Wieliczka, Mine de sel sculptée près de Cracovie (Pologne)

Patrimoine mondial de l’humanité, Wieliczka est le site touristique le plus visité de Pologne, la plus ancienne mine de sel exploitée du monde. Pendant 700 ans et jusqu’en 1996.

 

Statue de Roi Kazimierz le Grand dans la mine de sel de Wieliczka près de Cracovie - Photo de Fraxinus2.

> Statue de Roi Kazimierz le Grand dans la mine de sel de Wieliczka près de Cracovie – Photo de Fraxinus2.

 

A première vue, difficile de se faire une idée. Envie d’y aller. Absolument pas envie d’y aller. Visiter une mine, c’est rarement ce que l’on pense faire de son temps libre…

La profondeur, le sel et les oeuvres d’art religieuses en font un lieu unique au monde.

 

Charpente en bois dans la mine de sel de Wieliczka près de Cracovie. Photo de Ringo88PL.

> Charpente en bois dans la mine de sel de Wieliczka près de Cracovie. Photo de Ringo88PL.

 

 

Musée, église et sanatorium !

L’air de la mine de sel contient de grandes quantités des oligo-éléments. Cela fait de la mine un endroit de soin idéal pour les personne souffrant de maladies respiratoires, allergies ou maladie de la peau…

 

Une des salles de réception de la mine de sel dans les profondeur de la terre. Photo de Fraxinus2.

> Une des salles de réception de la mine de sel dans les profondeur de la terre. Photo de Fraxinus2.

 

Un musée curieux… et assez chiant

L’exploitation du gisement de sel gemme commence au 13e et se poursuit jusqu’en 1996. 7 niveaux entre 57 et 198 mètres de profondeur, 200 km de galeries.

Une infime partie est devenu un musée oscillant entre géologie, musée technique et religieux. Curieux mélange.

 

Musée des techniques d'extraction du sel à Wieliczka. Photo de Damir-zg.

> Musée des techniques d’extraction du sel à Wieliczka. Photo de Damir-zg.

 

Le musée consiste en une balade souterraine à travers les couloirs humides et salés. Une visite de la plus grande collection d’outils miniers du Moyen Âge aux les temps modernes.

Etant adolescent au moment de la visite, j’en garde un souvenir assez chiant. Guide polonais de la vieille école, et tout le tralala. Il pointait les choses à découvrir de son majeur et abusait de l’expression « vis à vis »… Alors mon idée fixe, c’était d’embrasser cette jolie fille que j’avais rencontré en colonie. De passer TOUT mon temps à ça 🙂

 

Histoire du sel

Difficile aujourd’hui de deviner le rôle qu’à jouer le sel au cours de l’histoire.

Le sel fût pendant des siècles une ressource minière de première importance. Le monopole royal sur l’extraction et la distribution fut en vigueur :

  • Le sel servait de moyen de paiement remplaçant l’argent en métal,
  • Le sel permettait de conserver la viande, le poisson, le beurre.
  • Le sel permet de tanner les peaux animales et de les transformer en cuir.

Au 14e siècle, les revenus issus de la vente du sel constituaient 1/3 des ressources financières de l’État polonais.

 

Les cristaux de sels, Dieu et Kieslowski

Les conditions de travail très dangereuses exacerbaient le sentiment religieux des mineurs.

Des salutations d’usage « Que Dieu vous protège », aux messes quotidiennes célébrées sous terre, les mineurs sculptèrent des statues, des autels et chapelles. Cet art naïf rappelle parfois l’art des montagnards des Tatras, Zakopane et ses environs.

 

La cène, dernier repas du christ sculpté dans le sel de la mine de Wieliczka. Photo d'Adam Kumiszcza.

> La cène, dernier repas du christ sculpté dans le sel de la mine de Wieliczka. Photo d’Adam Kumiszcza.

 

Le chef d’oeuvre de la mine de sel est la chapelle de la reine Kinga. Entièrement faite de sel, du sol aux lustres en passant par des scènes bibliques sculptées dans les parois. Tout est en sel. C’est la plus grande église souterraine du monde.

Vraiment très impressionnant. Le sel prend des formes féériques sous terre. Entre les créations humaines et les créations minérales (stalactites par exemple). Le royaume des nains pour ceux qui connaissent le seigneur des anneaux.

 

Sculpture dans le sel de la mine de Wieliczka - Photo de Barbara Maliszewska.

> Sculpture dans le sel de la mine de Wieliczka – Photo de Barbara Maliszewska.

 

De nombreux concert ont lieu dans la chapelle. Zbigniew Preisner, compositeur entre autres de nombreux films de Kieslowski s’y produisit. Preisner enregistra un requiem à la mort de son ami réalisateur : « Requiem for a friend ». La partie « Lacrimosa » (la plus larmoyante) du requiem ouvre le film « Tree of life » de Terrence Mallick.

 

 

Informations pratiques sur Wieliczka

La mine de sel de Wieliczka se trouve à 10 km du centre de Cracovie près de la route E40.

Accès :

  • Par train : Prendre le train jusqu’à la station Wieliczka Rynek (Wieliczka Place du Marché).
  • Par bus : Prendre le 304 au départ de la rue Kurniki près la gare ferroviaire. Un bus toutes les 15 – 20 minutes. De nombreux mini bus propose le trajet de Cracovie à Wieliczka au départ de la gare routière notamment.

Horaire d’ouverture :

  • De 7.30 jusqu’à 19.30 (du 1er avril au 31 octobre)
  • De 8.00 jusqu’à 17.00 * (du 2 novembre au 31 mars)

Prix : Plein tarif entre 50 et 65 zl (12 à 15 €) la visite avec un guide en polonais ou en langue étrangère. La visite avec un guide est obligatoire. Les visites en langues étrangères se font à heure fixe. Vous pouvez choisir une guide parlant polonais et prendre un audioguide. Pour prendre des photos ou filmer, vous devrez payer un billet photo/video de 10 zl (2€).

Vous pouvez aussi combiner le trajet en bus + l’entrée + le guide en français. Et réservez en ligne.

Site internet : http://kopalnia.pl/

 

Itinéraire à Cracovie pour un week-end
Dans notre itinéraire pour découvrir Cracovie en un week-end.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Autour de Cracovie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *