Grand Canyon : LE parc national américain grandiose

Tout le monde connaît, mais cette merveille du monde mérite quand même quelques mots. Tout de même. C’est énormissime.

 

Grand Canyon dans l'ouest américain

> Grand Canyon dans l’ouest américain « Time » photo d’Aftab Uzzaman

 

 

Les Indiens croyaient que c’était l’organe d’où naquit le monde, tellement c’est puissant.

Pour la petite info géologique, c’est une crevasse de 1600 mètres de profondeur, au fond de laquelle s’écoule le Colorado, qui a creusé la roche. Cette entaille dans l’écorce terrestre permet de lire dans les superpositions rocheuses 4 milliards d’années d’histoire géologique. La différence d’altitude entre le plateau et le fond du canyon fait que 5 des 7 grandes zones climatiques sont représentées au fil de la descente : un climat subtropical sec avec des cactus vers 1000m ; à 1200m, un climat sec, tempéré et chaud fait grandir des chênes et des acajous ; plus haut, une forêt de pins et un climat tempéré et enfin vers 2500m s’étend une zone climatique de type canadien, avec une forêt de pins et de sapins (surtout sur la rive nord).

Donc si on est téméraire, une descente d’un des flancs se révélera plus profitable pour découvrir toute la magie du site, et la marche reste le meilleur moyen (en dehors de l’avion/hélico, trop cher, et une descente en raft, qu’il faut réserver TRES à l’avance) de découvrir cette merveille du globe. Les fainéants ont aussi leur compte, vu qu’un IMAX projette un voyage au cœur du sujet sur écran géant…

Pour plus de tranquillité, vu le nombre de touristes, prenez un peu de temps pour vous éloigner des villages et rallier tous les différents sites d’observation (ils sont tous fantastiques) surplombant le Canyon. Le Visitor’s Center vous procurera de bonnes cartes pour bien les situer ou choisir un itinéraire de rando. Essayez plutôt la rive sud ( South Rim), qui est de loin la moins fréquentée. N’oubliez pas que, bien que ça ne fasse que quelques kilomètres à vol d’oiseau, passer d’une face à l’autre est un détour de 215 miles (350 km). L’entrée est de 20 dollars par voiture.

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Parcs nationaux de l'Ouest américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.