St Petersbourg : 5 lieux sur les traces de la révolution russe

Point de départ de la révolution russe de 1917, Saint-Pétersbourg a gardé de nombreuses traces de cette époque mouvementée qui a conduit à la création de l’Union Soviétique. Découvrez 5 lieux emblématiques liés à cette période historique.

 

 
Affiche de la célébration de la révolution bolchévique / communiste / russe de 1917.

> Affiche de la célébration de la révolution bolchévique / communiste / russe de 1917.

 

 

Croiseur Aurore à Saint Petersbourg

 

Amarré au quai de la Neva près de la forteresse Pierre-et-Paul, l’Aurore est un croiseur de 126 mètres de long. Le 25 octobre 1917, le navire sonne un coup de canon à blanc pour marquer le début de l’assaut du Palais d’Hiver, devenant ainsi l’un des symboles forts de la révolution. Par la suite, il a participé à la guerre contre le Japon et aux deux guerres mondiales. Récemment rénové, le croiseur fait partie du musée naval de Saint Petersbourg.

 

Croiseur Aurore à Saint Petersbourg - Photo d'Eolivier05

> Croiseur Aurore à Saint Petersbourg – Photo d’Eolivier05

 

 

Gare de Finlande à St Petersbourg

 

La gare de Finlande est un lieu hautement symbolique. Le 16 avril 1917, Lénine, après plusieurs années d’exil, y prononce un discours mémorable lors de son arrivée à Saint-Pétersbourg. Acclamé par une foule compacte, le futur dirigeant russe se hisse sur un wagon blindé et exhorte ses partisans à renverser le gouvernement provisoire mis en place après l’abdication de Nicolas II.

 

Discours de Lénine devant l'usine Putilov en mai 1917 (en non pas devant la gare de Finlande). Photo d'Isaak Brodsky

> Discours de Lénine devant l’usine Putilov en mai 1917 (en non pas devant la gare de Finlande). Photo d’Isaak Brodsky

 

 

Champs de Mars

 

En empruntant le pont de la Trinité, à proximité du jardin d’Eté, on rejoint le champs de Mars. Cette vaste esplanade de 12 hectares était à l’origine utilisée pour les parades militaires. Elle accueille en son centre un monument dédié aux combattants de la révolution. Toute proche, la flamme éternelle rend hommage aux victimes des guerres et de la révolution.

 

Garde rouge dans Petrograd en 1917, la ville fût ensuite baptisé Leningrad et enfin Saint Petersbourg. Photo de Viktor Bulla

> Garde rouge dans Petrograd en 1917, la ville fût ensuite baptisé Leningrad et enfin Saint Petersbourg. Photo de Viktor Bulla

 

 

Musée d’État d’Histoire Politique de la Russie

 

Anciennement Musée d’État de la Révolution, le Musée d’État d’Histoire Politique de la Russie est installé dans un hôtel particulier qui appartenait à la ballerine Mathilde Kschessinska. On y découvre de nombreux objets de la vie quotidienne, drapeaux, affiches, documents et mobilier d’époque. Une visite incontournable pour découvrir le dessous des cartes de la politique russe durant les 19ème et 20ème siècles.

 

Affiche "Mort à l'impérialisme internationale" (1919)

> Affiche « Mort à l’impérialisme internationale » (1919).

 

 

Port de Kronstadt près de St Petersbourg

 

A 20 km de Saint-Pétersbourg, dans le golfe de Finlande, le port de Krondstadt a été le théâtre d’une révolte sanglante au cours du mois de mars 1921. Les insurgés, parmi lesquels de nombreux marins, réclamaient entre autres de nouvelles élections ainsi que la liberté de parole et de réunion. Cette révolte, qui fera des milliers de victimes dans les deux camps, fut durement réprimée par les Bolchéviques. Comme un très mauvais présage pour la suite de la révolution.

 

Marin de Kronstadt reclamant le droit d'être entendu par les dirigeants communistes.

> Marin de Kronstadt reclamant le droit d’être entendu par les dirigeants communistes.

 

 

Enfin une photo hallucinante et un peu flippante trouvée en cherchant à illustrer l’article mais sans véritable rapport avec lui. Il s’agit d’une unité de défense civile à Sait Petersbourg en 1937. Tous sont débouts, immobiles, face caméra et portent sur leur tête un masques à gaz.

 

 

Pionniers de la défense civile à Leningrad en 1937 - Photo de Viktor Bulla.

> Pionniers de la défense civile à Leningrad en 1937 – Photo de Viktor Bulla.

 

 
Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Atmosphere de St Petersbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.