Voici quelques infos sur la situation sanitaire en République Tchèque (Tchéquie) et sur la possibilité ou non de s’y rendre en voyage à Prague notamment. MAJ 1 juin 2021.

Coronavirus : Evolution des cas de COVID 19 en Tchéquie au 1 juin 2021.
> Coronavirus : Evolution des cas de COVID 19 en Tchéquie au 1 juin 2021.

Coronavirus en Tchéquie

La République Tchèque est l’un des pays européens les plus touchés par le COVID-19 en nombre de mort par millions d’habitants.

Au 1 juin 2021, le pays compte 30 119 morts.

Ouverture des frontières et entrée en République Tchèque

Les autorités continuent d’exclure les visites non essentielles, et en particulier tout déplacement pour motifs touristiques ou de loisir.

Il est recommandé de limiter les déplacements vers la République tchèque, de vérifier au préalable les conditions d’entrée et la situation locale et de suivre scrupuleusement les mesures de protection adoptées par les autorités tchèques.

Mesures locales liées au COVID

Les principales dispositions restrictives valables au 31 mai concernent :

  • Obligation de couverture des voies respiratoires au moyen d’un masque de type FFP2 en intérieur, dans les transports publics et en extérieur sauf, dans ce dernier cas, si une distance minimale de 2m peut être observée) ;
  • Les bars et les restaurants sont ouverts. Un masque doit être porté et ne peut être enlevé que pour manger et boire. Une distance minimale de 1 5 mètres entre les tables doit être respectée. Maximum 4 personnes peuvent s’asseoir sur la même table (à l’exclusion des membres du même ménage).
  • Théâtres, cinémas et salles de concerts sont ouverts. Les événements culturels à l’intérieur peuvent avoir lieu avec un maximum de 500 participants (et une capacité maximale de 50 %). Les événements en plein air peuvent accueillir jusqu’à 1000 personnes (et une capacité maximale de 50 %).
  • L’accès aux services (restauration, cafés et bars, saunas, casinos, etc.) et activités culturelles (théâtres, cinémas…) est conditionnée, outre par le port d’un masque FFP2 et la distanciation sociale, par un test PCR négatif ou une attestation de vaccination ou de rétablissement (depuis moins de 180 jours pour ce dernier).

Retour en France

Pour retourner en France un test PCR négatif de moins de 72h est nécessaire ainsi qu’une déclaration sur l’honneur que :

  • Vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19 ;
  • Vous n’avez pas été en contact à votre connaissance avec un cas confirmé de Covid-19 dans les 14 jours précédent votre voyage ;
  • Vous acceptez, si vous avez 11 ans ou plus, qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-Cov-2 puisse être réalisé à votre arrivée en France ;

Pour en savoir plus sur les tests à Prague : Liste des lieux où se faire tester (points rouges et bleus si vous n’avez pas d’ordonnance). Le prix d’un test est au minimum de CZK 1,750 soit 68 euros.

50% des frais peuvent être remboursés à votre retour par la Sécurité Sociale. Pensez à présenter votre carte européenne d’Assurance Maladie (CEAM) au moment de la réalisation du test. Une autre partie peut être prise en charge par votre mutuelle.

Plus d’infos sur le COVID en Tchéquie

La fin de l’état d’urgence ne signifiera pas un retour immédiat à la normale et il appartiendra au voyageur de se renseigner directement auprès du ministère tchèque de l’Intérieur (en anglais) et de l’ambassade tchèque à Paris et de consulter le site de l’ambassade de France à Prague avant tout déplacement vers la République tchèque.

Source : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/republique-tcheque/ et https://reopen.europa.eu/fr


Coronavirus (Covid-19) en Tchéquie et voyage à Prague
Coronavirus : Evolution des cas de COVID 19 en Tchéquie au 1 juin 2021.

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.