu’entité politique n’est plus.

Elle deviendra une ville provinciale de l’Empire austro-hongrois, puis de l’Italie, aujourd’hui menacée de destruction par les vagues des paquebots la visitant.

 

Fondation de Venise

 

En 410, les Wisigoths prennent Rome. La puissance de l’empire romain a pivoté plus à l’est avec l’établissement de sa capitale à Byzance devenu Constantinople un siècle plus tôt.

En 568 les invasions des Lombards en Italie en nord se font de plus en plus fréquentes et destructrices, les habitants des environs de Trévise et Padoue,  s’installent à l’abri sur des bancs de sables de la lagune. 

L’endroit couvert de roseaux est peut être le paradis des oiseaux migrateurs, il n’en reste pas moins inhospitalier.

Les bancs de sable servent à construire des plateformes de bois sans cesse agrandies, drainés et renforcés par un système de pilotis enfoncés dans la vase. 

Les habitants vivent de la mer, de la pêche et de la production de sel alors essentiel pour conserver les aliments.

 

 

 

Dans cet agglomérat d’îles, Torcello est le comptoir commercial le plus puissant.

Vers 900, elle compte 10 000 habitants, 10 églises dont une superbe cathédrale toujours visible et plusieurs couvents.

Son port se développe rapidement pour devenir un important marché au cœur des routes commerciales entre l’est et l’ouest de l’Europe

 

 

Fait Amusant : Venise repose sur des pilotis en bois. Des troncs d’arbres furent enfoncés dans la vase pour permettre la construction des palais, églises et maisons de la cité.

La vase isole le bois de l’air lui permettant d’être imputrescible. La Basilique de Sant Maria de la Salute dans le quartier de Dorsoduro reposerait sur 1.156.672 pieux de chêne et de mélèze, longs de quatre mètres. Il s’agirait du bâtiment ayant nécessité le plus grand nombre de pilotis.

Amsterdam est également construite sur le même principe, la bâtiment ayant nécessité le plus de pilotis est le Palais Royal d’Amsterdam avec 13 659 piliers… presque 100 fois moins !

 

 

Montée en puissance de Venise

 

En 827, les reliques de Saint Marc ont été volées à Alexandrie par des marchands vénitiens.

Venise avait déjà un saint patron avec Théodore. Pour rivaliser avec Rome et ses saints patrons Pierre et Paul, les vénitiens sont allés volés aux orthodoxes coptes les reliques sacrés de Marc. A la fois, l’un des 4 évangélistes et le fondateur de leur église…

La relique fût recouverte de viande de porcs (impur aux musulmans), ce qui permis de passer la douane et d’embarquer sans complication. Les reliques augmentèrent le prestige de Venise et lui donnèrent son symbole.

Le Lion est le représentation de Saint Marc. La Basilique de Saint Marc fût construite pour accueillir les reliques.

 

 

L’alliée de Constantinople

 

Routes commerciales de Venise au Moyen-age. Image d'Aliesin / Wikipedia.
Routes commerciales de Venise au Moyen-age. Image d’Aliesin / Wikipedia.

 

 

4e Croisade

 

Quand Venise perd des privilèges commerciaux à Constantinople au profit de sa rivale Gênes.

Si Venise doit son existence à la future Istanbul, elle n’hésitera pas à détourner la 4e croisade sur elle. Les lieux saints attendront. Les croisés ont une dette envers Venise, celle ci par opportunisme ou par calcul saisit l’occasion de prendre sa revanche.

Constantinople sera pillée et Venise deviendra la principale puissance sur la Méditerranée.

Les Chevaux sur la façade de la Basilique Saint Marc viennent de l’hippodrome de Constantin. Jusqu’à 100 000 spectateurs purent assister à des courses de chars à 2 pas de la Cathédrale Saint Sophie. 

Constantinople ne se relèvera plus du pillage. L’Empire romain d’orient ou l’empire byzantin déclinera jusqu’à disparaitre.

La prise de la ville scella aussi la séparation entre « latin » (catholique) et « grec » (orthodoxe) en conflit depuis le schisme de 1054. 

 

 

 

Renaissance

 

 

1453, chute de Constantinople

 

1492, re-découverte des Amériques

 

 

 

Poussée vers les terres

 

1797, Napoléon

 

Menace des eaux

 

 

 

 

Carte de tourisme : Lieux du guide de Venise

 

Cliquer sur cette icône pour sélectionner / désélectionner les calques de la carte de Venise : Hôtels, monuments, musées, parcs, bars, où sortir, shopping…

 

 

 

Où dormir à Venise

Auberges de jeunesse à Venise
Hotels pas chers à Venise
Hotels de charme à Venise


Histoire de Venise
Vue panoramique de Venise en 1493 par Hartmann Schedel.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.