Trafalgar square à Londres : En souvenir de Napoléon [Westminster]

La place monumentale à la gloire de l’Amiral Nelson regroupe des musées splendides autour d’une fontaine surmontée d’une colonne de 40 mètres. Et puis des histoires de guerre et de lutte, sur bateau, à cheval et dans la rue.

Trafalgar Square à Londres - Photo de Diliff

> Trafalgar Square à Londres par une journée radieuse. Derrière la fontaine, la National Gallery – Photo de Diliff

 

La monumentale place de Trafalgar se trouve entre le quartier de Westminster (le coeur politique de Londres) au sud et celui de Soho au nord.

Elle fait face au musée des beaux arts : la National Gallery de Londres. Pour une vue plongeante, rendez-vous au musée National portrait gallery.

Trafalgar square accueille de très nombreux événements culturelles et politiques. Vous pouvez manger un bout ou boire un café au calme dans une église sur la place.

 

Une défaite française sur la mer

Londres regorge de lieux dédiés à la mémoire de victoires contre Napoléon. La plus belle victoire fût l’œuvre de l’amiral Nelson au large de l’Espagne, à Trafalgar. Le meilleur marin de l’histoire de l’empire britannique y laissa la vie mais la victoire fût totale. 

Cette victoire conforte également la suprématie britannique sur les mers, qui devient absolue et incontestée plus d’un siècle durant, jusqu’à la Première Guerre mondiale. 

 

Bataille de Trafalgar : Les Anglais arrivent par l'ouest et

> Bataille de Trafalgar : Les Anglais arrivent par l’ouest et « tronçonnent » les bateaux français et espagnols.

 

Napoléon dut abandonner ses ambitions maritimes pour se consacrer à la guerre sur la terre ferme. C’est ce qu’il fit jusqu’à la défaite cinglante de Waterloo, infligé également par une coalition comprenant des Anglais…

Pour célébrer la victoire de Trafalgar, la place fût construite avec des fontaines et une colonne haute de 40 mètres gardée par des lions gigantesques et terminée par une statue de Nelson regardant vers Big Ben, Westminster et la mer évidemment.

 

Statue de l'Amiral Nelson sur Trafalgar Square - Photo de Redcoat

> Statue de l’Amiral Nelson sur Trafalgar Square – Photo de Redcoat

 

Une victoire anglaise dans la rue

Début 1990, Margaret Thatcher est la Première Ministre impopulaire du Royaume-Uni. La réforme des impôts locaux (ou Poll tax) ne passe pas. Elle prévoit de ne plus prendre en considération la valeur locative du bien habité comme critère d’imposition. A la place, on applique un impôt fixe par adulte (?) vivant dans le logement. 

 


> « Bien, que ceux qui s’opposent aux sanctions lèvent la main ». Cartoon de 1986 par KAL (Kevin Kallaugher) disponible ici.

 

Les conservateurs applaudissent. Les familles pauvres et les classes moyennes, beaucoup moins. Jusqu’à 18 millions de citoyens refusent de payer cette taxe.

L’extrême gauche du Labour Party, le Revolutionnary Socialist League, organise la contestation sous la forme d’une fédération nationale. Une manifestation est programmée. Badges, drapeaux, banderoles et musique punk aussi.

 


> Groupe punk hardcore écossais The Exploited avec un message explicite : « Don’t pay the poll tax ».

 

La Police a décidé que le cortège arriverait à Trafalgar Square, capable d’accueillir 60.000 personnes. 200.000 sont attendues. L’option proposée par les Troskystes de clore la manifestation à Hyde Park, plus grand, est refusée par les autorités faute de temps pour la réorganiser.

Et là tout ne se passe pas comme prévu. Le cortège est trop important et les forces de police sont en sous-effectif et mal équipé. Le nombre de manifestant, leur engagement, la proximité de la manifestation avec la résidence de la Première Ministre (Downing street). Les esprits s’échauffent.

<anecdote géographique>Margaret ce jour là est à une réunion du Conservative party à Cheltenham. La ville thermale héberge le Government Communications Headquarters (GCHQ), aujourd’hui membre d’Echelon, le plus grand service d’interception des communications occidental après la National Security Agency (NSA) américaine.</> C’est pour maintenir l’atmosphère du film d’action/espionnage/théorie du complot.

 

Carte de Whitehall, le siège du gouvernement britannique à Londres. Trafalgar au nord, le Parlement au sud.

> Carte de Whitehall, le siège du gouvernement britannique. Trafalgar au nord, le Parlement au sud.

 

La Police décide de couper le cortège, de protéger les lieux sensibles et de vider la place. La police montée protège l’accès à Downing street. Les manifestations s’assoient. Des manifestants sont arrêtés et pour dégager le lieu la police montée intervient. Les manifestants sont repoussés jusqu’à Trafalgar Square. 

La charge est violente et la colère monte sur une place électrique. L’arrivée de 4 vans de polices mettent le feu. Des barres de fers d’un échafaudage sur Trafalgar square répondent aux matraques. Les voitures sont renversées.

La Police ferme le métro et bloque les routes d’évacuations. La foule ne peut se disperser. Un incendie éclate sur le chantier. Une épaisse fumée aveugle la place pendant 20 minutes. La bagarre se poursuit avec des escarmouches dans les quartiers plus chics Piccadilly Circus, Oxford Street,Regent Street, Charing Cross Road, and Covent Garden, vitrines cassées, voitures renversées, pillage. 

 

Charge des policiers à chevaux contre les manifestants sur Trafalgar Square.

> Charge des policiers à chevaux contre les manifestants sur Trafalgar Square.

 

Bilan : A minuit, il y a 113 blesséEs (public et policiers) et 339 arrêtéEs.

La condamnation politique pour le mouvement est partagé par les parties travaillistes et conservateurs. Le mouvement trotskyste à l’initiative de la manifestation finira par être exclu du Labour. Les Anarchistes sont accusés d’avoir agi avec préméditation. La commission d’enquête de la Police en conclura autrement.

Le gouvernement ne se remettra pas de cette démonstration populaire. 6 mois plus tard, Thatcher fît ses adieux à la politique et un nouveau Premier Ministre conservateur, John Major, abroge la réforme sur les impôts locaux.

 

Représentation des émeutes par Bartlett au Museum of London

> Représentation des émeutes par Bartlett au Museum of London.

 

Pour en savoir plus : Un article un peu partisan sur la manifestation.

 

Informations pratiques sur le Trafalgar square à Londres

La place de Trafalgar ou Trafalgar square se trouve au coeur de Londres entre le quartier de Westminster au sud et celui de Soho au nord.

Accès : Metro : Charing cross / Leicester square.

Itinéraire à Londres pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Londres en un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Histoires et anecdotes londoniennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *