Halle du centenaire (Hala Stulecia) à Wroclaw et son musée [Srodmiescie]

La Halle du centenaire est la construction la plus avant-gardiste jamais construite à Wroclaw. Le batiment est classé au Patrimoine de l’Unesco.

 

Halle du centenaire (Hala Stulecia) à Wroclaw - Photo de Jar.ciurus

> Halle du centenaire (Hala Stulecia) à Wroclaw – Photo de Jar.ciurus

 

 

La Halle du centenaire se trouve à l’ouest de la Vieille Ville dans le quartier Srodmiescie facilement accessible en tramway.

Vous pourrez découvrir l’intérieur du bâtiment lors d’évènements sportifs ou concerts ou pendant une visite du musée de la halle du centenaire.

A proximité vous trouverez le musée d’art moderne de Wroclaw, le panorama de Lwow (aujourd’hui Lviv en Ukraine), le jardin zoologique et le jardin japonais.

 

 

Le temps des expositions universelles

 

Pour éviter la marginalisation de Breslau à l’est de l’empire prussien, la décision est prise d’y organiser de grands évènements. La construction de la Halle s’inscrit dans la tradition des expositions universelles.

Après le Crystal Palace de Londres et la Tour Eiffel de Paris, la Halle est construite pour accueillir théâtre, opéra, concerts et évènements sportifs. Des jardins sont aménagés pour le centenaire : Jardin gothique, renaissance, baroque et le jardin japonais.

Son inauguration coïncide avec le centenaire de l’appel de Frédéric-Guillaume III  à son peuple à s’opposer à Napoléon Bonaparte.

 

 

Construction de la Halle du centenaire à Breslau

 

Elle est l’oeuvre de l’architecte allemand Max Berg, originaire de Stettin (aujourd’hui Szczecin en Pologne).

Le bâtiment circulaire s’inspire du Panthéon de Rome et de la Festhalle de Francfort. C’est le plus grand dôme en béton armé au moment de sa construction. Le Jahrhunderthalle deviendra une référence clé pour le développement de structures en béton armé au 20ème siècle, ce qui lui vaut d’être classé au patrimoine de L’UNESCO.

 

 

La Halle est un batiment atypique pour l’époque : 


  • Le matériau de construction utilisé soit le béton armé, c’est la plus grande construction au monde dans ce type de matériau en 1913,

  • L’organisation de l’espace. Berg envisage un espace ouvert, un amphithéâtre égalitaire sans loge : Une « cathédrale de la démocratie »,

  • Le dôme. 65 mètres de diamètres contre 43,3 pour le Panthéon à Rome et 32 pour Sainte Sophie à Istanbul. 368 fenêtres Le dôme est le challenge n°1 pour un architecte.
     et
  • Le plus grand orgue du monde (aujourd’hui disparu) avec 16706 tubes.

 

A l'intérieur de la Halle du centenaire à Wroclaw en Pologne.

> A l’intérieur de la Halle du centenaire à Wroclaw en Pologne. Photo Mariusz Cieszewski

 

 

Musée de la Halle du centenaire à Wroclaw

 

Le Musée de la Halle présente l’histoire de la construction de la Halle et les caractéristiques de l’architecture de la fin du 19e et du début du 20e : Animations, cartes interactives, nombreuses images d’archives…

 

Animation illustrant la construction de la Halle du centenaire à Wroclaw avec des grues montées sur rail pour maintenir un équilibre de poids sur la structure.

> Animation illustrant la construction de la Halle du centenaire à Wroclaw avec des grues montées sur rail pour maintenir un équilibre de poids sur la structure.

 

 

Vous y apprendrez les deux courants clés du modernisme en architecture  :

  • Le fonctionnalisme : Construction simplifiée et standardisée à l’aide d’éléments préfabriqués de forme géométriques,

  • Le modernisme organique : Adapté à l’environnement et aux besoins de l’occupant et reflétant sa personnalité.

 

De nombreux projets de Berg, architecte officiel de Breslau, ne furent pas construits. Ses gratte-ciels devaient garder en référence les monuments élevés et emblématiques pour ne pas écraser l’existant. Trop novateur, la mairie les refusa.

 

Projet de Max Berg n'ayant pas vu le jour : Gratte ciel au dessus de l'Hôtel de ville gothique de Wroclaw.

> Projet de Max Berg n’ayant pas vu le jour : Gratte ciel au dessus de l’Hôtel de ville gothique de Wroclaw.

 

 

Vous découvrirez dans le musée le travail de nombreux architectes de l’époque : Theodor Ettenberger, Emil Lange, Adolf Rading, Hans Scharoun, Paul Heim, Albert Kempter, Moritz Hadda.

 

Panthéon et Halle du centenaire devant la citation de Mies Van Der Rohe "Less is more". Dans le musée de la Halle de Wroclaw.

> Panthéon et Halle du centenaire devant la citation de Mies Van Der Rohe « Less is more ». Dans le musée de la Halle de Wroclaw.

 

Le musée revient aussi sur l’exposition d’architecture WUWA 1929.

 

 

Halle populaire après 1945

 

La Halle devient « populaire » après que Breslau soit incorporé dans la République « Populaire » de Pologne. « Ludowa » (populaire) était un mot très utilisé à l’époque.

Pour démontrer l’action de Staline en faveur de la paix, une conférence d’intellectuels est organisée en 1948 : Eluard, Picasso, Césaire… sont présents.

Si les échanges culturels doivent être le ciment de la paix dans le monde, Julian Huxley, directeur de l’UNESCO et d’autres quittent la conférence pour protester contre l’URSS et contre l’utilisation présentie de l’évènement à des fins de propagande.

A lire le surprenant récit d’un des participants avec un Pablo Picasso plein de wodka torse nu en train de danser le flamenco sur une table renversée…

Une grande exposition est réalisé dans les années 50 pour présenter les réussites du nouveau régime et le succès de l’incorporation de nouvelles terres à l’ouest ou « Terres regagnées ». Après tout 1000 ans est une période négligeable.

Pour apporter une touche polonaise lors de l’exposition, on construit une flèche. Des petits malins y hisseront le drapeau du syndicat libre anti-régime Solidarnosc en 1980.

 

 

Informations pratiques sur le musée de la Halle

 

Le musée se trouve dans la Halle dans le quartier Srodmiescie à l’ouest de la Vieille Ville de Wroclaw.

Adresse : Hala stulecia & http://centrumpoznawcze.pl
Entrée : 12 zl plein tarif.
Accès en tram : 2, 4, 10 direction Biskupin/Sepolno.

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Monuments Wroclaw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *