La ville de Saint-Pétersbourg a inspiré de nombreux romanciers et poètes pendant plusieurs siècles. Dostoïevski, Pouchkine, Gogol ou encore Anna Akhmatova y ont écrit quelques-uns de leurs plus beaux textes. Partez sur les traces des écrivains de Saint-Pétersbourg en 8 étapes.

 

Duel d'Onéguine et de Lensky par Ilia Répine, aquarelle, musée Russe, Saint-Pétersbourg (1899)
> D’après Pouchkine, duel d’Onéguine et de Lensky par Ilia Répine, aquarelle, musée Russe, Saint-Pétersbourg (1899)

 

 

L’appartement-musée Pouchkine à St Petersbourg

 

Pouchkine a passé dans cet appartement les derniers mois de sa vie. Né en 1799, l’auteur de « Boris Godounov« , d' »Eugène Onéguine » et du « Cavalier de bronze » est mort en janvier 1837 lors d’un duel.

On peut notamment découvrir l’imposante bibliothèque du poète ainsi que la lettre à l’origine du duel dénonçant son statut de cocu.

 

Horaires d’ouverture : le musée est accessible tous les jours sauf le mardi de 10h30 à 18h00 / Fermé le dernier vendredi du mois.
Adresse : Installé dans l’ancien hôtel Volkonsky, Reki Moïki naberejnaïa, 12.
Prix : 380 roubles (500 avec audio-guide).
Site internet : appartement-musée Pouchkine

 

 

L’appartement-musée Dostoïevski à Saint Petersbourg

 

L’appartement de Dostoïevski nous plonge dans l’environnement de l’écrivain. On peut découvrir le mobilier d’époque, des photographies, des objets personnels ainsi que le bureau dans lequel l’auteur a écrit « Les frères Karamazov » et « Crimes et châtiments« .

Dostoïevski décède le 9 février 1881. L’office funèbre est célébré dans l’église Notre-Dame-de-Vladimir (Vladimirskaïa plochtchad) toute proche tandis que sa dépouille repose au cimetière Tikhvine (voir plus bas).

 

Tombe de Dostoevsky au cimetière Tikhvine à Saint Petersbourg - Photo de JarrahTree
> Tombe de Dostoevsky au cimetière Tikhvine à Saint Petersbourg – Photo de JarrahTree

 

 

Horaires d’ouverture : La visite du musée est accessible tous les jours sauf le lundi, de 11h00 à 18h00 et le mercredi de 13h00 à 20h00.
Adresse : Kuznechnyy Pereulok 5/2.
Prix : 250 roubles (100 roubles pour les étudiants).
Site internet : appartement-musée Dostoïevski

 

 

L’appartement-musée Anna Akhmatova à Saint Petersbourg

 

Née en 1889, Anna Akhmatova était une poétesse renommée et l’une des figures de proue du groupe des acméistes. Ce mouvement, qui s’opposait au symbolisme, privilégiait le langage simple et se concentrait sur la poésie du quotidien.

 

Anna Akhmatova est la "Femme à la robe décolletée allongée sur un lit" (vers 1910) par Modigliani.
> Anna Akhmatova est la « Femme à la robe décolletée allongée sur un lit » (vers 1910) par Modigliani.

 

 

Horaires d’ouverture : L’appartement-musée dans lequel la poétesse a vécu est accessible tous les jours sauf le lundi, de 10h30 à 18h30 et le mercredi de 12h à 20h.
Adresse : Installé dans le Palais Cheremetiev, Liteyniy Prospect, 53.
Prix : 200 roubles (100 rouble pour les étudiants).
Site internet : appartement-musée Anna Akhmatova

 

 

Autres lieux littéraires à St Petersbourg

 

Au n°18 de la perspective Nevski se trouve le Café littéraire. Pouchkine, Dostoïevski et Lermontov ont fréquenté cet endroit qui était à l’époque également une confiserie. Aujourd’hui, on peut y siroter un thé noir tout en contemplant les portraits de ces illustres écrivains.

 

Attenant au monastère de la Sainte-Trinité Alexandre Nevski se trouve le cimetière Tikhvine. Les amoureux de la littérature russe pourront se recueillir sur les tombes de Nikolaï Karamzine, Fiodor Dostoïevski, Ivan Krylov et Vassili Joukovski, grand ami de Pouchkine.

 

Une statue en bronze d’Alexandre Pouchkine orne le jardin de la place des Arts, devant le Musée russe. Elle mesure 4 mètres de haut et représente le poète inspiré, levant la paume de sa main vers le ciel.

 

Situé au n°4, Naberezhnaya Makarova, la Maison Pouchkine est un institut dédié à la littérature russe et à l’étude des textes de Pouchkine. On peut y découvrir des manuscrits et des objets appartenant à quelques écrivains russes comme Lermontov, Gogol, Tolstoï et, bien sûr, Pouchkine.

 

Le buste de Nicolas Gogol trône quant à lui dans le jardin d’Alexandre qui jouxte l’Amitauté. L’auteur des « Âmes mortes« , qui a résidé à Saint-Pétersbourg de 1828 à 1836, a également écrit un recueil de nouvelles consacrées à la ville impériale dont la « Perspective Nevski« .

 


St Petersbourg : Sur les traces des écrivains russes en 8 lieux
Yevgeny_Onegin_by_Repin

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu