Se déplacer à Hanoi : En bus, scooter, taxi et à pied

A Hanoi, vous aurez le choix entre le bus, les deux roues, le taxi pour vous déplacer à travers la ville.

 

Bus des transports en commun d'Hanoi - Photo d'Ilya Plekhanov

> Bus des transports en commun d’Hanoi – Photo d’Ilya Plekhanov

 

 

Se déplacer en bus à Hanoi

 

A défaut de métro et de tramways, le système de transport en commun repose sur des vieux bus poussiéreux, assez confortable et surtout pas cher (comptez 7.000 VND soit 0,30€ le trajet). C’est le moyen le plus simple pour rejoindre les différents point de la ville.

Si vous disposez d’un smartphone, Google Map vous sera utile pour repérer les lignes et les arrêts de bus. Les cartes sont assez rares en ville. Votre sens de l’orientation sera mis à rude épreuve avec tous les stimulis sensoriels qu’offrent Hanoi.

Attention néanmoins aux estimations de temps erronées fournies par l’outil « itinéraire ». La prise en compte de la circulation est difficile et l’outil est souvent à côté de la plaque.

 

 

Se déplacer à pied à Hanoi

 

Si vous choisissez d’arpenter Hanoi à pied, munissez-vous d’une bonne carte et à défaut d’un système de cartographie sur smartphone, d’une boussole. Aussi désuet que cela paraisse, cela vous permettra de maintenir un cap et de vous diriger plus simplement.

Les rues ne sont pas toujours indiquées de manière visible et il y a peu de flèches de signalisation pour vous diriger.

Les feux verts pour les piétons ont une valeur indicative et non absolu pour les véhicules. Soyez prudent pour traverser les rues. Les scooters font attention à vous, mais c’est plus prudent d’y mettre du votre aussi.

Evitez les bouchons d’oreille et les écouteurs car aussi désagréables que puissent être les klaxons, leur fonction est de signaler une présence et cela fonctionne assez bien.

 

 

Se déplacer en deux roues à Hanoi

 

Il vous reste l’option de sillonner la ville en vélo ou en scooter.

Si vous avez l’habitude de vous déplacer en scooter, ce sera évidemment plus simple même si cela restera dépaysant. Même Naples n’a pas une circulation de scooter aussi dense et « bordélique ».

Il vous faudra du sang froid, des bons réflexes, beaucoup d’observation et un peu de courage : Ne serait-ce que vous pour traverser un axe prioritaire. D’après des expatriés rencontrés sur place, on s’y fait assez vite.

Si cela fonctionne aujourd’hui malgré le nombre de scooter en circulation, c’est que chacun fait attention à l’autre. La vitesse moyenne est basse, aussi les risques d’accident sont réduits et les dommages possibles limités.

Nombreux sont néanmoins ceux qui déconseillent le scooter à Hanoi à la différence d’autres endroits plus calmes au Vietnam. Je comprends pourquoi et j’ai suivi leur conseil. J’ai aussi eu la chance d’être le passager d’un scooter traversant la ville. Et c’etait juste génial.

Le vélo est un peu moins risqué mais les contrainte sont les mêmes.

 

Précision inutile : Vous n’avez vraiment pas besoin de boire de l’alcool avant de conduire à Hanoi.

 

 

Se déplacer en taxi / moto taxi

 

Il y a de nombreuses compagnies de taxi, toutes avec des tarifs différents. Les clients sont pris en charge sur la rue, à des stations de parcages qui sont réservées aux taxis ou sur commande par téléphone à la centrale.

La plupart des véhicules sont équipés de compteurs, mais il n’est pas rare qu’ils soient truqués, commandés manuellement. Le prix de la course peut également se négocier avant.

Il existe 2 compagnies de taxi officielles avec les prix indiqués dans la voiture et équipées d´un compteur : Hanoi tourist et taxi mai linh.

 

Moto taxi au Vietnam - Photo de Bảo Trí Nguyễn

> Moto taxi au Vietnam – Photo de Bảo Trí Nguyễn

 

 

On trouve des motos taxis ou xê ôm (prononcez sê ôm) à chaque coin de rue. Les conducteurs attendent les clients souvent aux carrefours, sur ou à côté de leur moto et essaient de convaincre de potentiels clients de prendre une course avec eux. Comme pour tout au Vietnam, le prix se négocie et peut également avoir changé au moment de payer…

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Pratique à Hanoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.