Mono Lake, le lac salé : Paradis des oiseaux migrateurs

Mono Lake : Le lac salé, cheminées de calcaires et les crevettes. Et un des meilleurs western d’Eastwood.

> South Tufa à Mono Lake en Californie - Photo de Kings of hearts

> South Tufa à Mono Lake en Californie – Photo de Kings of hearts

 

C’est un lac à quelques kilomètres à l’est de Yosemite, isolé dans un sublime désert de buissons de sauge, avec les cîmes éternellement enneigées de la Sierra Nevada en toile de fond, et qui a la particularité de présenter des formations style stalactites uniques.

Il est aussi salé que la Mer Morte. Depuis les 60’s, il est en train de s’assécher car ses sources ont été détournées pour alimenter Los Angeles en eau. Mais le niveau qui baisse ( tout de même 5 ou 6 mètres en 40 ans) laisse apparaître des constructions calcaires (genre termitière), veilles de 13 000 ans, à l’emplacement d’anciennes sources sous-marines d’eau chaude.

Pas de poisson mais des crevettes : repas de millions d’oiseaux migrateurs. La randonnée autour du lac est superbe : le calme est absolu, la chaleur pas trop virulente et la possibilité de se baigner. Sensations garanties.

Ce lac a servi de principal décor à L’Homme des Hautes Plaines de Clint Eastwood.

 

Plan du film "L'hommes des hautes plaines" de Clint Eastwood
> Plan du film « L’hommes des hautes plaines » de Clint Eastwood.

 

Pour en savoir plus :http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Mono

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Parcs nationaux de l'Ouest américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *