Si vous aimez l’architecture, l’ethnographie, le bois, l’histoire, la nature. Si vous aimeriez découvrir la Finlande mais qu’en attendant vous êtes quelques jours à Helsinki, voici un endroit incontournable. Ouvert au printemps et en été. Une capsule des modes de vie et de l’habitat du passé.

 

 

Abri anti-ours sur l'île Seurasaari dans le parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki.
Abri anti-ours sur l’île Seurasaari dans le parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d’Helsinki.

 

 

Seurasaari, le musée en plein-air d’Helsinki occupe la moitié d’une île à l’ouest du centre d’Helsinki. Il fût construit sur l’île du peuple lorsque la Finlande était un duché de l’Empire russe.

 

Architecture traditionnelle et identité nationale finlandaise

 

La Russie tsariste avait menée une politique favorable à l’expression culturelle des peuples la composant. Ce qui deviendra la Finlande, les Pays Baltes ou l’Ukraine voyaient se former une élite nationale revendiquant moins l’indépendance de facto qu’une place pour leur langue, l’étude de leur histoire, la conservation d’une architecture ou d’un folklore.

L’Art nouveau nordique, appelé aussi Romantisme national en est l’expression architecturale la plus remarquable. Helsinki est couverte d’immeubles, d’églises, d’écoles et de bibliothèques dans ce style.

 

Skansen d’Helsinki, superbe musée ethnographique

 

Le musée ethnographique serait le 2e au monde après le Skansen de Stockholm. Les deux lieux sont assez différents dans leur présentation et leur nature.

Le musée en plein air d’Helsinki ressemble moins à un parc à thème avec ses coins de restauration, son zoo et ses attractions orientées famille et enfants.

Vous trouverez ici quelques cafés et boutiques mais l’essentiel reste le témoignage du passé de la Finlande : Des anciennes batisses, des moulins, étables, refuges, églises, remises, entrepôt à bateaux, saunas, forges….

 

Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki - Photo de Ninara.
Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d’Helsinki – Photo de Ninara.
Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki - Photo de Ralf Roletschek.
Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d’Helsinki – Photo de Ralf Roletschek.
Lagune de l'Île de Seurasaari à Helsinki - Photo de Javier Casado Tirado
Lagune de l’Île de Seurasaari à Helsinki – Photo de Javier Casado Tirado

 

Visite du musée ethnographique d’Helsinki

 

Le parc (toute l’île) peut se visiter sans payer. Si vous souhaitez entrer dans les bâtiments, poser vos questions et participer à l’effort de conservation vous devrez payer 10 euros.

Le Skansen finlandais couvre une surface étendue, si vous êtes curieux, si vous prenez votre temps, si vous posez des questions et si vous comptez visiter chaque maison cela peut vous prendre facilement une demi-journée.

Les bâtiments sont un échantillon des constructions traditionnelles du territoire finlandais. Elle n’inclut pas les construction da la minorités Sami en partie nomade et considérée comme extérieur à l’architecture nationale.

 

Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki - Photo de Nino Bis.
Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d’Helsinki – Photo de Nino Bis.
Cloture traditionnelle sur l'île de Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki - Photo de Nemo Bis
Cloture traditionnelle sur l’île de Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d’Helsinki – Photo de Nemo Bis

Le musée fût fondé à une époque où la Finlande n’existait pas en tant qu’état indépendant et l’idée était de nourrir un idéal national où les minorités n’avait pas leur place. Peut être que cela évoluera avec le temps.

Les constructions appartiennent en majorité à la classe moyenne et supérieure de la société rurale : Des manoirs, une église luthérienne inhabituellement décorée, des fermes prospères. Il y a aussi des refuges et des habitations modestes.

L’ensemble des constructions en bois reflète une relative sobriété, c’est dépouillé, sombre, parfois réduit à la taille d’une cabane, parfois beaucoup plus grand (comme la Maison de Carélie) et sensé accueillir 3 ou 4 générations d’une famille élargie soit près d’une 30-aine de personnes avec les places de choix pour les anciens : Comprendre près du four où il fait le plus chaud.

Du bois, du bois et encore du bois avec peu ou pas de motifs.

 

Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki - Photo d'Anna Kurmaeva
Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d’Helsinki – Photo d’Anna Kurmaeva
Moulin sur l'île de Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki - Photo de Nemo Bis
Moulin sur l’île de Seurasaari, parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d’Helsinki – Photo de Nemo Bis

 

Dans chaque bâtiment intéressant se trouve un employé du musée en costume traditionnel. Si vous avez une question, il ou elle a une réponse à condition de parler anglais. Que ce soit sur les modes de vie, l’histoire, les modes de constructions… Vous ne trouverez pas sur place de tableau explicatif qui viendrait rendre l’expérience moins immersive.

L’église de Karuna fût une église privée ce qui explique la richesse de la décoration intérieure. Les églises luthériennes sont généralement plus sobre voire morne en comparaison des églises catholiques ou orthodoxes.

La Réforme en Suède et donc en Finlande (le territoire de l’actuelle Finlande appartenait au royaume de Suède) mais avant en Angleterre fût l’occasion de renflouer les caisses de la monarchie. L’église était riche. Le roi avait besoin d’argent pour mener des guerres ou renforcer son pouvoir à l’encontre des familles nobles concurrentes.

il y a plusieurs cafés et lieux où se restaurer. Le musée se trouve dans une forêt ponctuée de rochers.

En plus des constructions, on peut se baigner nu ou en maillot de bain dans la mer Baltique. On peut ramasser des bouts de bois, des pierres, des pommes de pins, dessiner des racines ou des arbres, observer le travail des insectes, imiter un lézard sur un rocher, faire du kayak autour de l’île, s’imaginer passer une nuit au sommet d’une cabane posée sur un tronc entouré d’ours à l’estomac plus ou moins remplis…

 

Informations pratiques sur le musée ethnographique d’Helsinki

 

Le musée en plein-air d’Helsinki occupe une partie de Seurasaari, à l’île à l’ouest du centre.

Adresse : Seurasaari, 00250 Helsinki, Finlande

Horaires : Musée ouvert du 15 mai au 17 septembre 2021.

En mai (à partir du 15 mai)
Lun-ven 9-15
Sam-dim 11-17

Juin-août
Lun-dim 11-17

Le musée est fermé le 25 juin, la veille de la Saint-Jean.

Septembre (du 1er septembre au 15 septembre)
Lun-ven 9-15
Sam-dim 11-17

Prix d’entrée : 10 euros pour la visite de l’intérieur des bâtiments. Gratuit pour la visite de l’ile de l’extérieure des bâtiments.

Site internet : https://www.kansallismuseo.fi/en/seurasaarenulkomuseo

 

Carte de tourisme : Lieux du guide de Helsinki

Cliquer sur cette icône pour sélectionner / désélectionner les calques de la carte d’Helsinki : Hôtels, monuments, musées, parcs, bars, où sortir, shopping…

Où dormir à Helsinki ? Sélection d’hébergements

Pour séjourner à Helsinki (Finlande), voici nos suggestions d’hébergements en fonction de votre budget :

Auberges de jeunesse à Helsinki
Hotels pas chers à Helsinki
Hotels de luxe à Helsinki
Hébergements insolites à Helsinki


Seurasaari, Musée en plein-air d’Helsinki : La Finlande rurale en miniature
Abri anti-ours sur l'île Seurasaari dans le parc et musée ethnographique en plein air (Skansen) d'Helsinki.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.