A San Francisco, une personne sur cinq est « tu sais quoi ». Evidemment, ça n’a pas toujours été le cas, et bien que les gays ne se reproduisent pas, leur part dans la population reste constante. Pas vraiment un mystère, vu que c’est là que où sont bienvenus ceux que le reste du pays peine à accepter. 

 

Célébration gay dans le quartier de Castro à San Francisco. Photo de bhautik joshi
> Célébration gay dans le quartier de Castro à San Francisco. Photo de bhautik joshi

 

 

La capitale Gay des USA

 

Le magazine Life officialisa ce fait en 1964 en reconnaissant à Frisco le statut de capitale gay des Etats-Unis. Pourtant -et sans qu’on sache trop pourquoi- la ville était déjà connue avant la fin du XIXème siècle sous le sobriquet de « Sodom-by-the-Sea » (Oscar Wilde y vécut un temps).

 

 

Les clubs pionniers

 

Situé au 440 de Broadway, l’actuel Chi Chi Club fut le tout premier club lesbien de la ville. L’endroit s’appelait alors le Mona’s Club 440 et souffrit nombre de brimades et descentes de police avant sa fermeture en 1948, puis sa réouverure sous l’enseigne « Ann’s 440 ».

Apparemment pas plus dociles, les nouveaux proprios décidèrent d’œuvrer également pour la comédie satirique, et en janvier 1958, le new-yorkais Lenny Bruce signait son premier engagement dans ce club. Savait-il qu’il allait bientôt faire plein de gardes à vue pour ses blagues borderline ? Etre humoriste à l’époque, ça rigolait pas.

 

 

Harvey Milk et l’émergence de Castro

 

Si les premiers clubs sont apparus à North Beach dans les années 20, c’est pourtant le quartier de Castro qui est aujourd’hui la place forte de la communauté arc-en-ciel.

 

Drapeau arc en ciel au dessus du quartier de Castro à San Francisco. Photo d'Aurélien Audy.
> Drapeau arc en ciel au dessus du quartier de Castro à San Francisco. Photo d’Aurélien Audy.

 

 

L’explication tient en la personne d’Harvey Milk, célèbre militant et martyr de la cause gay. En 1975, il ouvrait dans ce quartier un magasin de photo et se voyait ignoré par l’association des commerçants du coin. Commençait alors un rude combat pour l’égalité des gays (et pas seulement les commerçants d’entre eux), qui allait aboutir à son élection au conseil municipal, puis <spoiler ! > à son assassinat (cf. Milk, où Sean Penn interprète son rôle à l’écran).

VIDEO : trailer du film Milk

 

NB : ne pas s’attendre à une gigantesque enclave gay, le Quartier de Castro s’étend juste sur quelque patés de maison autour du grand cinéma du même nom, sur Castro street. En partant d’Haight-Ashbury, il suffit de traverser Market street pour le rejoindre.

 

Enregistrer


Gay Pride : Cherchez l’origine à San Francisco

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu