Légende du dragon de Wawel à Cracovie

Symbole de Cracovie, le dragon peuple l’une des légendes les plus célèbres de la ville. Une statue se trouve sous le chateau royal de Wawel.

 

Légende du dragon de Cracovie.

> Légende du dragon de Cracovie.

 

Avant de figurer sur les tshirts, porte-clés, crayons et autre souvenirs de Cracovie, le dragon etait un être vil. Symbole du mal dans toute l’Europe médiévale.

Visitez sa tanière sous le chateau de Wawel, vous pourrez aussi escalader sa statue (c’est interdit) et vous prendre en photo devant.

 

Version de la légende du dragon de Cracovie…

La légende commence mal. le roi habite le chateau. Et sous le chateau dans une grotte au bord du fleuve vit un dragon. Un vrai problème de voisinage. Un méchant dragon à l’appétit féroce et à l’odeur nauséabonde.

Les habitants de la ville ont peur. Les femmes, les hommes, les enfants. Tous très peur. Les animaux ont peur. Chiens, chats, poulets, boeufs, moutons. Tous très peur.

Pour le roi Krak les problèmes s’accumulent. En plus du dragon, le roi doit marier sa fille. Krak a le blues. Une fille à marier et un dragon. Un dragon et une fille à marier. Après avoir retourner le problème dans tous les sens et avoir exclu de marier sa fille au dragon, le roi eut une idée brillante.

Les fonctionnaires placardent bientôt la ville avec la proposition royale suivante : Qui tuera le dragon mariera la princesse !

 

La princesse pour le champion

Les chevaliers, les magiciens et les hommes forts du royaume et au de là accourent à Cracovie. D’abord pour voir la princesse qu’on dit mignonne et ensuite, pour forcer le destin en triomphant du dragon.

Seulement le dragon est grand, féroce et fort. Ses griffes pénètrent la pierre. Sa queue balaie les arbres. Son regard transforme tout homme en flaque. Et ses flammes surgissent dans un bruit assourdissant. Elles brûlent tout, laissant une odeur d’ammoniaque, la terre calcinée et inféconde pendant de longues années.

Parmi les braves, certains ne trouvent pas la princesse à leur goût, d’autres prennent peur mais la majorité restent pour affronter le monstre. La veille de l’affrontement, le Prince les galvanise, la princesse leur fait des oeillades, le peuple les applaudit longuement.

A tour de rôle, les prétendants affrontent le monstre. Sur leur cheval ou à pied, sur la pointe des pieds ou en criant comme des putois, une épée, une lance ou un arc à la main. Le dragon en même temps qu’il se lime les ongles sur un rocher, envoie les courageux rejoindre leur ancêtre.

Au coucher du soleil, le roi a le blues. La Princesse a le blues. Et le peuple a le blues. Les prétendants les plus sérieux n’ont pas survécu la première journée. Le dragon est vivant et bien vivant.

 

Le bon sens paysan

Le lendemain Krak à la fois désespéré et ivre s’apprête à affronter le dragon. Arrive un paysan du coin qui lui assure pouvoir le débarrasser du dragon. Le roi n’a rien à perdre et laisse faire le jeune garçon.

Alors que le dragon dort fermement, le paysan dépose devant la grotte un mouton. Du soufre et du goudron dans une peau de mouton. Plutôt.

Le dragon se réveille et considère le mouton avec appétit, ni une ni deux il se rapproche et engloutit l’animal. A la satisfaction surgit l’interrogation : Qui m’apporte mon déjeuner, moi qui suis si impopulaire ? A la question succède une gorge brûlante et la soif.

Une soif incroyable et tenace. Le dragon se rapproche du fleuve et boit. 100, 1000. 10 000 litres. Le fleuve se vide peu à peu. Le dragon gonfle mais il continue à boire incapable de réprimer sa soif. 100 000. 1 000 000 000. Et BAM ! La peau tendue cède et le dragon explose en petit morceaux.

Le dragon est mort. Le roi heureux. La princesse se prépare à accueillir le héros. La nouvelle se répand en ville. La foule converge vers le château. La fête commence et n’en finit plus !

Voila l’histoire d’un paysan astucieux et courageux qui devint roi après avoir terrassé le dragon de Cracovie.

 

Autres versions de la légende

 

Version BD / dessin d’enfant

Version médieval fantasy

Version Wikipedia

Si vous êtes fan de légende, découvrez celle de la sirène de Varsovie.

 

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Atmosphère de Cracovie !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *