Guide de tourisme à Cracovie (Pologne) : Télécharger le PDF

Pour que vous puissiez emporter notre guide partout avec vous, même lorsqu’il n’y a pas de wifi, nous avons réalisé une version pdf de notre guide de Cracovie avec un condensé de toutes les infos importantes et pratiques à savoir : les quartiers, l’histoire, les monuments et les musées, les parcs, et toutes nos bonnes adresses de restaurants, bars à vodka, clubs de jazz… mais aussi d’hébergements et de transports. Sans oublier quelques expéditions en dehors de la ville s’il vous reste du temps.

N’hésitez pas à nous soutenir pour nous permettre d’améliorer le guide.

 

Télécharger le guide de Cracovie (Pologne) en PDF.

> Cliquez sur l’image pour lancer le téléchargement du guide gratuit de Cracovie.

 

 

 

Mini guide de Cracovie contenu dans le PDF

 

Cracovie est l’ancienne capitale du Royaume de Pologne. Épargnée par les destructions de la 2e guerre mondiale, Krakow est la capitale culturelle du pays, classée à l’Unesco pour sa richesse architecturale. C’est aussi une ville étudiante à la douceur de vivre toute méridionale.

Cracovie occupe une place particulière dans le coeur des Polonais. Pour beaucoup il s’agit de la plus belle ville de Pologne. Pour d’autres, d’une belle prétentieuse.

Cracovie est une ville étudiante et un centre intellectuel et artistique important. De nombreuses personnalités sont associées à la ville : L’astronome Copernic, le pape Jean Paul II, l’écrivain Conrad, les peintres Wyspianski et Matejko, l’ethnologue Malinowski, le dramaturge Kantor, le violoniste Nigel Kennedy, la poètesse Szymborska…

Cracovie s’apparente à une ville italienne. A l’image de Rome, Cracovie est une ville conservatrice, les églises et les monastères recouvrent une grande partie de la Vieille ville. Italienne aussi par son architecture renaissance, par sa légèreté et sa dolce vitta. Les habitants de Cracovie aiment flâner, sortir, flirter et se retrouver dans les nombreux cafés, bars et restaurants de la ville.

Cracovie ne serait pas complète sans son quartier juif, Kazimierz, chéri par les artistes et les étudiants pour son charme romantique un brin déglingué.

Une étrange atmosphère flotte à Cracovie. L’agréable sentiment de se sentir chez soi. Vous n’oublierez pas de toucher la cloche de la cathédrale de Wawel pour être sûr de revenir sur les bords du fleuve Wisla.

 

Cracovie en chiffres, c’est :

  • 760 000 habitants dont 180 000 étudiants,
  • 1 dragon,
  • Plus de 200 bars dans la vieille ville soit l’une densité les plus importante au monde,
  • 1 Dame à l’hermine de Leonard de Vinci,
  • 280 km de Varsovie, 380 km de Budapest, 450 km de Prague.

 

Ce mini guide ne se veut pas exhaustif, mais vise à partager quelques bonnes adresses et bons plans dans un mini-format pratique.

 

 

L’histoire de Cracovie

L’atmosphère de Cracovie tient autant de son histoire mouvementée que de ses belles légendes qui finissent presque toujours bien, de son atmosphère d’insouciante légèreté que de l’omniprésence de l’église. La plus italienne des villes polonaises.

Cracovie est d’abord un village païen sur un promontoire dominant un fleuve serpentant à travers zones humides et forêts denses. La ville est placée sous le symbole du corbeau, oiseau magique dont les croassements résonnent encore dans le nom de la ville : Krakow.

L’actuelle sud de la Pologne est l’objet de lutte de pouvoir avec la Bohême constituée autour de Prague. La capitale polonaise à Gniezno descend à Cracovie en 1038, moins de 50 ans après sa conquête par le premier roi polonais Mieszko I (vers 990).

En 1257, des raids tatars (mongols) détruisent la ville. Cracovie est reconstruite dans le style gothique. Le damier médiéval autour de la place du marché (Rynek) est conservé à ce jour.

Le roi Casimir le grand fonde en 1335 la ville indépendante de Kazimierz pour protéger le flanc sud de la ville. Le quartier accueillera la population juive de Cracovie en 1495 lorsque les conflits avec les marchands catholiques verront le jour.

Au cours des siècles, Cracovie deviendra un centre important sur les routes commerciales reliant l’Allemagne (Nuremberg) et l’actuelle Ukraine et Russie d’une part, et Gdansk sur la Baltique au nord avec la Hongrie et la péninsule italienne au sud. La composition de la population reflète ses échanges : Polonais, Allemands, Juifs, Hongrois et Italiens composent la population de Cracovie au 14/15e siècle.

 

A l’époque de la Renaissance, les reines et rois polonais de la dynastie lituanienne des Jagellons (1386 – 1572) signent l’âge d’or de Cracovie et de la Pologne. Aux monuments gothiques s’ajouteront le château royal de Wawel et la Halle aux draps notamment.

Il faudra attendre l’arrivée d’une reine italienne pour que Cracovie et la Pologne deviennent un pays latin en plus d’être slave. Un pays de mama, de pâtes et de soupe de tomate. Merci Bona Sforza !

En 1596, la dynastie suédoise des Vasa règne sur la monarchie polonaise. La capitale du royaume se rapproche de Stockholm et s’installe à Varsovie. Cracovie perdra progressivement de son importance.

Au 19e siècle, la Pologne n’existe plus, partagée par ses voisins allemands, autrichiens et russe. La région de Galicie à laquelle appartient Cracovie est dans l’empire austro-hongrois. Lemberg (ex Lwow, futur Lviv) est la capitale régionale. Le reste de la Pologne est divisée entre la Prusse et la Russie.

Cracovie connaît un renouveau : Les remparts de la ville détruits font place à un parc, les Planty. Un bras mort du fleuve Wisla qui sépare le quartier juif de Kazimierz de la Vieille ville est asséché. L’hotel de ville sur le Rynek est détruit – Seule la tour est conservée. Le théâtre Slowacki est construit sur un ancien monastère. Des batiments néogothiques et des oeuvres art nouveau sont construits à travers la ville.

 

Pendant la seconde guerre mondiale, Cracovie est occupée par les nazis. La ville est la capitale du “Gouvernement Général de Pologne”. Le Chateau royal, le siège du gouvernement d’occupation particulièrement brutal. Un ghetto est crée à Podgorze pour regrouper la communauté juive. Une grande partie périra à Auschwitz à environ 100 km de la ville. Cracovie ne subira aucune destruction au cours des nombreux conflits qui agiteront la Pologne aux cours du 20e siècle. A la différence de Varsovie qui sera détruite à 80% pendant la seconde guerre mondiale.

Devenue un pays satellite de l’URSS après guerre, la Pologne mise sur l’industrie lourde. Accolée à Cracovie, la nouvelle ville de Nowa Huta est construite en 1949 par accueillir l’idéal communiste, les industries de métallurgie et de sidérurgie.

 

Quartiers de Cracovie

Un coeur historique au riche patrimoine architectural, un ancien quartier juif artistique et bohème, un nouveau quartier où les étudiants vont étancher leur soif ou un quartier communiste et ses friches industrielles. A vous de choisir…

La Vieille ville de Cracovie

La Vieille ville de Cracovie ou Stare miasto en polonais est un lumineux mélange d’architecture gothique, renaissance et baroque. Les architectes italiens ont donné à Cracovie ses lignes harmonieuses et ses couleurs chaudes. L’Unesco, le titre de monument du patrimoine de l’humanité. La Vieille ville est délimitée par ses anciens remparts, aujourd’hui parc des Planty. La majorité des monuments s’y trouvent.

Kazimierz, l’ancienne ville juive

L’ancien quartier juif de Kazimierz, ses cimetières et synagogues proposent un voyage dans une Europe de l’est qui n’existe plus.

Kazimierz c’est le quartier des artistes et des bars éclairés à la bougie. Concert klezmer et free jazz par des virtuoses.

Podgorze, nouveau quartier étudiant

Ancien ghetto pendant la seconde guerre mondiale. Des bars et des lieux originaux à découvrir dans un quartier moins clinquant, plus sombre, pas moins intéressant.

Nowa Huta, cité ouvrière et industrielle

Construite par et pour les ouvriers afin de rendre plus progressiste Cracovie la conservative. Spoiler : Cela n’a pas très bien marché. Un autre voyage dans le temps et dans la Pologne industrielle des hauts fourneaux.

 

Hébergement à Cracovie

Nos conseils et suggestions de lieux où séjourner : Auberges de jeunesse, hôtels pas chers, location d’appartement ou hôtels de charme à Cracovie.

  • Hostel Mundo : Auberge charmante et agréable avec le meilleur emplacement possible au calme entre Kazimierz et Vieille Ville.
  • Flamingo hostel : Auberge où faire la fête à 2 minutes de la place centrale. A partir de 10 € la nuit.
  • Dizzy Daisy : Dortoir à 5 minutes du centre historique pour moins de 10€. Chambres propres et agréables.
  • Crystal suites chez Helena : Spacieux, lumineux, bien équipé. Une petite merveille d’appartement. A Kazimierz
  • Hotel Klezmer Hois : Hotel rustique et élégant. Cuisine juive galicienne et concerts de musique klezmer.
  • Sw. Anny 4 Guest Rooms : Chambres calmes et accueillantes dans un bâtiment historique. Très bon rapport qualité/prix en plein centre.
  • The Aparthotel Stare Miasto : Grand, beau et spacieux avec une cuisine équipée. Rapport qualité/prix très abordable.
  • Hotel Puro Krakow : Equipement high tech & vintage chic pour cet hôtel moderne près de la gare à 5 minutes à pieds de la Vieille Ville. 130 € pour une chambre double.
  • Hotel Francuski : Le bâtiment art nouveau de 1912 affiche une belle décoration intérieure. Chambre double à – de 100 €.
  • Hotel Grodek : Beaucoup de charme pour cet hôtel cosy et rétro. A partir de 130 €.

 

Musées de Cracovie

Les amoureux d’art et d’histoire auront des raisons d’être heureux à Cracovie. Moyen-age, Seconde guerre mondiale, art nouveau, folklore montagnard, art moderne et contemporain… de belles surprises vous attendent.

Musée de Cracovie au moyen-age : Incontournable.

C’est un des musées d’histoire médiévale les plus intéressant au monde grâce à sa muséographie résolument moderne. Gagnez les souterrains de la place du marché et revivez l’époque qui façonna le Cracovie visible à la surface. Au programme : Maquette assez grandiose de la ville, reconstitutions multimédias et explications pédagogiques intéressantes pour les grands et les petits. Parce que le moyen-age mérite un peu plus que les stéréotypes que l’on peut en avoir.

Adresse : Sous le Rynek entrée depuis la Halle aux draps & http://www.mhk.pl/branches/rynek-underground

 

Musée d’ethnographie à Cracovie

Rendez-vous avec l’art populaire ! Musée surprenant et peu visité à tort. Visitez des reconstitutions d’habitat traditionnels, découvrez la collection impressionnantes de costumes folkloriques, familiarisez vous avec les traditions polonaises teintées de paganisme… 1000 objets pour imaginer la vie à la campagne et mieux comprendre la société polonaise d’aujourd’hui.

Adresse : ul. Krakowska 46 et http://etnomuzeum.eu/

 

Musée national de Cracovie : Art moderne et arts déco.

Les amoureux de l’art ne rateront pour rien au monde, le plus intéressant musée de Cracovie. Vous y trouverez des oeuvres impressionnistes, art nouveau, symbolistes, expressionnistes… Des célébrations de la nature, des folklores polonais, montagnards, ukrainiens, des portaits, scène de villes et villages. Un panorama artistique large et indispensable pour découvrir la créativité féconde des artistes polonais.

Adresse : Al. 3 Maja 1 et http://www.muzeum.krakow.pl/

 

Les autres musées de Cracovie à découvrir :

 

Monuments de Cracovie

Retour sur la plus italienne des villes de Pologne, Cracovie a traversé les époques et les courants artistiques, découvrez ses monuments les plus beaux et importants.

Wawel, Chateau royal et cathédrale de Cracovie

Symbole d’un âge d’or pour Cracovie, le château royal est le panthéon des illustres. Wawel, c’est aussi l’histoire d’une femme qui changea la Pologne…

La légende du dragon de Cracovie raconte l’histoire d’un monstre habitant au pied du chateau bientôt vaincu par un malin pas plus costaud qu’un autre qui épousera la princesse et deviendra roi. Dans le registre des légendes, Cracovie est bien fourni. Il y à même une croyance hindouiste qui veut que l’un des 7 chakras du monde se trouve dans une crypte sous le château.

En 1038, le chateau de Wawel devient la résidence royale du roi Casimir le grand.

En 1518, l’arrivée de Bona Sforza, héritière de la puissante famille milanaise, va transformer avec l’aide d’architecte toscan la cour et le château d’un édifice roman/gothique à un chateau de style renaissance.

La cathédrâle de Wawel est une petite merveille incontournable.

Un projet fou de Stanislaw Wyspianski et l’architecte Wladyslaw Ekielski visaient à transformer la colline du Wawel en Acropole. La maquette d’Akropolis est visible dans le musée Wyspianski àCracovie.

 

Rynek, l’incontournable place du marché de Cracovie

Entourée de monuments, de musées, de bars et de restaurants, c’est la plus grande place médiévale d’Europe et l’une des plus vivantes. La statue du poète romantique Adam Mickiewicz y trone: Etudiants et amoureux s’y donnaient rendez vous avant le téléphone portable.

 

Sukiennice, Halle aux draps de Cracovie.

L’ancienne halle aux draps est l’un des plus beaux monuments de Cracovie, elle accueille depuis 1250 les commerçants. Hier draps, sel et plomb contre épices, fourrures, soie et cire. Aujourd’hui de l’artisanat en bois, dentelles, argent, cuir et ambre.

 

Basilique Sainte Marie de Cracovie

La plus célèbre église de Cracovie : une décoration flamboyante, des tours asymétriques et un trompettiste qui claironne à chaque heure. Les Mongols mettent en pièce l’édifice originale vers 1250 et donnent naissance à la tradition du hejnal. Le son de trompette interrompu à chaque heure rappelle le sacrifice du donneur d’alerte dont la gorge fût transpercée par une flèche mongole. Reconstruite en style gothique, les deux tours n’ont pas la même taille ni la même forme. Une légende, deux frères et un meurtre. L’Abel et Cain local.

Le chef d’oeuvre de l’église Sainte Marie est le retable gothique de Wit Stwosz, un tableau vertical couvert de sculptures en bois. Sa taille imposante, son réalisme et sa dramaturgie en font l’une des oeuvres les plus fascinantes du moyen age. Les amateurs d’art nouveau apprécieront les vitraux.

Adresse : Rynek et http://www.mariacki.com

 

Les autres monuments de Cracovie :

Brama Florianska & Barbakan : Il s’agissait de la dernière des 8 portes existantes au Moyen Age, construite en 1307, point de départ du chemin de couronnement se terminant au chateau de Wawel. Les amateurs d’architecture militaire découvriront l’un des derniers barbacanes européens et l’un des mieux conservé. Adresse : Entre la gare et la Vieille Ville : http://www.mhk.pl/oddzialy/barbakan

 

Collegium Maius de l’Université Jagellone : Fondée en 1364 par le roi Casimir le Grand, la plus ancienne université de Pologne et la seconde plus vieille d’Europe de l’est après celle de Charles à Prague. Le sorcier Faust, l’astronome Copernic et le pape Jean Paul II y étudièrent. Dans 3 styles différents même pas tant. Adresse : ul. Jagiellońska 15

 

Vieille synagogue : La plus ancienne de Cracovie et l’unique synagogue forteresse de Pologne. Lieu d’un rapprochement entre juifs et catholiques autour de l’indépendance de la nation polonaise. Elle accueille un petit musée du judaisme assez décevant. Si vous êtes intéressé par l’histoire des Juifs de Pologne, rendez-vous au musée éponyme à Varsovie. Adresse : Ul. Szeroka 24 et http://mhk.pl/oddzialy/stara_synagoga

 

Synagogue réformiste Tempel : Cette synagogue du courant réformiste est la plus somptueuse de Cracovie. Le mouvement réformé préconise une évolution dans la théologie et les pratiques judaïques et notamment une assimilation nationale à la différence du courant orthodoxe plus conservateur. Adresse : Miodowa 24

 

Eglise de Saint François d’Assise : Visites indispensable pour les motifs floraux « art nouveau » et les magnifiques vitraux. Adresse : Pl. Wszystkich Świętych 5 et http://franciszkanska.pl/

 

Eglise en bois de Saint Barthélémy : La plus vieille église en bois de Pologne se trouve dans l’ancien “paradis socialiste” du quartier de Nowa Huta. La Pologne est un pays surprenant. Adresse : Klasztorna 11 et http://www.mogila.cystersi.pl/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=63&Itemid=126

 

Basilique gothique Corpus Christi à Kazimierz : Mariage réussi entre une construction gothique (1405) et un intérieur baroque richement décoré. Hors des sentiers battus.Adresse : Bożego Ciała 26 et http://www.bozecialo.net/

 

Eglise moderniste du Sacré coeur de Jésus : Eglise peu connue et pourtant l’une des églises “art nouveau” les plus intéressantes de Cracovie. Adresse : Kopernika 26 et http://bazylikaserca.pl

 

Cimetière Rakowicki : Une balade dans cet « équivalent » du cimetière du Père Lachaise à Paris. Particulièrement impressionnant lors de la Toussaint, littéralement recouvert de fleurs et de bougies. Une expérience unique ! Adresse : Rue Rakowicka

 

Parcs à Cracovie

Cracovie n’est pas une ville très verte et les espaces de verdures ont tendance à disparaître sous le béton des nouvelles constructions. Une idiotie sur le compte de spéculateurs. Quelques lieux subsistent pour organiser un pique nique ou découvrir les couleurs de la flore locale.

Planty autour de la Vieille Ville

Les Planty est le parc circulaire situé sur les anciens rempart de la Vieille ville. C’est un lieu de promenade agréable ponctué de nombreuses statues, parterres de fleurs et de bancs où souffler.

 

Au bord du fleuve

Au pied du chateau royale, les berges de la Wisla offrent de belles pelouses et une chouette balade en direction de Kazimierz et Podgorze d’un côté et vers Tyniec et son abbaye cistercienne quasi millénaire de l’autre.

 

Tertre Krakus

Pour un point de vue panoramique de Cracovie, rendez vous sur le terre de Krakus dans le quartier de Podgorze : Sauvage et assez peu fréquenté. Pour rendre hommage aux illustres personnalités de leur communauté, les Slaves construisait des tertres. Des collines de terre au dessus de sépulture en bois. Ici Krakus, le fondateur légendaire de Cracovie, le père de la princesse dans la légende du Dragon. Adresse : Wielicka, 30-962 Kraków

 

Parcs ethnographiques ou skansens autour de Cracovie

Un voyage dans le temps pour toute la famille dans des musées en plein air appelés aussi écomusée. Aussi pédagogique que ludique pour les enfants.

 

Où sortir : Clubs, bars et cafés

Cracovie aime la musique, la culture et la fête. Clubs de jazz, bars et discothèques à découvrir pour sortir à Cracovie.

  • Klub Finka : Bar sympa à la déco récup. Vodkas arrangées et un cocktail appellé jagermojito. Ca promet. Soirées DJ. Adresse : Ul. Warszauera 1et http://klubfinka.pl/
  • House of beers : 200 bières artisanales dans la Vieille Ville dont 40% de créations polonaises. Adresse : Świętego Tomasza 35 et http://www.houseofbeerkrakow.com/
  • Prozak 2.0 : Club électro/house/hip hop. Sur la scène de la nuit de Cracovie, l’un des clubs les plus enthousiasmant avec son intérieur labyrinthique et psyché. Adresse : Plac Dominikanski 6 et http://www.prozakdwazero.pl
  • Drukarnia : Bar se déplaçant depuis 10 ans du centre ville, à Kazimierz et maintenant à Podgorze. Concerts de rock, jazz et blues. Adresse : Nadwiślańska 1, Podgórze et http://www.drukarniaclub.pl/
  • Piec Art : Club de jazz intimiste dans le centre historique. Adresse : Szewska 12 et http://piecart.pl/
  • Mechanoff : Bar indus et ethnique avec de la musique électronique à Kazimierz. Adresse : Warszauera 1, Plac Nowy et https://www.facebook.com/Mechanoff
  • Piwnica pod baranami : Cabaret et club de jazz fondé en 1956. Au programme : Concerts de jazz à 21h tous les jeudis, cabarets (plus politique que deshabillé) à 21h tous les samedis, dans une cave médiévale. Adresse : Rynek 27 et http://www.piwnicapodbaranami.pl/
  • Propaganda : Bar old school version rideau de fer. Un lieu hors du temps où boire une bière ou un mad dog dans l’ambiance de la République Populaire de Pologne. Rue : Miodowa 20 et http://www.pubpropaganda.pl/
  • Kitsch : Club gay friendly. Club étudiant, festif et bon enfant à Cracovie. Comme tous les clubs étudiants du monde: Entrée gratuite, boissons pas chères, toilettes dégueulasses, soirées Erasmus. Adresse : Grodzka 46 et https://www.facebook.com/kitsch.Poland
  • Pauza : Bar et club arty. Un des meilleurs bars de la Vieille ville, le lieu est beau et l’alchimie au niveau du public fonctionne. Son groovy et très bons mojitos. Adresse : Stolarska 5/3 Ier étage et https://www.facebook.com/KlubPauza
  • Ambasada Sledzia : Hareng et wodka. Comme les poissons aiment nager et bien on les accompagne de wodka ! Le mélange est parfait, les prix sont bas. Pour les plus téméraires : harengs au jalapeno. Adresse : Stolarska 8/10 (jusqu’à minuit), Stolarska 5 (jusqu’au matin) et https://www.facebook.com/AmbasadaSledzia
  • Café Szafé : Bar de quartier où se rejoignent expats et locaux près du centre mais loin des touristes. Shooters de wodka, ambiance bon enfant, concerts, projections et expositions. Adresse : ul. Felicjanek 10 et http://www.cafeszafe.com/
  • CK Browar : Voyage dans le temps autour d’une bière dans cette brasserie art nouveau, de la cuisine austro-hongroise et polonaise qui tient au corps. Adresse : Podwale 6 et http://ckbrowar.pl/
  • Swieta Krowa : Café oriental version indienne de l’est. Vous rêviez de Katmandou et vous voilà à Cracovie, vous êtes sur la bonne route… Plus que 7275 km. Electro et drum’n’bass le week-end. Adresse : Florianska 16 et https://www.facebook.com/swietakrowa/
  • Zakatek : Café discret et retro. Si vous êtes un espion et que vous cherchez un lieu discret pour échanger un microfilm…Atmosphère jazzy. Gateaux généreux et des glaces ! Adresse : Grodzka 2 et http://www.cafe-zakatek.w.krakowie.pl/
  • Camelot : Café cosy, chaleureux et simple, typique cracovien. Salades et de très bons pierogis (ravioli) de Cracovie ! Spectacles chaque semaine (entre 5 et 10 euros). Adresse : Tomasza 17 et http://www.lochcamelot.art.pl/
  • Albo Tak : Bar étudiant pas cher, new age, central mais caché, clientèle détendue, décoration originale et colorée, nombreux jeux pour s’amuser et passer le temps. Adresse : Nowy Rynek 4 et http://www.albotak.pl/
  • Les couleurs : Café « parisien » avec des affiches de spectacles français sur les murs, bande son des bords de Seine. Croissants et journaux français. Si vous avez le mal du pays. Adresse : ul. Estery 10
  • Spokoj : Bar cool et psyché. La sérénité à la mode psychédélique, lumineux, confortable et vintage. A l’étage des alcôves et une mezzanine. Rue : Bracka 5 et wspokoju.republika.pl
  • Singer : Bar ténébreux d’Europe centrale. Atmosphère d’avant guerre, lumière tamisée, bougies…et des machines à coudre Singer qui servent de table ! Jazz et musique klezmer… Dans l’ancien quartier juif Kazimierz. Adresse : Estery 20
  • Nowa Prowinsja : Le meilleur café de la ville ? Le meilleur chocolat chaud ? En tout cas les patisseries sont très bonnes. Salon de thé fréquenté par des artistes et étudiants en art, ce qui participe à l’ambiance du lieu. Adresse : ul. Bracka 3-5 et https://www.facebook.com/nowaprowincja
  • Mleczarnia : Café romantique à l’ambiance d’avant guerre et superbe jardin pour l’un des café les plus agréables de Kazimierz. Adresse : Rabina Meiselsa 20 et mleczarnia.wroclaw.pl
  • Miejsce : Bar design années 50/60 avec de belles affiches et du mobilier d’époque. Arty, funky et lumineux. Adresse : Ul. Estery 1 et Miejsce.com.pl
  • Alchemia : Bar sombre et magique. Dans la catégorie « bizarrerie magique », une armoire permet de passer d’une pièce à une autre. Dans la soirée, la lumière est assurée par des bougies disposées sur les tables. Nombreux concerts, projections de films et représentations de théâtre moderne. Adresse : Estery 5 et alchemia.com.pl
  • Meho café : Imaginez un lieu secret où pousseraient des fleurs et où chanteraient des oiseaux. Maintenant imaginez qu’on vous y serve un café serré ou un verre de vin blanc. Bienvenue au Meho Café, l’une des meilleurs terrasses de Cracovie. Adresse : Krupnicza 26 et https://www.facebook.com/MehoCafe

 

Restaurants à Cracovie

A côté des milk bars, fast food polonais de l’époque communiste, une grande variété de restaurants proposent des cuisines des plus simples au plus sophistiquées. Sans être une ville monde, Cracovie permet de découvrir des cuisines peu présentes dans les villes occidentales : Cuisine russe, ukrainienne, juive, hongroise…

  • Greenway : Fastfood à la polonaise et végétarien, soupes, burgers de lentilles. Approvisionnement en circuit court. Adresse : Krupnicza 22 et http://greenway.pl/
  • Bagelmania : Le bagel a été inventé à Cracovie, alors oui c’est possible d’en manger un ici. Adresse : Dajwór 10 et bagelmama.com
  • Marchewka z groszkiem : Cuisine polonaise familiale, faite avec amour et bienveillance. Goûtez la bière au miel, les tagliatelles au poulet et la poire aux amandes. Adresse : Mostowa 2 et https://www.facebook.com/pages/Marchewka-z-Groszkiem/185733254794188
  • Klimaty poludnia : Agréable cuisine méridionale, nombre de plats réduit mais maîtrisée. 8€ / repas + verre de vin. Adresse : Sw Gertrudy 5 et Klimatypoludnia.pl
  • Chlopskie jadlo : Restaurant polonais traditionnel. Comme à la campagne ! Cuisine savoureuse carnée et calorique.. Adresse : Ul. Grodzka 9 / ul. Sw Jana 3 / Ul. Sw Agnieszki 1 et www.chlopskiejadlo.pl
  • Chimera salad bar : Dans la cave une cuisine traditionnelle polonaise assez sophistiquée. Dans la cour le salad bar, véritable aimant à végétariens. Adresse : Ul. Sw.Anny 3 et Chimera.com.pl
  • Cyrano de Berjerac : Le plus renommé restaurant français de Cracovie. Le chef français propose une cuisine raffinée avec l’une des plus belles collections de vin à Cracovie. Adresse : Ul. Slawkowska 26 et cyranodebergerac.pl
  • Snack Polakowski : Cuisine polonaise pas cher et rapide. Regardez ce qu’il y a en vitrine et vous choisissez ce que vous voulez trouver dans votre assiette. Portions généreuses. Adresse : Plac Wszystkich Swietych 10 / Miodowa 39 et Polakowski.com.pl
  • Momo : restaurant végétarien majoritairement vegan, parfois sans gluten. Inspirations indiennes, italiennes, provençales ou polonaises. Vraiment délicieux. Adresse : Ulica Dietla 49
  • Bar mleczny pod temida : Ultra pas cher, cadre « communiste », déco minimaliste. Un voyage dans le temps, à l’époque où existaient de nombreux “milk-bar” subventionnés par l’état pour le peuple (ouvriers, personnes agées et étudiants initialement). Le service est parfois un peu rude. C’est comme ça. Ne le prenez pas personnellement. Adresse : Ulica Grodzka 43 et http://www.bar-mleczny.com.pl/
  • Dynia : Cuisine équilibée avec un bon rapport qualité/prix. Alternative saine à la cuisine polonaise riche et à la trilogie fast food, pizzeria, kebab. Adresse : Krupnicza 20 et https://www.facebook.com/DyniaRestoBar
  • Restaurant de l’Hotel Francuski est l’un des plus élégant de Cracovie. Son restaurant propose une cuisine savoureuse dans un cadre élégant pour un prix ridicule. Non non, vraiment : Ridicule. Adresse : ul. Pijarska 13 et http://www.hotel-francuski.com.pl/restauracja/menu

 

Shopping à Cracovie

Brocantes, marché aux puces ou alimentaire, librairies et magasins de musées… De quoi nourrir son esprit ou ramener des souvenirs de votre séjour à Cracovie.

  • Artisanat et souvenirs à la halle aux draps : Échoppes en bois lourdement achalandées, artisanat en bois, tissus, cuirs et pierres. Rideaux en dentelle, tapis et vestes en cuir et en laine de mouton, jeux d’échecs en bois, verres et vases en cristal, bijoux en ambre etc. De belles choses et de bonnes affaires pour un lieu touristique. Adresse : Rynek
  • Marché aux puces Hala Targowa : Le paradis du collectionneur. Antiquités d’avant guerre, timbres et cartes postales, livres en polonais et photos anciennes, médailles et souvenirs de l’occupation allemande, accessoires en cuir et des bijoux. Idéal pour trouver des objets retro et vintage made in République populaire polonaise (comprenez communiste). Le dimanche de 7.00 à 13.00. Adresse : Ulica Grzegorzecka.
  • Massolit : La plus belle librairie de Cracovie. Massolit propose principalement des livres anglais, nouveaux et d’occasions et des livres de sciences humaines : Sur les minorités sexuelles et religieuses, le judaisme en Pologne, l’anarchie, la politique… Adresse : ul. Felicjanek 4 et http://www.massolit.com/
  • Marché alimentaire du Stary Kleparz : Un bon plan si vous louer un appartement à Cracovie pour votre séjour ou si vous préparez un pique nique dans un parc : Pensez à passer au marché faire vos courses ! C’est meilleur et moins cher qu’au supermarché. Adresse : Rynek Kleparski 20 et http://www.starykleparz.com
  • Fankomiks : BD, manga et comics. Créations US, belges, françaises et bien sûr polonaises, badges, masques, jeux…et des exemplaires datant de l’époque communiste. C’est toujours un grand moment. Adresse : Rue Batorego 2 et Fankomiks.pl
  • Galerie Mleczko : Humoriste polonais et ses produits dérivés : Affiches, cartes postales et mugs. Drôle, absurde, parfois érotique, volontier anti-clérical et anti-modernité. Une clé de lecture intéressante pour comprendre la Pologne et les Polonais. Adresse : ul. Św. Jana 14 et http://sklep.mleczko.pl
  • FG : Une galerie photo pour découvrir Cracovie au travers de photographes contemporains. Adresse : ul. św. Tomasza 22 et http://www.galeriafotografii.eu
  • Galeria plakatu : Magasin d’affiches polonaises. Au niveau des affiches, l’ « école polonaise » est le plus grand apport artistique de la Pologne au graphisme du 20e siècle. Le musée de l’affiche polonaise se trouve à Varsovie. Adresse : Rue Stolarska 8-10 et http://www.cracowpostergallery.com/
  • Wojtowicz : Livres anciens et vieilles cartes, dessins botaniques et paysages. Principalement en polonais et en latin. Plusieurs autres magasins d’antiquités aux alentours. Adresse : Szpitalna 19 et http://www.antykwariat.wojtowicz.krakow.pl/

 

Venir à Cracovie

Vol pour Cracovie, l’aéroport et rejoindre le centre :

L’aéroport de Cracovie est à une vingtaine de minutes du centre ville (trentaine s’il y a du trafic). Prendre la navette gratuite pour rejoindre le tramway qui vous emmènera jusqu’à la gare centrale (à 3 minutes à pied de la Vieille ville). Les tramways partent toutes les 30 minutes de 6h à 23h. Le billet coûte 15 zloty soit environ 4 euros.

 

 

Autour de Cracovie

Wieliczka, mine de sel sculptée près de Cracovie

Patrimoine mondial de l’humanité, Wieliczka est le site touristique le plus visité de Pologne, la plus ancienne mine de sel exploitée du monde. Pendant 700 ans et jusqu’en 1996.

Le chef d’oeuvre de Wieliczka est la chapelle de la reine Kinga. Entièrement faite de sel, du sol aux lustres en passant par des scènes bibliques sculptées dans les parois. Tout est en sel. C’est la plus grande église souterraine du monde. De nombreux concert y ont lieu.

La mine de sel se trouve à 10 km du centre de Cracovie. Accessible en transport en commun ou via des tours.

@: http://www.minedeselwieliczka.fr/

 

 

Auschwitz Birkenau, camp nazi

Le camp d’extermination d’Auschwitz est créée en 1942 par les Nazis dans la ville polonaise occupée d’Oswiecim.

La Pologne, c’est à l’est. Loin de l’occident. Fin 1939, la guerre s’est propagée en Europe et au monde. La Pologne n’intéresse plus personne. Le secret sera bien gardé…

Inutile de prévoir autre chose le jour de la visite du camp, prenez votre temps, vous n’aurez ni la force, ni l’esprit, ni l’envie de vivre autre chose ce jour là.

Prendre un bus de la gare routière de Cracovie: nombreuses compagnies de bus privées font la navette. Comptez une heure et demi de trajet. Trouvez les horaires pour prendre un bus pour Auschwitz (Oswiecim en polonais).

Informations sur le camp en français : http://pl.auschwitz.org.pl/m/index.php?option=com_docman&task=doc_download&gid=271&Itemid=82 issue du site officiel www.auschwitz.org.pl

 

Zakopane, la villes des artistes à la montagne

La station de montagne la plus touristique de Pologne offre des sentiers de randonnées dans les montagnes des Carpates, de pittoresques constructions en bois et des musées d’art, d’ethnologie et d’arts décoratifs. Sportifs et/ou esthétes. A 100 km de Cracovie.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Cracovie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *