FOAM, musée de la photo à Amsterdam [Quartier des canaux]

Un des deux musées de la photo d’Amsterdam. Le musée présente une décoration moderne dans une vieille maison bourgeoise d’Amsterdam. Les grands photographes s’y succèdent.

 

Exposition sur le photographe japonais Araki au FOAM d'Amsterdam.

> Exposition sur le photographe japonais Araki au FOAM d’Amsterdam.

 

Vous trouverez le magasin du musée dans l’entrée puis les expositions, une principale et une secondaire sur plusieurs niveaux. Les étages communiquent entre eux via un escalier en métal. Avec des murs blancs, cela fait un peu froid. Certaines pièces communiquent avec le jardin où il est possible de sortir boire un café lorsqu’il fait beau.

C’est assez rare de pouvoir accéder aux magnifiques cours intérieures des maisons des beaux canaux. Aussi profitez-en. Le calme, l’ombre, la végétation. Un paradis printemps comme été.  

 

Pour éviter les files d’attente du musée de la photo FOAM à Amsterdam, vous pouvez réserver vos tickets coupe fil avant de partir.

 

Vue sur la cour du musée FOAM. En février cela fait moins rêver.

> Vue sur la cour du musée FOAM. En février cela fait moins rêver.

 

Collections du FOAM à Amsterdam

Des grands noms de la photographie y sont exposés : Klein, Araki…

Je suis allé voir l’exposition d’Araki, un photographe japonais célèbre pour ces photos de bondage : De jolies femmes attachées avec des cordes parfois suspendues, toujours nues.

L’expo retraçait son parcours : Des photos dans le métro de Tokyo, des enfants jouant dans le quartier où il vécut à Minowa. Puis des photos de sa femme, leur intimité, leur vacances, leur moment de rien, leur chat. Puis sa femme tombe malade. L’hopital. Les fleurs. Main dans la main. Puis la mort. Le cercueil plein de fleurs. Et toujours le chat. Le chat et les dinosaures en plastique. Le chat de plus en plus vieux. Puis le chat meurt. Le chat aussi dans un cercueil. Lui aussi entouré de fleurs. Des moments de vie simple et émouvant. Avec le noir et blanc qui force le trait.

 

Photos d'Araki dans le métro de Tokyo

> Photos d’Araki dans le métro de Tokyo.

 

Puis on retrouve les photos connus d’Araki. Des Japonaises pulpeuses ou non. Souriant, riant ou grave. Debout, suspendu ou à genoux. Dans l’eau, contre un pilone ou sur un lit. Active, passive ou soumise. Des photos érotiques. Parfois belles, parfois excitantes, parfois crues ou glauques et sordides. Certains portraits de femmes furent peintes par Araki. Ces photos ne furent jamais exposées auparavant.

 

Photo-peintures d'Araki à la FOAM d'Amsterdam

> Photo-peintures d’Araki à la FOAM d’Amsterdam.

 

Lors d’une exposition, les curateurs font le lien avec d’autres photographes en présentant des photos, livres ou vidéo. Cela permet d’accroître sa culture photographique et de découvrir de nouveaux artistes. Ici un artiste anglais prenant des photos du métro de Londres. Un autre japonais dont les photos du métro de Tokyo s’apparente à celles d’une cabine de douche embuée…

Une bibliotheque au dernier étage permet d’approfondir l’expo. Tables et chaises, belles bibliothèques, vues sur les canaux. Un lieu idéal où se poser, lire ou prendre des notes.  

 

Bibliothèque de la FOAM à Amsterdam

> Bibliothèque de la FOAM à Amsterdam.

 

Les expos sont chouettes. Le prix d’accès au musée reste élevé. Si la photo est importante pour vous, foncez, vous ne le regretterez surement pas.  

 

Informations pratiques sur le FOAM

Le musée de la photo FOAM se trouve dans le quartier des canaux approximativement entre la Place de Dam et le musée du Rijskmuseum.

Adresse : Keizersgracht 609, 1017 DS Amsterdam
Horaires : Toute la semaine de 10h à 18h. Jusqu’à 21h les jeudis et vendredis.
Prix d’entrée (en 2017) : 11 euros (tarif adulte).

 

Pour éviter les files d’attente du musée de la photo FOAM à Amsterdam, vous pouvez réserver vos tickets coupe fil avant de partir.

Site officiel : Foam.org  

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Musées d'Amsterdam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.