Voici notre sélection de lieux naturels les plus beaux, spectaculaires, dépaysants et agréables de l’archipel de Guadeloupe : Volcan, plages, rivières, jardins botaniques et randonnées possibles. 

Dans le Parc national de Guadeloupe - Photo de Boisseau Marc - Licence CC BY SA 4.0
Dans le Parc national de Guadeloupe – Photo de Boisseau Marc – Licence CC BY SA 4.0

L’archipel de la Guadeloupe comprend une myriades de lieux somptueux et diversifiés correspondant aux différents écosystèmes présents sur les îles.

La Guadeloupe en Bref

Avant d’entrer dans le vif du sujet quelques informations géographiques et liens pratiques : 

  • La Guadeloupe est un archipel des Petites Antilles situé dans les Caraïbes.
  • L’archipel est par définition constituée de plusieurs îles. Nous allons nous intéresser aux deux plus importantes.
  • La plus grande île du “papillon insulaire” est Basse-Terre. Elle se trouve à l’ouest, à gauche sur une carte. Ici se trouve le volcan, le parc national, la grande randonnée GR1, la plus forte pluviométrie, l’ouverture sur la mer des Caraïbes. 
  • La plus petite des grandes îles est la Grande Terre. Elle se trouve à l’est (à droite sur une carte) : Plus sèche avec moins de relief et une ouverture sur l’océan Atlantique.
  • Entre les deux se trouve la “rivière salée” qui comme son nom l’indique en partie est un bras de mer pas très large.
  • Côté pratique : Pour un vol vers la Guadeloupe dans les Caraïbes et pour en savoir plus sur les îles de la Guadeloupe via l’office de tourisme que nous allons bientôt parcourir.

7 lieux exceptionnels à ne pas rater en Guadeloupe

L’environnement sauvage et fragile du patrimoine naturel appelle au respect des règles et interdictions en vigueur. Cela peut être frustrant pour les plus aventureux d’entre vous mais il s’agit à la fois de vous protéger en tant que visiteur (et il y a quoi) et de préserver les lieux pour les générations futures. 

Soufrière, Volcan de la Guadeloupe

Point culminant de l’île et des Petites Antilles avec 1467 mètres d’altitude, le volcan est l’un des lieux les plus impressionnants à visiter. 

Le volcan est actif et comporte plusieurs bouches éruptives. Des fumerolles s’échappent des zones les plus actives. Les pentes du volcan sont riches d’une grande biodiversité en termes de végétation.

Une randonnée un peu sportive permet de rejoindre le sommet mais elle mérite l’effort. La vue sur les reliefs de l’île et sur les îles environnantes est superbe mais elle n’est pas toujours dégagée. Au sommet la température est assez fraîche, comptez en moyenne de 15 à 22 degrés.

A savoir qu’un guide est nécessaire pour se rapprocher des gouffres et des cratères sud, ceci pour votre sécurité. 

Le volcan est visité par environ 100 000 visiteurs par an.

Rivière du Grand Carbet : Chutes d’eaux spectaculaires

Après les plages mais avant le volcan, l’escapade nature la plus populaire est l’observation des chutes d’eaux du Grand Carbet.

Il y a 3 chutes d’eaux dont 2 sont accessibles. La 3e, la plus petite, est interdite suite à un éboulement. 

La première chute de 115 mètres demandera le plus d’efforts. Il faut compter près de 3 heures aller-retour depuis le parking pour la rejoindre. 

La 2e chute de 110 mètres ne nécessite que 45 minutes AR. C’est aussi la plus fréquentée… Près de 400 000 visiteurs s’y rendent chaque année.

Plages : Vagues, baignade et farniente

On peut aimer l’effort et être fan de géologie mais on ne va pas se raconter d’histoire, dans 97% des cas la principale raison de venir sur une île est de profiter de la mer et de ses plages. 

Il y a des plages tout autour des 2 îles principales mais la plus forte concentration de plages intéressantes se trouve : 

  1. Au nord de Basse-Terre. Les plages ouvertes sur la mer des Caraïbes sont parmi les plus belles et aussi les plus dangereuses compte tenu des vagues puissantes et des courants assez forts. Il s’agit d’ouest en est des plages de la Perle, de la Plage de Clugny, des Amandiers ou de la Plage Mambia.
  2. Au sud de Grande Terre. Les familles préféreront les plages plus calmes de Grande-Terre et notamment les plages de Saint Anne et de Bois Jolan, véritable décor de carte postale : Sable fin, soleil et cocotiers.  
Plage de Saint Anne sur l'île de Grande Terre à la Guadeloupe - Photo de KoS - Licence CC BY SA 3,0, 2.5, 2.0, 1.0
Plage de Saint Anne sur l’île de Grande Terre à la Guadeloupe – Photo de KoS – Licence CC BY SA 3,0, 2.5, 2.0, 1.0

Autres lieux à visiter et expérience à vivre

GR1. Les aventuriers pourront se lancer dans la traversée nord-sud de la Basse-Terre. 83 kilomètres de jungle, 4500 mètres de dénivelés positifs et une piste pas toujours très bien entretenue entre éboulement et chute d’arbres. 

Récif corallien. Le Grand Cul-de-sac marin, nom pas super sexy, est une baie peu profonde de la Guadeloupe située au nord entre la Basse-Terre et la Grande-Terre. Elle est fermée au large par des récifs coralliens et est bordée de mangroves et de marais. C’est un espace exceptionnel protégé.

Grande rivière des vieux habitants. Vous aimez la plage mais vous êtes plutôt dans l’équipe “baignade en rivière” ? Voici l’une des options les plus agréables. 

Jardin botanique de Valombreuse. Il y a plusieurs jardins sur l’île mais à côté du jardin botanique de Deshaies, celui-ci est le plus ancien, le plus grand et le plus remarquable. Plus de 1000 espèces de plantes, fleurs et arbustes pollinisés par des oiseaux et insectes nombreux, heureux et parfois rares comme les flamants des caraïbes.  


You are currently viewing Inspiration / expiration : 7 Merveilles naturelles de la Guadeloupe
Dans le Parc national de Guadeloupe - Photo de Boisseau Marc - Licence CC BY SA 4.0

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.