Hotels à Kyoto

Nos conseils et sélection d’hébergement à Kyoto : Des solutions gratuites, aux options pas chères en dortoir dans les auberges de jeunesse à l’hôtel, simple ou plus luxueux, la location d’appartement… Bref tous les hébergements possible pour dormir à Kyoto.

 

Kyōto propose une large gamme d’hébergements, en grande partie orientée vers les visiteurs étrangers. Pendant les périodes de pointe, comme lors de la floraison des cerisiers en avril ou durant la Golden Week, quand les hébergements sont difficiles à obtenir, envisagez de séjourner à Osaka. Un trajet de 30 min en train de la gare de Kyōto à celle d’Osaka vous coûtera 560 ¥ l’aller. Étant donné que Kyōto est une destination touristique majeure, la demande est forte et les prix emboîtent le pas.

La plupart de l’hébergement dans la ville est regroupé vers le centre-ville, en particulier autour de la gare de Kyōto et la zone autour de   Karasuma-Oike. L’offre des zones extérieures est clairsemée, et tend à être moins chères, mais est souvent beaucoup plus éloignée des stations de métro ou de train.

Au bas de l’échelle des prix, de nombreux temples à Kyoto possèdent et gérent leur propre complexe d’hébergement connu sous le nom de shukubō (宿坊), généralement situés sur place ou à proximité. Les clients sont souvent invités à participer à un service de prière du matin (otsutome) ayant lieu au temple. Malheureusement, dans la plupart des hébergements de temple l’anglais (et a fortiori le français) ne sont pas pratiqués, et les couvre-feux et les heures de départ et d’arrivé ont tendance à être stricts. La plupart sont situés dans le nord de Kyōto.

Les auberges de jeunesse sont nombreuses et populaires auprès des étudiants. Les hôtels bon marché manquent d’équipements mais compensent par des prix étonnamment bas pour le Japon. Les deux sont présents dans toutes les parties de la ville, et peuvent les seuls choix disponibles si vous avez besoin de rester dans un quartier périphérique.

La majorité des auto-proclamés ryokan de cette gamme sont en fait des minshuku. La plupart sont de petites exploitations familiales habituées à traiter avec des étrangers. Soyez prêt à régler la totalité du séjour à l’avance.

Comme dans d’autres villes japonaises, les cafés Internet et les hôtels capsule sont présents pour ceux qui ont vraiment un mini-budget. Attendez-vous à payer environ 2 000 ¥ pour un séjour d’une nuit dans un café Internet. Vous aurez le droit à un ordinateur, un fauteuil confortable, et tout le thé et le chocolat chaud que vous voudrez.