Taxi à Rome : Prix et conseils anti-arnaque

A Rome plus qu’ailleurs, prendre un taxi peut s’avérer très onéreux : barrière linguistique, manque de scrupules de certains chauffeurs, réglementation souvent méconnue… Pour s’en sortir avec un prix correct, mieux vaut alors suivre ces quelques conseils.

Taxis autorisés à la sortie de Termini stazione, la gare centrale de Rome. Photo de SpirosK photography

> Taxis autorisés à la sortie de Termini stazione, la gare centrale de Rome. Photo de SpirosK photography

 

Taxi depuis gare et aéroports à Rome

A la sortie de l’aéroport comme à celle de Termini, la gare centrale, des dizaines de taxis non autorisés attendent les touristes : évitez-les à tout prix, au risque de vous faire arnaquer.

Les taxis autorisés de couleur blanche, se trouvent aux bornes jaunes qui affichent l’inscription TAXI. Les taxis disponibles allument leur insignes, ceux avec l’insigne éteint ne sont donc pas en service ou pas disponibles.

 Privilégiez ensuite les taxis estampillés « Comune di Roma », car la ville bénéficie d’un forfait qui plafonne les courses entre différents points. Prendre un taxi au label d’une autre ville, comme Ciampino et Fiumicino, pourra vous coûter jusqu’à deux fois plus cher.

  • De l’aéroport de Roma-Ciampino jusqu’au centre ville, le trajet vous coûtera ainsi 30€ avec un taxi autorisé, au label « Comune di Roma ».
  • Comptez une dizaine d’euros supplémentaires depuis l’aéroport de Roma-Fiumicino. Les bagages sont inclus dans le forfait.

 

Conseils pour éviter les arnaques

A noter que le forfait centre-ville est délimité par l’enceinte du Mur d’Aurélien : le tarif sera plus élevé pour une destination au-delà de cette limite.

La réglementation romaine impose enfin un supplément de 2€ pour les départs à partir d’une gare, ainsi qu’un supplément de 1€ pour tout bagage de dimension 35x25x50cm.

Dernier conseil : Pendant une course intra muros, n’hésitez pas à demander au chauffeur si il fonctionne en « Tariffa 1 » et non pas en « Tariffa 2 » (plus rapide). Le Tariffa 1 s’applique en effet dans les limites du périphérique, le Grande Raccordo Amulare (GRA). Vérifiez ensuite ses dires sur le taximètre, situé sur le tableau de bord ou près du levier de vitesses. En suivant ces conseils, une course intra muros devrait rester comprise entre 6 et 15€.

 

En cas de litige

  • Relevez le numéro de licence (sur la plaque métallique fixée derrière le siège passager avant),
  • Réclamez un reçu (« ricevuta »),
  • Notez le numéro de la compagnie de taxi, et le nom du taxi (qui correspond au nom de la ville suivi d’un numéro),
  • Déposez plainte auprès de la compagnie, qui cherchera à régler le problème à l’amiable en vous offrant un remboursement au moins partiel.

 

Pratique

Enfin, si vous pouvez planifier votre trajet à l’avance, n’hésitez pas à réaliser une estimation de son prix sur le site : http://www.worldtaximeter.com/rome

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Pratique à Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *