Sortir à Los Angeles

Mis à part le soleil et la mer dans laquelle il est possible de se baigner, l’une des raisons de préférer Los Angeles à San Francisco, c’est la vie nocturne. De nombreux bars, de nombreux clubs. Un couvre feu tôt mais une vraie envie de faire la fête et de faire abstraction du quotidien.

 

 

Où sortir à Los Angeles

 

 

Si vous vous déplacez en voiture, munissez-vous d’un GPS ou d’une bonne carte de la ville, car même si vous faites confiance à votre instinct, flair et sens de l’orientation, vous serez obligé de vous perdre dans le dédale de rues, et certains endroits ne sont pas très bien fréquentés, surtout la nuit. À bon entendeur…

 

Tout d’abord, l’ unique et légendaire « Whisky à Gogo », 8901 Sunset Boulevard (tel:(310) 535-0579) C’est le club le plus ancien de Hollywood, créé en l’an de grâce 1964. Ce club réputé a accueilli de nombreux talents musicaux durant les années 60 et 70, des Doors au Jefferson Airplane, en passant par les Bee Gees ou autres Beach Boys. La musique commence dès 20 h, et pour la programmation des concerts, se renseigner directement par téléphone.

 

Une autre de ces salles pleines d’un (ancien) underground feeling, avec pas mal de concerts de rock aux multiples kilowatts : le «Roxy», 9009 Sunset Blvd. Bien entendu, Sunset Blvd est jonché de bars et autres boites + ou – select, de même que les rues adjacentes.

 

A Downtown, le «Mayan », 1038 South Hill Street, qui est un ancien cinéma reconverti en temple maya-aztèque. La sélection musicale y est bonne, le volume sonore consistant, mais ça sent quand même un peu le gros budget…

 

Pour ceux qui préfèrent le blues ou lejazz, « The Mint »,6010 West Pico Blvd, Reste une référence, avec ses orchestres live tous les soirs de la semaine et quelques surprises le week end.