Construite en 1703 en forme d’hexagone irrégulier, la forteresse Pierre-et-Paul comprend de nombreux édifices historiques dont la cathédrale Pierre-et-Paul, la crypte grand-ducal, le bastion Troubetskoï, l’hôtel des Monnaies et le musée municipal de Saint-Pétersbourg.

 

Vue aérienne de la Forteresse Pierre-et-Paul à Saint Petersbourg - Photo de Godot13
> Vue aérienne de la Forteresse Pierre-et-Paul à Saint Petersbourg – Photo de Godot13

 

 

La Forteresse Pierre-et-Paul se trouve sur l’île aux Lièvres dans le nord du centre ville de Saint Petersbourg en face du palais de l’Ermitage.

 

 

Le mythe fondateur de Saint-Pétersbourg

 

Selon la légende, le tsar Pierre le Grand décida de fonder une ville à cet emplacement en 1703. C’est l’architecte français Gaspard-Joseph Lambert qui dessina les plans de la forteresse. La première citadelle, réalisée en terre et en bois, est entièrement reconstruite en pierre trois ans plus tard.

Dès 1710, la forteresse devient une prison qui accueillera des prisonniers célèbres comme le fils de Pierre le Grand, Fiodor Dostoïevski, Léon Trotski ou encore le révolutionnaire Mikhaïl Bakounine. Lors de la révolution russe, un grand nombre de civils et de militaires y seront également emprisonnés.

En 1924, la forteresse est transformée en musée et subit de graves dommages avant d’être restaurée.

 

 

La visite de la forteresse Pierre-et-Paul 

 

On entre dans le site par la Porte de Petrovskiy décorée d’un blason et de bas-reliefs. La cathédrale Pierre-et-Paul trône au milieu de la forteresse, surmontée de sa haute flèche dorée. Cet édifice baroque, réalisé par Domenico Trezzini, abrite les tombeaux des Romanov.

Outre la cathédrale, on peut visiter le Musée de l’exploration spatiale, le musée municipal de Saint-Pétersbourg, la maison des gravures ou encore le bastion Troubetskoï, une prison froide et humide réservée aux prisonniers politiques.

De nombreuses expositions temporaires sont également accessibles. Il est possible, moyennant quelques centaines de roubles, de monter sur les remparts de la forteresse pour admirer la perspective sur la Neva et le centre historique de Saint-Pétersbourg.

Chaque jour, à 12 heures précises, vous pourrez entendre un coup de canon tiré depuis le bastion Narychkine. Autre tradition : dès le mois de mars, de nombreux Saint-Pétersbourgeois viennent bronzer le long des remparts de la forteresse. Côté pratique, le site comprend un restaurant et plusieurs cafétérias.

 

 

Informations pratiques 

 

La Forteresse Pierre-et-Paul se trouve dans le nord du centre ville de Saint Petersbourg en face du palais de l’Ermitage.

Adresse : île aux Lièvres.
Horaires d’ouverture : tous les jours de 9h30 à 21h. A noter que les musées ouvrent de 11h à 18h et qu’ils sont fermés le mercredi

Tarif : L’entrée de la forteresse est gratuite – 750 roubles pour un billet combiné comprenant la visite de la cathédrale, des musées et des principales expositions

Site officiel : Forteresse Pierre-et-Paul à Saint-Pétersbourg


Forteresse Pierre-et-Paul à Saint Petersbourg
1024px-RUS-2016-Aerial-SPB-Peter_and_Paul_Fortress_02-Godot13

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu