Visiter Koh Lanta – Tourisme en Thaïlande : Tout savoir avant d’arriver

Koh Lanta est l’une des îles les plus tranquilles et agréables de la mer d’Andaman en Thaïlande. Des huttes en bambou à 200 bahts la nuit aux hôtels de luxe, chacun peut y trouver son petit bout de paradis. Backpacker seul ou en groupe, couple ou famille.

 

Une des plages de l'île de Koh Lanta en Thaïlande. Photo de Jens-Petter Salvesen

> Une des plages de l’île de Koh Lanta en Thaïlande. Photo de Jens-Petter Salvesen

 

 

Description de Koh Lanta

Koh Lanta est composée de plusieurs îles, les deux principales sont  Koh Lanta Yai et Koh Lanta Noi bientôt relié par un pont (en construction en 2016).

  • Koh Lanta Yai comprend l’infrastructure touristique avec les plages, hotels et auberges de jeunesse,
  • Sur Koh Lanta Noi vivent des pêcheurs et des agriculteurs, vous y trouverez des mangroves et d’exploitations forestières.
  • Les autres îles sont inhabitées et font partie du parc national de Koh Lanta.

 

Sur l'île de Koh Lanta Noi, un varan venait de dévaler à tout allure le long de la plage.

> Sur l’île de Koh Lanta Noi, un varan venait de dévaler à tout allure le long de la plage. Koh Lanta Yai en arrière fond.

 

 

Koh Lanta Yai est longue de 30 km et large de 6 :

  • La côte occidentale (ouest de l’île) accueille une dizaine de plages et de fait la majorité des hébergements de Koh Lanta.
  • La côte orientale (est de l’île) reste peu transformée par le tourisme. Le mode de vie est plus traditionnel, quelques guesthouses, mais aucun hotel, peu de restaurants et de bars.
  • L’intérieur des terres est composé de collines boisées, forêt tropicales ou plantation d’hévéa (caoutchouc).

La population de l’île se compose principalement de Thais descendants de Malais et d’Indonésiens, de Chinois et de Gitans de la mer (Chao Ley). Plus de 95% des habitants de Koh Lanta sont musulmans.

De nombreux expatriés vivent sur l’île notamment des Suédois, des Allemands, des Belges. Les touristes les plus nombreux viennent de Scandinavie, d’Allemagne et peut être de France.

 

Une des deux (?) mosquées de Koh Lanta.

> Une des deux (?) mosquées de Koh Lanta.

 

 

Climat : Quand venir à Koh Lanta ?

Le climat de Koh Lanta est tropical.

La haute saison est la plus sèche et la plus touristique. Elle s’étend de novembre à avril. Il fait alors chaud et sec, parfois un peu venteux. Les orages sont rares et dépassent rarement une dizaine de minutes. Les températures augmentent encore en mars et avril.

 

Dans la végétation luxuriante du parc national de Koh Lanta.

> Dans la végétation luxuriante du parc national de Koh Lanta.

 

 

De mai à octobre, c’est la saison des pluies. La basse saison se traduit par des orages sporadiques et parfois violents. La température moyenne est légèrement plus basse. La température de l’eau reste de 29 degré toute l’année. La majorité des lieux touristiques restent ouverts affichant des prix plus bas.

 

 

Carte de Koh Lanta

 

Carte à venir prochainement en attendant vous pouvez télécharger une carte à imprimer de Koh Lanta très pratique en scooter ou vélo.

 

Les 9 et quelques plages de Koh Lanta

Il y a une dizaines de plages à Koh Lanta, voici les caractéristiques des principales. Utile pour choisir votre hébergement sur place selon si vous partez en couple, en famille, avec des amies selon si vous avez la 20-aine ou la 60-aine.

 

Coucher de soleil sur la plage de Phra Ae (ou Long Beach) à Koh Lanta.

> Coucher de soleil sur la plage de Phra Ae (ou Long Beach) à Koh Lanta.

 

 

Votre vie sur place s’organisera autour de la plage où vous logerez. Biensur vous pourrez louer un velo ou un scooter pour découvrir d’autres lieux de baignade mais votre centre de gravité restera votre plage, ses commerces, ses bars de plages, ses restaurants.

 

Les plages du nord au sud de la côté ouest de l’île :

 

1. Klong Dao. La plus proche du port et la plus populaire. Une plage a une faible profondeur idéal si vous avez des enfants souhaitant barboter. Familiale et calme le soir.

 

2. Phra Ae ou Long Beach. L’une des plages les plus fréquentées de Koh Lanta. Le public est aussi bien familiale que plus jeune.

L’une des plus intéressantes pour regarder la molle agitation des vacanciers : Personnes jouant au beach volley, frisbee ou faisant du hula hoop, ou des chateaux de sable, et puis aussi tous les corps que la nature a fait avec amour. L’une des plus sablonneuses à marée haute et basse. Plus calme mais rocheuse à marée basse aux extrémités nord et sud. Tout public.

 

Long Beach à Koh Lanta, vue du nord vers le sud.

> Long Beach à Koh Lanta, vue du nord vers le sud.

 

 

3. Relax bay. La plage la plus tranquille du nord de l’île et l’une des plus agréable et mignonne (la plus petite aussi). Son accès est discret. Ses resorts sont peut être plus arborés, plus épurés et calmes. Poissons et fruits de mers grillés sur la plage.

Plutôt familiale. Avec quelques bars sympas comme le Korner et l’Insomnia à proximité. De la bonne deep house aussi sur la plage.

 

4. Klong Khong. Avec le Mushroom bar et les Monkey bar en bars de plage peut être une des plages les plus adaptée pour le chill out avec sans aide extérieure (comprenez la drogue). Beaucoup de corails et de coquillages sur la plage et aussi plus de rochers que sur les plages plus au nord.

Des décorations et des bungalows en bois parmi les plus beaux et les plus agréables de Koh Lanta. Moins de monde, moins de services/magasins, moins cher en ce qui s’agit de l’hébergement. Tout public, ex plage des backpackers.

 

Plage de Klong Khong sur l'île de Koh Lanta.

> Plage de Klong Khong sur l’île de Koh Lanta.

 

 

5. Klong Nin. De nombreux bars de plages et petits restos sympathiques. Quelques rochers mais essentiellement du sable fin.

6. Katiang Bay. Une baie avec en arrière plan les collines boisées. Les maisons sur pilotis en surplomb de la falaise proposent une des plus belles vues du coucher de soleil. Assez rocheux à marée basse.

 

La baie et la plage de Katiang Bay sur l'île de Koh Lanta.

> La baie et la plage de Katiang Bay sur l’île de Koh Lanta.

Maison perchée sur la colline au dessus de Katiang Bay à Koh Lanta.

> Vue inversée : Maison perchée sur la colline au dessus de Katiang Bay à Koh Lanta.

 

 

7. Nui bay. L’une des plus petites plages de Koh Lanta. Peu de monde, parfait pour faire la sieste. Ne laissez pas trainer des objets qui pourrait intéresser les singes. Un seul bar de plage/restaurant.

 

> Plage de Nui bay à Koh Lanta.

> Plage de Nui bay à Koh Lanta.

 

 

8. Khlong Jaak (ou Khlong Chak). Petite plage avec quelques bungalows à quelques minutes des chutes d’eaux et de la forêt tropicale.

9. Bamboo bay, l’une des plus belles plages de Koh Lanta. Moitié sable, moitié rocher. Sable très fin. Quelques bars et restaurants sur une partie seulement de la plage. Sauvage de l’autre côté. Resorts ou complexes hoteliers luxueux à proximité.

 

Plage de Bamboo bay dans le sud de Koh Lanta.

> Plage de Bamboo bay dans le sud de Koh Lanta.

 

 

10. La plage du parc national a la forme d’une vague. Avec la forêt tropicale derrière vous, le petit phare sur son piton rocheux et ses singes, c’est surement la plage la plus originale et l’une des plus agréables. Vous devrez payez l’entrée du parc (200 bahts) pour y avoir accès.

 

La plage du parc national de Koh Lanta en forme de vague.

> La plage du parc national de Koh Lanta en forme de vague.

 

 

Comme chaque coucher de soleil est différent, chaque plage change de physionomie selon la marée, la lumière et l’heure du jour ou de la nuit. C’est assez passionnant à observer mais cela demande de rester plus longtemps sur place.

 

Une plage de Koh Lanta à marée basse.

> Une plage de Koh Lanta à marée basse.

 

 

Où loger à Koh Lanta ?

Vous trouverez à Koh Lanta différents types d’hébergement du plus spartiate avec un toit, un matelas, une moustiquaire, douche froide pour 200 bahts aux resorts les plus luxueux.

 

Hébergement à Koh Lanta : Du bungalow version auberge de jeunesse pas chère au resort le plus luxueux.

> Hébergement à Koh Lanta : Du bungalow version auberge de jeunesse pas chère au resort le plus luxueux.

 

 

Vous trouverez sur chaque plage différentes gammes de prix correspond aux différents publics de l’île : Backpacker, jeune couple, famille, personnes agées.

Certaines plages sont plus fréquentées que d’autres, ou plus sablonneuses à marée basse, ou moins profondes sur une plus longue distance.

 

Les  principales zones d’hébergement :

  • Le nord de l’île près du port de ferry de Saladan est le plus fréquenté et peut être le moins agréable.
  • Long Beach concentre un grand nombre d’hébergement pas cher idéal pour un public plus jeune : Des auberges hippies au confort sommaire mais très agréables à la fois pour les gens que vous y rencontrerez que pour le cadre joyeux et créatif. Je pense au Clayzy house ou au Chill out house.
  • Le sud de l’île est moins fréquenté et plus exclusif.

 

Quelques suggestions d’hôtels à Koh Lanta (du moins cher ou plus cher) :

  • Baan Longhaad : Une auberge de jeunesse sur Long Beach à partir de 8 euros la nuit en dortoir. Un lieux accueillant et propre avec un personnel agréable et à l’écoute.
  • Lanta Cottage : Des bungalows sur la plage au nord de l’île. Simple et pas cher : A partir de 30 euros la nuit.
  • Relax bay resort : Jolis bungalows sur l’une des plus belles plages (à la fois centrale et discrète de Relax Bay). Moins de 50 euros la nuit.
  • Eco Lanta Hideaway : Des bungalows propres et charmants sur la plage (Long Beach) au milieu d’un joli jardin. Bon rapport qualité/prix. A partir de 50 euros la nuit.
  • Moonlight Exotic Bay resort : Un hôtel moderne et agréable avec vue sur la mer à 10 minutes de la plage (Klong Nin). A partir de 60 euros.
  • Anda Lanta Resort : Sur la plage de Klong Jaak dans le sud de l’île. Un hôtel agréable et calme. A partir de 92 euros la nuit.
  • Lazy days bungalows : De jolis bungalows sur l’une des plus jolies et des plus discrètes plages de Koh Lanta : Relax bay. Près de 110 euros le bungalow.
  • Alama sea Village : Dans le sud de l’île, de spacieux et luxueux bungalows à flanc de colline avec vue sur la mer au sud. Belle piscine. A partir de 110 euros.

 

Votre envie de vous déplacer ou non sur Koh Lanta et vos moyens de transport sur place détermineront également le meilleur emplacement pour votre hébergement.

Si vous recherchez le calme et que vos déplacement se limiteront aux 100 mètres séparant votre bungalows de la plage : Le sud est une bonne option.

 

Bungalows en bambou sur l'île de Koh Lanta en Thailande.

> Bungalows en bambou sur l’île de Koh Lanta en Thailande.

Autre exemple de bungalows à Koh Lanta.

> Autre exemple de bungalows à Koh Lanta.

 

 

A l’inverse, si vous choisissez de vous déplacer en scooter pour découvrir l’île de fond en comble alors un emplacement près des routes transversales ouest/est sera préférable  comme le nord de Long Beach ou Khlong Nin. Dans tous les cas l’île n’est pas très grande, tous les lieux restent accessibles rapidement en scooter.

 

 

Que faire à Koh Lanta ?

Quelques idées d’activités à faire à Koh Lanta seul, avec des amies, en famille, à pieds ou en scooter, pour le bien-être, la découverte, l’aventure ou la détente.

 

1. Les plages de Koh Lanta + coucher de soleil tous les jours. L’ensemble de la côte est de l’île est couverte de plages sur lesquelles invariablement le soleil vient piquer une tête dans l’eau en fin de journée. Certaines sont plus sablonneuses que d’autres, plus petite ou plus grande (la liste complète plus haut). L’eau est 29 degrés toute l’année.

 

Cocktail sur une plage de l'île de Koh Lanta.

> Cocktail sur une plage de l’île de Koh Lanta.

 

 

2. Se balader dans la forêt tropicale. Le sud de Koh Lanta est couverte d’une forêt tropicale dense. Vous pouvez y accéder simplement à travers le parc national ou en allant à la chute d’eaux. Vous pourrez y croiser des singes et toutes sortes d’insectes, des termites aux « cigales » étourdissantes en passant par les terribles araignées esclavagistes jaune et rouge :

  • Le Parc National, c’est une forêt, une plage rocheuse et une autre de sable fin. Un petit phare et des singes. Des vraies pirates. Vous pourrez même les voir sauter d’une branche et nager dans un étang.
  • Quant au chemin jusqu’aux chutes d’eaux, il vous fera passer par une grotte. La cascade est plus impressionnante pendant la saison des pluies de mai à octobre.
  • Eviter absolument la ferme aux papillons, il y présente certes des animaux du coin (singes, aigles, sortes d’écureuils) mais dans des conditions déplorables.

 

A l'extreme sud de Koh Lanta dans le parc national.

> A l’extreme sud de Koh Lanta dans le parc national.

Orchidées violettes sur l'île de Koh Lanta.

> Orchidées violettes sur l’île de Koh Lanta.

 

 

3. Parcourir l’île à la recherche de coin perdus. L’île recèle de petits coins sans personne, des lieux kitsch ou insolites, de hamacs suspendus au milieu de nul part offrant une vue paisible sur une plage ou un bout de mer, un temple chinois abandonné au sommet d’une colline.

A l’extrême sud de l’île du côté oriental, tournez avant l’école et continuez jusqu’au camping le plus isolé de Koh Lanta. Les bungalows ont la forme de bateau de pêche. Des statues antiques tiennent à bout de bras des abats-jours usés. Le ponton en bois brinquebalant s’enfonce dans la mer offrant aux chaises en métal dorée l’espoir qu’un pirate de passage les fasse voyager. C’est surréaliste, paisible et il y a même une piscine gardée par des girafes.

 

Sur un ponton au sud de l'île de Koh Lanta (Thaïlande).

> Sur un ponton au sud de l’île de Koh Lanta (Thaïlande).

Au sud et à l'est de l'île de Koh Lanta.

> Au sud et à l’est de l’île de Koh Lanta.

 

 

4. Faire de la plongée autour de Koh Lanta. Koh Lanta à la différence de Kho Phi Phi n’est pas un spot de plongée mais sa localisation permet de rapidement rejoindre de nombreux endroits mirifiques. Moins de plongeurs qu’à Koh Tao sur la mer de Thailande et des recifs coralliens absolument Némo-esque.

L’un des meilleurs centre de plongée est Lanta Fan Diver.

 

5. Faire du kayak dans les mangroves. Les mangroves sont un eco système de marais maritime des régions tropicales. Un monde fascinant avec ces palétuviers aux racines sans fin, ses oiseaux et ses singes.

Le seul moyen de partir à leur découverte est de louer un kayak puis rendez-vous à Koh Lanta Noi, au nord de l’île où vous logerez.

 

Coin de pêcheurs sur l'île sans touriste de Koh Lanta Noi.

> Coin de pêcheurs dans les mangroves sur l’île sans touriste de Koh Lanta Noi.

 

 

6. Se faire masser. Le plus agréable est de choisir un lieu sur la plage et de joindre le plaisir du massage aux bruits des vagues. Une heure de massage vous coutera en moyenne 300 bahts (soit moins d’une dizaine d’euros). Il est d’usage en Thailande de donner un pourboire de 100 bahts à la masseuse, je ne sais pas si cela se pratique à Koh Lanta.

 

Bateaux de pêche à Koh Lanta

> Bateaux de pêche à Koh Lanta.

 

 

7. Faire un tour de l’île en bateau pour en apprécier les différences et repérer les plus jolies plages.

 

8. Faire du Yoga et/ou de la méditation. Koh Lanta offre un cadre propice à la méditation. Des écoles de yoga propose des cours pour tous les niveaux. Relax Bay resort est le lieu idéal pour vous initier ou approfondir votre maitrise yogi. Un centre international de méditation bouddhique se trouve près de la plage de Khlong Nin.

 

Statue de bouddha dans la végétation de Koh Lanta en Thaïlande.

> Statue de bouddha dans la végétation de Koh Lanta en Thaïlande.

 

 

9. Assister à un match de boxe thai (muy thai). Des soirées de 7 ou 8 combats sont organisées quelques soirs par semaine. Vous pourrez assister à des affrontements de 7 à 77 ans dans une ambiance familiale. L’entrée est de 600 bahts. Des championnats de pros ou semi pros ont également lieu. Le prix d’entrée est doublée.

 

10. Apprendre à cuisiner Thai. Time for lime (sur la rue principale au nord de l’île) est le meilleur endroit pour une initiation à la cuisine thai. Une bonne idée si vous souhaitez ramener dans vos valises la recette du pad thai.

 

Un bon petit repas thai dans un restaurant d'Old Lanta à Koh Lanta.

> Un bon petit repas thai dans un restaurant d’Old Lanta à Koh Lanta.

 

 

11. Faire du volontariat. Il y a plusieurs organisations où vous pourrez donner un coup de main bénévolement. Le volontariat est un bon moyen de donner quelques choses en retour aux habitants de l’île. En plus d’être un bon moyen de rencontrer des personnes sur place :

  • Un refuge pour animaux propose de balader des chiens et des chats (Lanta Animal welfare).
  • Des auberges de jeunesse un peu hippie sur les bords (et très sympas) acceptent des volontaires. Rendez-vous à Long Beach.
  • Des sessions de nettoyage des plages sont également organisé (Trash Hero).

 

12. Rencontrer des locaux et des gens du monde entier. La barrière de la langue peut être parfois un obstacle pour communiquer avec les locaux, même s’il est toujours simple de se faire comprendre. Pour ce qui d’engager une conversation plus élaborée vous devrez soit apprendre le thai de Koh Lanta soit rencontrer quelqu’un parlant anglais (le français n’est pas parlé).

Le monde entier s’étant donné rendez-vous ici, vous pourrez rencontrer des gens de très nombreux pays autour d’un jus de fruit ou d’une bière. Le caractère détendu de l’île favorise les rencontres quelques soit votre âge.

 

Tout le monde se retrouve à Koh Lanta.

> Tout le monde se retrouve à Koh Lanta.

Dans une auberge de jeunesse de Koh Lanta.

> Dans une auberge de jeunesse un peu hippie de Koh Lanta où vous pouvez faire du volontariat.

 

 

13. Apprécier les constructions en bois de bambou de l’île. La majorité des maisons sont en bois souvent sur pilotis. Quelques « complexes hôteliers » ont fait preuve d’une créativité débordante très agréable à découvrir que vous logiez sur place ou non. Sur Khlong Kong, le Where Else et le Bee Bee Bungalows sont peut être les plus surprenants.

 

Exemple de construction en bambou avec l'entrée de ce bungalow sur l'île de Koh Lanta.

> Exemple de construction en bambou avec l’entrée de ce bungalow sur l’île de Koh Lanta.

Une cabane haut perchée dans un arbre de l'île de Koh Lanta.

> Une cabane haut perchée dans un arbre de l’île de Koh Lanta.

Belle charpente en bambou sur l'île de Koh Lanta.

> Belle charpente en bambou sur l’île de Koh Lanta.

 

 

14. Partir à la découverte des arbres de Koh Lanta. Il y a des arbres fascinants sur l’île. Parfois énorme comme celui au dessus de la grotte sur le chemin de la cascade. L’arbre plonge ses racines dans la roche et la transperce en ligne droite (ok peut être pas la roche mais après c’est en ligne droite). La forêt du parc national est aussi un bel endroit pour voir de jolis arbres et en apprendre un peu plus sur eux.

 

15. Faire son marché avec les locaux. Sur la deuxième route transversale est/ouest si vous arrivez du nord (la première si vous partez du sud) se trouve un marché. Vous y achèterez fruits, légumes, viandes et surtout des poissons et fruits de mer. Si vous avez une cuisine dans votre hébergement vous pourrez vous faire plaisir. Également idéal pour faire le stock de bananes.

 

Sur un marché de Koh Lanta à la tombée de la nuit.

> Sur un marché de Koh Lanta à la tombée de la nuit.

 

 

16. Faire un feu sur la plage. Personne ne le fait mais ce n’est pas interdit. Il faut trouver un peu de bois et se mettre aux extrémités d’une plage. Et puis prévoir de l’eau ou un contenant pour prendre l’eau de la mer au cas où. La plupart des constructions sur l’île sont en bois, bambou, feuilles de cocotier, autant éviter de faire partir le tout en fumée.

 

17. Se détendre. Koh Lanta a le pouvoir magnétique de ralentir les énergies les plus vives. Cela tient pour beaucoup au rythme tranquille de ses habitants, au soleil supportable uniquement à l’ombre d’un arbre ou d’un toit fait de feuilles de cocotiers et aussi à l’entêtante mélodie des vagues sur la plage. Tranquille pépère.

 

Bungalow-bateau et girafes au bord de la piscine au sud de Koh Lanta.

> Bungalow-bateau et girafes au bord de la piscine au sud de Koh Lanta.

 

 

18. Découvrir Koh Lanta avant le tourisme. Prenez le ferry ou bientôt le pont et rendez-vous sur l’île du nord. Aucune structure touristique = Aucun touriste.

Vous y croiserez des locaux aux sourires plus francs, y rencontrerez des animaux en liberté, beaucoup de chèvres, de poules et de coqs, des vaches dans des prairies verdoyantes, des villages de pêcheurs assoupis, des forêts plus denses, des mangroves impénétrables.

Vous y verrez des varans si vous avez de la chance : Ces longs lézards rapides sont impressionnants. Quelques lieux où vous arrêtez comme ce restaurant/bar sur l’eau en face d’une île en forme de crane ou encore cette vieille demeure bourgeoise de descendants Chinois, aujourd’hui abandonné en face de Old Lanta.

 

Vue depuis l'île du nord sur les ilôts du parc national.

> Vue depuis l’île du nord sur les ilôts du parc national.

Village de pêcheurs sur l'île de Koh Lanta Noi.

> Village de pêcheurs sur l’île de Koh Lanta Noi.

 

 

19. Rejoindre d’autres îles en bateau. Depuis Koh Lanta, vous pouvez rejoindre l’île aux perles de Koh Mook (ou Koh Muk)

 

 

Où manger sur l’île de Koh Lanta ?

S’il est agréable de manger dans des fauteuils en osier d’un restaurant sur la plage, c’est souvent plus cher et moins savoureux que de trouver un boui boui avec des chaises en plastiques en bord de route où mangent les locaux.

 

Pad thai dans un petit boui-boui de l'île de Koh Lanta.

> Pad thai dans un petit boui-boui de l’île de Koh Lanta.

 

 

Les meilleurs endroits se trouvent le long de la route principale au niveau du nord de l’île (Long Beach). Vous y trouverez une cuisine familiale, un sourire sincère et accueillant, des prix modiques.

Essayez le Mama au sud de Long Beach, le Mr Green et le Time for Lime au nord. Et généralement tous les lieux sans charme particulier à première vue.

De nombreux stands de street food se trouve à Saladan, le port de Koh Lanta. Si vous êtes fan de grillades de viandes ou de poissons, vos pas vous mènerons dans le coin.

 

 

Où sortir à Koh Lanta ?

Si vous chercher une île où faire la fête en permanence en buvant des seaux d’alcools (bucket) sur fond de musique éléctronique, Koh Lanta n’est pas le bon choix. Koh Phi Phi sur la mer d’Andaman ou Koh Phangan dans la mer de Thailande correspondront mieux à ce que vous cherchez.

 

Le Monkey bar sur la plage à Koh Lanta.

> Le Monkey bar sur la plage à Koh Lanta.

 

 

Vous ne trouverez aucun club sur l’île mais de nombreux bars où rencontrer d’autres voyageurs autour d’un verre.

Des soirées sont organisées tous les jours à Koh Lanta dans les bars de l’île. Chaque jour dans un autre bar. Il s’agit souvent de concerts de reggae, de rock/blues et aussi de musique électronique.

Il y a aussi beaucoup de bars à boom boom avec une musique d’usine à mille lieux de l’esprit de l’île. Vous trouverez des affiches aux poteaux et des flyers un peu partout pour vous suggérer où sortir chaque jour.

 

Affiche pour les concerts du Funky Fish à Koh Lanta.

> Affiche pour les concerts du Funky Fish à Koh Lanta.

 

 

La plupart des lieux où sortir se trouve sur Long Beach à proximité des auberges de jeunesse et des hébergements pas chers. Le public est plutôt jeune et la bière coule à flot. Parmi les plus célèbres le Tree House, le Gypsy bar, le Funky fish, Ozone bar, Korner, Insomnia, Camp David… Tous les groupes et tous les concerts ne se valent pas. Same same but different.

Sur toutes les plages vous trouverez enfin des bars en bois ou en bambou où profiter des couchers de soleil.

 

 

Drogues à Koh Lanta

La beauté et le calme de l’ile sont en soi assez stupéfiants pour passer un superbe séjour sans drogue. Nous n’incitons personne à leur consommation, il nous semble néanmoins utiles de partager avec vous ce que nous y avons appris.

 

Publicité pour une auberge de jeunesse de Koh Lanta.

> Publicité pour une auberge de jeunesse de Koh Lanta.

 

 

De nombreux bars et restaurants proposent sur leur cartes des joints roulés de cannabis ou des happy shake de champignons hallucinogènes. Le prix de base est de 200 bahts (5 euros) pour un joint et de 250 à 700 bahts pour un shake (entre 6 et 18 euros). Il est aussi possible d’acheter de l’herbe non roulées.

Si la législation thaïlandaise interdit la consommation de stupéfiant, une tolérance existe de fait pour les touristes à Koh Lanta et sur certaines îles. Il est beaucoup plus risqué d’acheter dans la rue que dans un commerce. La quantité sera peut être différente mais au moins votre dealer ne vous dénoncera pas à la police. Il est conseillé de ne pas fumer en public, sur la plage ou dans des lieux publics. Idem pour les champignons, il y a de nombreux lieux tranquilles donc autant éviter d’afficher que vous avez pris quelques choses. Ce sera plus agréable pour tout le monde.

Le cannabis est assez puissant, même s’il n’a rien de comparable avec les OGM que vous trouverez dans les coffeeshops d’Amsterdam.

 

Hamac dans un bar de bamboo de Koh Lanta, un endroit agréable avec ou sans cannabis.

> Hamac dans un bar de bamboo de Koh Lanta, un endroit agréable avec ou sans cannabis.

 

 

Les champignons vous seront présentés frais avant d’être mixer avec des fruits (kiwi?). Pour être ensuite bu comme un cocktail. L’effet est rapide. Vous commencerez à sentir les effets au bout de 20/30 minutes. Quelques conseils de bon aloi :

  • Prévoyez donc à l’avance où vous souhaitez vous rendre. Si votre lieu est assez loin, prenez à emporter. Le voyage sous champignons peut durer entre 3 et 5 heures.
  • Si vous n’avez jamais pris de champignons hallucinogènes, je vous conseille de commencer par une moitié de Happy shake pour en mesurer les effets. Vous pourrez toujours boire la 2e moitié si vous vous sentez à l’aise.
  • Réfléchissez à un endroit calme où vivre l’expérience. Entourez-vous d’amis ou de personnes de confiance.
  • Prévoyez des boissons sucrées et des vitamines si vous souhaitez interrompre ou réduire les effets.

 

Danse sur la plage à Koh Lanta à la Chagall.

> Danse sur la plage à Koh Lanta à la Chagall.

 

 

Ne prenez en aucun cas un scooter pour vous déplacer si vous avez bu, fumé ou pris des champignons. Cela peut être très dangereux pour vous et pour les autres personnes sur la route ou à proximité.

Les champignons proviennent de la culture locale. Difficile à dire pour l’herbe, elle est vendue compressée et pourrait venir de Koh Lanta comme d’ailleurs en Thailande. En cas de sécheresse prolongée, il vous sera difficile de trouver un lieu vendant des champignons. Pour la simple raison qu’il n’y en a plus, la demande dépassant l’offre. Il vous faudra alors attendre un orage et retentez votre chance quelques jours plus tard.

Le Mushroom bar est le lieu le plus connu pour acheter des champignons. Il n’est ni le seul, ni le plus agréable, ni le moins cher. Essayez le Monkey bar sur la même plage ou encore d’autres lieux autour de Long Beach plus au nord.

Pour finir, la consommation de drogue reste le fait d’une minorité. Koh Lanta est une île plutôt familiale. A partir du moment où personne n’en souffre, la tolérance des autorités pour le cannabis et les champignons apparaît comme une réponse intelligente et appropriée. En espérant que l’île ne se transformera pas en quartier rouge d’Amsterdam.

 

 

Se déplacer sur l’ile

Plusieurs mode de transports sont possibles sur Koh Lanta.

 

Carte de l'île de Koh Lanta réalisé par la Hammock house.

> Carte de l’île de Koh Lanta réalisé par la Hammock house : A télécharger ici.

 

 

Scooter. Le plus populaire est le scooter. Les lieux de location sont nombreux. Le prix de location est d’environ 200 bahts pour 24h (si vous louez un scooter à 15h, vous pourrez le rendre à 15h le jour d’après). Certains endroits vous demandent votre passeport, si vous n’êtes pas confortable avec le fait de le laisser, préférez votre permis de conduire ou tout autre document avec une photo. Cela marche la plupart du temps.

Vous trouverez sur les routes autour de Koh Lanta d’innombrables lieux où acheter de l’essence pour 30 à 40 bahts le litre. Il s’agit souvent de particulier vivant au bord de la route. Si vous roulez de nuit assurez-vous d’avoir assez d’essence pour votre aller/retour ou pour rejoindre une des stations en self service.

Les routes sont de bonne qualité et le relief relativement plat permet de circuler même sans grande expérience. Il est important de porter un casque, de ne pas rouler vite et ne pas conduire sous l’influence d’alcool ou de drogues. Des accidents mortels surviennent régulièrement. Lors de mon séjour en janvier 2016, 4 personnes sont mortes en une seule nuit à cause d’une conduite alcoolisée, sans casque et de nuit. On ne plaisante pas, rouler en scooter paraît simple et sans risque, c’est uniquement vrai si l’on est tous prudent. Koh Lanta est une île sans stress, autant de ne pas en ajouter par une conduite agressive et dangereuse.

 

Sangtow. Les moto taxis locaux sont des scooters avec des sortes de side-cars pouvant transporter jusqu’à 5 personnes. C’est plutôt lent et agréable comme moyen de transport. Très pratique pour les petites distances, notamment le soir si vous voulez sortir. Vous pouvez aussi louer un sangtow si vous venez en groupe ou en famille et que vous décidez de vous déplacer fréquemment à Koh Lanta.

 

Vélo. Il existe des locations de vélos à Koh Lanta. Le relief si prête bien, attendez-vous à quelques côtes assez pentu (jusqu’à 13%) notamment au sud de l’île.

 

Kayak. Pour découvrir l’île depuis la mer ou pour parcourir ses mangrove au nord, plusieurs compagnies vous propose de louer un kayak. Certains lieux de villégiature mettent aussi leur kayak à disposition.

 

 

Comment vous rendre à Koh Lanta ?

Il existe plusieurs options pour venir à Koh Lanta selon votre point de départ.

 

Pont en construction en 2016 entre les deux îles de Koh Lanta : Koh Lanta Yai et Koh Lanta Noi.

> Pont en construction en 2016 entre les deux îles de Koh Lanta : Koh Lanta Yai et Koh Lanta Noi.

 

 

Si vous atterrissez à l’aéroport de Krabi (le plus proche de Koh Lanta à environ 70 km de l’île) :

  • Votre hébergement peut organiser votre transfert. Renseignez-vous lors de votre réservation. On viendra alors vous chercher à l’aéroport puis par la route et par le ferry vous rejoindrez votre lieu d’hébergement. Comptez environ 3h depuis l’aéroport.
  • Une autre option est de venir en van. Vous pouvez privatiser un véhicule pour votre groupe ou vous joindre à un transport en commun avec d’autre voyageur. Comme dans le premier cas, vous rejoindrez l’embarcadère de Baan Hua Hin d’où vous prendrez un premier ferry d’une dizaine de minute pour Baan Klong Mak sur l’ile de Koh Lanta Noi. Il s’agit de la première île de Lanta sans infrastructure touristique. 10 minutes de route plus tard vous rejoindrez Baan Lang Sog où un second ferry de 5 minutes vous mènera à Baan Saladan sur Koh Lanta Yai où se trouve votre hébergement. La dernière traversée est à 22h. Comptez environ 4h depuis l’aéroport, parfois un peu plus si vous devez les vans sont pris d’assaut par d’autres voyageurs. Le prix de la navette en commun (Van + ferry) est de 400 bahts. Un van privatisé peut vous couter jusqu’à 2500 bahts. Vous aurez alors un van plus que confortable. Tout dépend de la prestation. Bon à savoir : Les retours sont souvent plus rapides que les allers. Les vans privatisés sont souvent plus rapide que ceux partagés : Vous ferez moins d’arrêt.
  • Si votre avion atterrit tard à Krabi, une autre option plus cher et plus rapide consiste à prendre un speed boat depuis Krabi après un transfert en van ou taxi depuis l’aéroport jusqu’au port de la ville. Comptez près de 2500 bahts (environ 50 euros).
  • Si vous êtes à Phuket ou sur l’île de Koh Phi Phi des bateaux vous mèneront vers le port de Baan Saladan, la plus grande ville de l’île au nord de Koh Lanta Yai. Koh Lanta est également facilement accessible depuis Ao Nang, Khaolak, Phangna ou Railey.

Des agences de voyage vous aideront à organiser votre déplacement. C’est de loin la solution la plus simple. Vous pouvez aussi vous rendre sur les lieux d’embarquement pour essayer de payer un peu moins cher.

 

 

Koh Lanta : La fin du jardin d’Eden ?

Fatigués de Koh Phi Phi ou d’autres îles devenues bruyantes, de nombreux touristes se réfugient à Koh Lanta. L’île se « developpe » . Le nombre de constructions, d’hébergements, de bars et de magasins augmentent chaque année transformant peu à peu Koh Lanta.

 

Dans une auberge de jeunesse eco friendly de Koh Lanta.

> Dans une auberge de jeunesse eco friendly de Koh Lanta.

 

 

L’absence de traitement de déchets efficaces conjuguée au nombre croissant de déchets produit directement une pollution des sols et indirectement de la mer.

Une centrale thermique sera bientôt construite à Koh Lanta ou à proximité, l’air pollué souillera les sols, la végétation et la faune locale.

Les bateaux de pêche aux lumières vertes ceinturent l’île certaines nuits. La Thaïlande est un des principaux exportateurs de fruits de mers. Beaucoup de Birmans y sont exploités, parfois à la limite de l’esclavage. Pour subvenir en partie à la consommation des touristes, la surpêche a des effets désastreux sur l’ecosystème marin.

La plongée se popularise non sans effet négatif sur la santé des récifs coraliens.

 

Nous sommes tous responsables de l’avenir des lieux que nous visitons. Aussi, c’est à chacun d’entre nous d’agir en conséquence, quelques conseils :

  • Vous pouvez par exemple choisir des hébergements « eco-friendly » ou à défaut préférer les hébergements avec un ventilateur à ceux avec l’air conditionné, limiter votre consommation électrique, utiliser des savons type savon de marseille à des gels douches contenant des produits plus toxiques,
  • Réduire votre consommation de protéines animales,
  • Privilégier les commerçants locaux ou les marchés aux supermarchés appartenant à des grands groupes comme les Seven Eleven,
  • Limiter votre consommation de produits d’importation ou de produits emballés,
  • Acheter une bouteille d’eau plus grande que plusieurs plus petites,
  • Refuser les sacs plastiques dans les supermarchés lorsqu’ils sont inutiles…
  • Ne pas jeter vos ordures dans la nature,
  • Préférez le vélo au scooter,
  • Rester sur Koh Lanta plus longtemps plutôt que de vouloir visiter 5 îles en 7 jours.

 

Bref, des gestes qui ne vous empêcheront pas de passer un séjour agréable et ressourçant sur Koh Lanta 🙂

Bon séjour à Koh Lanta !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Ailleurs en Thailande

32 réponses

  1. Helene dit :

    Au top!! Merci pour toutes ces informations :))

  2. Fournets dit :

    Supers explications et site très bien fait ! Merci

  3. Eléa dit :

    Bonjour!
    Merci pour toutes ces infos qui donnent bien envie de partir et qui semblent être le fruit de bien bonnes expériences 🙂
    Nous partons début septembre pour 2 semaines avec mon copain, j’ai quelques questions, si par hasard vous pouviez y répondre je prends!
    Nous logerons vers klong nin je pense, est ce que pour bouger (sortir le soir pour boire des coups, ou la journée se balader) ça n’est pas trop exentré? Est ce que tout se fait en scoot ou on peut rejoindre des bars en marchant sur la plage? Y a t-il quelques trucs dans ce coin ou tout est vers long beach (donc plus au nord)?
    Niveau saison, j’imagine que début septembre n’est pas l’ideal mais je pense qu’on va pouvoir un peu profiter de la plage non?
    Merci beaucoup !

    • Maciej Maciej dit :

      Il y a pas mal de bars sur et autour de Klong Nin. Pas besoin d’avoir un scooter pour les rejoindre. Cette plage se trouve dans la moitié sud de l’île qui est la partie la plus intéressante et la plus jolie, pas forcément la plus intéressante pour la vie nocturne. Après Koh Lanta n’est pas particulièrement célèbre pour sa vie nocturne du coup… Début septembre, je pense qu’il ne devrait pas y avoir de problème 🙂 Bon voyage !

  4. Jean Sébastien dit :

    Merci Maciej, j’y retourne en novembre pour la 2e fois et c’est toujours bien utile ton site! Super!

  5. Joelle dit :

    Bien tout ça!
    Enfin quelqu’un qui parle ouvertement de la drogue et des méfaits du toursime sur l’environnement 🙂
    J’irai peut-être l’hiver prochain. Est-ce que c’est facile de remplir sa propore bouteille d’eau filtrée dans les bars, les hôtels? J’apporte toujours des bouteilles réutilisables en voyage 😉

  6. Smain dit :

    Metci pour toutes ces infos intéressantes je lis ton blog et je trouve ton analyse très pertinente. Nous avons fait plusieurs îles de Thaïlande mais kho lanta nous apporte une quiétude qui a disparu sur les autres îles. En espérant que son tour ne viendra jamais.

    • Maciej Maciej dit :

      Merci pour le commentaire. Quand je suis allé sur Koh Lanta, j’ai pu rencontré des personnes ayant vu évolué l’île et pas forcément dans le bon sens. La construction du pont avec le continent va accroître le nombre de visiteurs d’un jour ou deux. Alors oui l’espoir c’est un bon début et ensuite il s’agit aussi de minimiser son impact lorsqu’on voyage. Est ce un voeu pieux ?

  7. nico dit :

    bonsoir,
    nous avons vraiment pris plaisir a lire votre blog. Tous les renseignements y sont et la franchise des propos rend la lecture encore plus agreable.
    nous avons décidé de venir passer quelques jours à koh lanta en décembre.
    Meme vos recommandations sur la protection de l’ile et en general le changement de nos comportements est essentielpour profiter encore longtemps des richesses que nous offre notre environnement.
    merci a vous

  8. Marie dit :

    Bonjour!
    Merci pour ce post qui me permet de me projeter à fond dans notre séjour à venir à Koh Lanta et en Thaïlande. J’ai une question pratique sur les transports en bateau: est-il possible de faire des allers-retours dans la journée depuis Koh Lanta vers Phi Phi ou vers Koh Ngai? Nous aimerions ne pas multiplier les hébergements et profiter de nos soirées sur Koh Lanta. Mais une première recherche en ligne semble m’indiquer qu’un aller-retour dans la journée est difficile. Est-ce que, sur place, c’est possible d’organiser cela?
    Merci d’avance pour cette information! Et encore bravo pour ce post, ces photos et vos sages recommandations! 🙂

    • Maciej Maciej dit :

      Bonjour Marie, cela me semble jouable dans la mesure où quasiment tout peut s’organiser à Koh Lanta à travers des agences de voyage. Reste la question de la haute/basse saison, cela peut être plus compliqué si vous partez pendant la saison des pluies (mai à octobre).

  9. zannier dit :

    Bonjour , votre site est …..TOP ! infos juste ce qu il faut …..ça donne envie ! Départ de Toulouse le 9 octobre 2017 direction Koh Lanta pour 2 semaines. Au niveau du change , c’est mieux de le faire à l’aéroport ou sur l’ile ?

    • Maciej Maciej dit :

      Bonjour et merci, c’est une bonne question ! Sincèrement aucune idée. Il y a des distributeurs de billets à Koh Lanta et peut être quelques bureaux de change mais de là à savoir si les taux sont plus intéressants à l’aéroport ou sur l’île, je ne sais pas. La meilleure solution reste de changer une partie de vos euros à l’aéroport puis une partie sur l’île en fonction des taux proposé aux distributeurs. Bon voyage à vous !

  10. FERNANDEZ dit :

    Bravo et merci pour toutes les informations je pars à kho lanta en fevrier mars

  11. Pascal dit :

    Merci pour le site, j’ai trouvé tout ce que je voulais sur la même page. Nikel

  12. Caty LEG dit :

    Bravo pour votre site.
    Partout où je vais, je le consulte.
    Plein de conseils judicieux.
    Que ce soit la Californie ou la Thaïlande, c’est aussi complet.
    Nickel chrome

  13. Matttt dit :

    Merci pour tes précieux conseils avec photo à l’appui !

  14. Benebi dit :

    Maciej, un immense Merci à toi pour ces mines d’informations que tu as la gentillesse de partager avec nous tous. Ton blog est la version approfondie et améliorée du Lonely Planet avec une touche perso que j’adore.
    Je suis sur place depuis 3 jours, nous avons suivi tes conseils à la lettre et partons demain faire le parc national au sud de l’île.
    Mille Mercis

  15. Dimitri dit :

    Bonjour Maciej,

    Je voudrais savoir si il est indiqué de faire une retraite detox et spirituel sur Koh lanta?
    Si oui auriez-vous des adresses ? (Petit budget) Je pense partir dans 2 semaines.
    Merci 1000 x pour tous vos conseils !

    • Maciej Maciej dit :

      Bonjour Dimitri, je n’ai pas d’adresses particulières à vous donner. Je chercherai du côté de Relax Bay où j’avais vu des retraites de yoga il me semble. Désolé de ne pas pouvoir plus vous conseiller.

  16. Pierrot dit :

    Bravo et merci pour toutes ces infos, j’avoue que nous hésitons quant à notre destination hivernale, koh lanta ou koh tao, sachant que nous avons déjà fait samui, phiphi, koh chang ou encore phuket. Ton blog, je pense, nous a convaincu…ça sera vraisemblablement lanta, avec épouse et nos 2 enfants de 8 et 12 ans, pour farniente et découverte mais aussi la delicieuse cuisine thaie, pourrais-tu m’indiquer quel serait l’endroit le plus approprié de l’île pour y sejourner une dizaine de jours, bungalows sympas avec piscine (enfants oblige) et plage pas trop loin et où l’on peut boire un coup en soirée.
    Mille merci d’avance et encore un grand bravo.

    • Maciej Maciej dit :

      Bonjour, plus vous descendrez vers le sud de l’île et plus c’est tranquille : Kantiang bay ou Bamboo bay. Relax bay plus au nord porte aussi très bien son nom, plus central avec plus de lieux où manger et boire un verre à proximité mais tout aussi calme. Quelques lieux sur place : Relax bay resort, Lazy days bungalows

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.