Nowa Huta, cité idéale et quartier ouvrier à Cracovie

Nowa huta est une ville nouvelle dans le style réalisme socialiste. Projet architectural et politique mené tambour battant par le gouvernement communiste après la seconde guerre mondiale. Objectif : Créer un contrepoids ouvrier et socialiste à Cracovie, ville bourgeoise et traditionaliste.

Nowa Huta au moment de sa construction - Oeuvre de stefan Bedark

> Nowa Huta au moment de sa construction – Oeuvre de Stefan Bedark

 

Si vous parlez à des Cracoviens de visiter Nowa Huta, ils risquent de vous demander pourquoi. Pourquoi visiter cette cité dortoire grise ? Si le patrimoine industriel vous intéresse, ils préféreront vous envoyer à Wieliczka, la mine de sel. Les deux n’ont que peu de rapports.

Nowa Huta et ses cités sans grand charme. Ses larges allées. Ses usines sidérurgiques. Ses cheminées. Ses friches. Ses statues. Ses églises.

 

Andrzej Wróblewski

> Andrzej Wróblewski « Fajrant w Nowej Hucie », 1954. Toile sur la construction de Nowa Huta moins stéréotypée que les oeuvres stéréotypée de l’époque.

 

Cité industrielle et Dieu

La ville nouvelle de Nowa Huta est un cadeau de Staline. Des terres fertiles ont été prises à l’église pour construire une ville tournée vers l’industrie métallurgique et sidérurgique. On aurait pu croire à une bonne idée si le lieu était riche en minerai de fer, de charbon ou d’acier. Mais non. Juste des terres agricoles. On fera donc venir le charbon de Silésie à une centaine de kilomètres et l’acier d’URSS. Le production sera elle exportée.

 

Affiche de Nowa Huta par l'affichiste Kaja Ryszard.
> Affiche de Nowa Huta par l’affichiste Kaja Ryszard

 

Qu’importe les réalités économiques, on construira une ville modèle sans église et palais. La ville communiste polonaise par excellence à proximité de Cracovie, ville du futur pape Jean Paul II. La lutte des ouvriers pour la construction d’une église traduisit l’échec des autorités communistes à détruire la ferveur religieuse des Polonais. A croire que le « paradis sur terre » de propagande des ouvriers ne leur suffisait pas. Les ingrats !

 

Statue de Lénine à Nowa Huta avec les décorations du 1er mai.

> Statue de Lénine à Nowa Huta avec les décorations du 1er mai.

 

D’autres anciennes photos surprenantes de Nowa Huta à Cracovie.

 

Pour l’anecdote, lors de la construction de Nowa Huta, on découvrit les traces d’un village celtique et du plus vieux village slave de Pologne près du tertre de Wanda. Vous y trouverez aussi l’une des dernières églises en bois. D’autres églises plus modernes ont été construites ou imaginées.

 

Une des dernières églises en bois de Cracovie se trouve à Nowa Huta : Eglise św.Bartłmieja. Photo de Jacek555 (Jacek Plewa)
> Une des dernières églises en bois de Cracovie se trouve en route vers Nowa Huta : Eglise św.Bartłmieja. Photo de Jacek555 (Jacek Plewa)

 

Projet de Zbigniew Solawa d'une église de Nowa Huta (1957).

> Projet de Zbigniew Solawa d’une église de Nowa Huta (1957).


 

Musée à ciel ouvert

Il y a de nombreux batiments socialo-réalistes à Cracovie et biensûr, à Nowa Huta. Si l’architecture fonctionnaliste vous intéresse. Les architectes de Nowa Huta se sont beaucoup inspiré des théories de Corbusier : « Les matériaux de l’urbanisme sont le soleil, l’espace, les arbres, l’acier et le ciment armé, dans cet ordre et dans cette hiérarchie ».

 

La cité nouvelle de Nowa Huta vue du ciel dans les années noires et blanches.
> La cité nouvelle de Nowa Huta vue du ciel dans les années noires et blanches.

 

Grands ensembles ponctués d’espaces verts et de batiments d’usage collectif. Comme dans de nombreuses villes de l’ancien bloc communiste : Berlin-est ou Varsovie.

 

Statue de Magdalena Pruszyńska-Jaroszyńska dans la cité os. Kolorowe de Nowa Huta à Cracovie - Photo de Zygmunt Put Zetpe0202

> Statue de Magdalena Pruszyńska-Jaroszyńska dans la cité os. Kolorowe de Nowa Huta à Cracovie – Photo de Zygmunt Put Zetpe0202

 

Des films historiques sont tournés ici, au restaurant Jubilatka (Osiedle Teatralne 11, Krakow, 31-946) par exemple, véritable restaurant du peuple au décor d’époque. L’enseigne du restaurant est d’anthologie.

Des événements et des festivals de musique se déroulent dans les friches. Véritable cathédrale de l’époque industrielle. 

Une division du musée d’histoire de Cracovie se trouve dans la « Cité ensoleillée » (Osiedle Sloneczne). Vous y verrez d’anciennes photos du quartier et des maquettes présentant le projet urbanistique. 

Un bar culturel a ouvert dans la « Cité scolaire » (Osiedle szkolne) : Le Klub Kombinator. Idéal pour boire un café ou une bière. 

 

On change de ville. On reste en Pologne. Un autre symbole de l’architecture socialiste se trouve dans la capitale polonaise, il s’agit du Palais de la culture et des sciences de Varsovie (ou PKiN).

 

Visite guidée ou non de Nowa Huta

Le quartier n’a jamais eu bonne réputation. Cependant aucune statistique ne vient confirmer le côté bad boy de Nowa Huta. Si vous avez peur d’avoir peur, préférez la journée. En plus la nuit, Nowa Huta n’affiche pas une activité débordante.

Si vous avez envie d’une visite insolite lors de votre voyage à Cracovie :

  • Vous pouvez choisir des visites organisées et conduites par des jeunes Cracoviens : http://www.crazyguides.com Des tours en trabant ou en  bus brinquebalant font découvrir les anecdotes liées au quartier comme ce char de combat au beau milieu d’une cité. Ambiance entre Goodbye Lenin et Kusturica : Vodka, Soviet and Rock’n’roll…
  • Pour un tour plus conventionnel, voici une autre manière de visiter Nowa Huta.

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Cracovie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *