Quartiers d’Istanbul

Le petit tour d’horizon des principaux quartiers d’Istanbul.

(Guide d’Istanbul en cours d’élaboration)

 

 

Rive européenne Sud (vieux Stamboul)

C’est le centre historique (et touristique) d’Istanbul. Vous y trouverez la majorité des monuments et musées à visiter : Bazars, mosquées, palais, églises byzantines, patriarcat orthodoxe… Cette partie est divisée en deux municipalités (Eminönü et Fatih) avec des dizaines de quartiers :

  • Le centre en est Şehzadebaşi, non loin du Grand Bazar.
  • Le quartier le plus touristique avec des hotels et des restaurants à touristes est Sultanahmet.Vous y verrez la Basilique citerne, Sainte Sophie et la Mosquée bleue.
  • Les quartiers les plus typiques sont Fener, Balat, Kumkapi et Samatya.

 

Rive européenne Nord (Beyoglu)

La rive européenne (ou rouméliote) Nord est composée de trois mairies importantes : Beyoğlu, Şişli et Beşiktaş :

  • Le Nord de Beyoğlu et le Sud de Şişli forment le centre contemporain d’Istanbul.
  • Au Sud-Est de Beyoğlu se sont les incontournables anciens quartiers latins de Péra et de Galata. C’est la partie la plus animée du centre historique. L’avenue İstiklal voit passer 1,2 millions de piétons par jour.
  • Mais la rive nord ne se limite pas à Taksim, et une visite dans les quartiers de Nişantaşı, Bebek et Beşiktaş vous fera découvrir une autre visage d’Istanbul, moderne, charmante et animée.

 

La rive anatolienne (en Asie)

La rive anatolienne est composée de banlieues, dont les deux principales forment les municipalités de Kadıköy et Üsküdar. Cette partie s’étend sur 70 km de côte.

  • Üsküdar (ancien Scutari) a de nombreuses mosquées avec des anciennes écoles religieuses, dont l’architecture est notable.C’est un quartier plutôt conservateur.
  • Kadıköy (ancien Chalcédoine) possède une vieille ville intéressante, remplie d’églises et de vieux bâtiments ottomans. De nombreux quartiers bourgeois s’étendent à perte de vue, le long de la côte, face aux îles des Princes. La célèbre avenue de Bagdad (Bağdat Caddesi) est souvent qualifiée de Champs-Élysées d’Istanbul.