Restaurants à Kyoto

Où manger à Kyoto et quelles sont les spécialités locales ? En cours d’écriture.

 

Bon plan pas cher : Si vous venez juste de descendre du train et que la première chose que vous avez en tête est de manger quelque chose, il y a plusieurs restaurants aux dixième et onzième étages du grand magasin Isetan rattaché à la gare de Kyōto. La plupart proposent de la cuisine japonaise, dont un véritable village de ramen, et aussi avec quelques cafés italiens décontractés.

Si vous avez un budget de voyage confortable, Kyōto est un excellent endroit où tester la cuisine « kaiseki » (懐石), dont les repas comprennent de nombreux petits plats. À Kyōto, cela vous impliquera que vous mangerez dans une pièce privée à l’architecture japonaise traditionnelle. De nombreux restaurants haut de gamme se trouve le long de la rivière.

 

Spécialités locales de Kyoto

Kyōto, ainsi que la ville voisine d’Uji, sont bien connues pour leur matcha (抹茶, maccha) ou thé vert en poudre. Il existe une grande variété de friandises aromatisées au matcha. La crème glacée au matcha est particulièrement populaire.

Le Yatsuhashi (八ツ橋) est un délicieux gâteau japonais de Kyoto à base de farine de riz et de sucre. Il existe deux types de yatsuhashi : cuit et cru. Le yatsuhashi dur était fait à l’origine en utilisant de la cannelle, et a le goût d’un biscuit croquant. De nos jours, alors que les biscuits restent les mêmes, vous pouvez également acheter des yatsuhashi durs trempés dans du maccha et aromatisés à la fraise.

Le yatsuhashi cru, également connu sous le nom hijri est également fait avec de la cannelle, mais celle-ci est mélangée avec de la pâte de haricot, puis enveloppée dans le hijri pour former un triangle. De nos jours, vous pouvez en acheter à une grande variété de saveurs, comme par exemple ceux au matcha, au chocolat et à la banane, et aux graines de pavot noir. De nombreuses saveurs sont saisonnières, tels que le yatsuhashi sakura (fleur de cerisier) au printemps, et ceux à la mangue, à la pêche, au bleuet et à la fraise en vente de mai à octobre.

Bien qu’on puisse acheter des yatsuhashi dans la plupart des magasins de souvenirs, le meilleur endroit pour en acheter des yatsuhashi crus est le fameux Honkenishio Yatsuhashi. Alors que d’autres magasins peuvent en proposer, celui-là est l’endroit où trouver toutes les saveurs de saison, ainsi que des échantillons gratuits. La plupart de ces magasins sont situés à Higashiyama. Le plus commode pour les touristes est probablement celui à Kiyomizu-zaka, juste en dessous de l’entrée de Kiyomizu-dera.

Alors que de nombreux touristes trouvent que les yatsuhashi crus font un délicieux (et très abordable) souvenir, sachez qu’ils ne se conservent que pendant une semaine après l’achat. Les yatsuhashi cuits, d’autre part, dureront environ trois mois. Pensez à ça au moment de décider quels cadeaux à ramener avec vous à la maison.

Le hamo (un poisson blanc servi avec des prunes ume en sushi), le tofu (particulièrement autour du temple Nanzen-ji), le suppon (un plat de tortue onéreux), les plats végétariens (liés à l’abondance de temples), et le kaiseki ryōri (pleins de petits plats de cuisine fine, peut être extrêmement coûteux).