Sandomierz, charmante et ancienne ville entre Cracovie et Varsovie

A la découverte de la Pologne ? Sandomierz offre le visage d’une charmante et ancienne ville au milieu de la campagne à mi chemin entre Cracovie et Varsovie.

Chateau de Sandomierz - Photo de Mcyfra

> Chateau de Sandomierz – Photo de Mcyfra

 

A 200 km au nord de Cracovie et à 200km au sud de Varsovie, Sandomierz se situe sur sur une colline entourée de vergers. Vous y trouverez une charmante vieille ville, des vieilles pierres, un rynek (comme dans presque toutes les villes de Pologne), ruelles et églises. Si vous choisissez d’être au centre vous aurez sous la main de nombreux bars et restaurants où vous mangerez bien pour assez peu cher.

Sandomierz est une petite ville provinciale parfaite pour celles et ceux qui désirent voir le temps couler doucement.

 

L'hotel de ville de Sandomierz dans les années 1950/1960.

> L’hotel de ville de Sandomierz dans les années 1950/1960.

 

Histoire de Sandomierz

Sandomierz est une des plus anciennes villes polonaises. Elle est habitée depuis le néolithique. Son histoire est un bon résumé de l’histoire polonaise, des périodes de prospérité ponctuées d’invasions plus ou moins destructrices par des envahisseurs plus ou exotiques.

Sa situation sur d’importantes routes commerciales et au point de confluence du San et de la Vistule lui a permis de prospérer. La première mention historique de la ville date du début du XIIe siècle quand le chroniqueur Gallus Anonymus la range dans les principales villes polonaises, aux côtés de Cracovie et de Wrocław

 

Eglise Saint Jacob à Sandomierz - Photo de SchiDD

> Eglise Saint Jacob à Sandomierz – Photo de SchiDD

 

Au XIIIe siècle, la ville est dévastée à plusieurs reprises par les Mongols.

À la suite de la réunification des territoires polonais au XIVe siècle, le duché de Sandomierz est intégré au royaume sous forme de voïvodie. Une commune juive y est créée. À cette époque, la ville compte 3 000 habitants et est une des plus grandes villes du pays. C’est difficile à imaginer lorsque l’on voit la ville aujourd’hui.

 
Sur la place du marché de Sandomierz - Photo de Giusta777

> Sur la place du marché de Sandomierz – Photo de Giusta777

 

Au milieu du XIVe siècle, Sandomierz est incendiée par les Lituaniens. Le plan de la ville n’a pratiquement pas changé depuis lors. 

La paix et prospérité prennent fin en 1655 quand les Suédois s’emparent de la ville durant le Déluge (« potop » en polonais), une des périodes les plus sombres de l’histoire de la Pologne. Le royaume de Pologne décline et Sandomierz avec.

A la première partition du pays en 1772, Sandomierz en Autriche. En 1809, la ville est partiellement détruite pendant la guerre entre l’Autriche et le Duché de Varsovie. En 1815, la ville est incorporée dans le royaume du Congrès. La ville compte alors 2 640 habitants. En 1818, elle devient un siège épiscopal.

 

Sur le rynek, la place de marché de Sandomierz. Photo de Kroton.

> Sur le rynek, la place de marché de Sandomierz. Photo de Kroton.

 

Ensuite elle fait partie de l’Empire russe. La ville subit encore de lourds dommages pendant la Première Guerre mondiale et est occupée par l’armée autrichienne

Les Allemands s’emparent de la ville en septembre 1939 et la rattachent au Gouvernement général. La population juive de la ville (environ 2 500 personnes, 40 % des habitants de la ville) disparaît, principalement dans les camps d’extermination de Belzec et de Treblinka.  La ville est libérée par l’Armée rouge en août 1944.

Depuis 1945, Sandomierz s’est très peu industrialisée, ce qui lui a permis de garder son charme de petite ville provinciale.

 

Eglise św. Marii Magdaleny Près de Sandomierz. Photo de Jacek Halicki.

> Eglise św. Marii Magdaleny près de Sandomierz. Photo de Jacek Halicki.

Intérieur de św. Marii Magdaleny près de Sandomierz. Photo de Jacek Halicki.

> Intérieur de św. Marii Magdaleny près de Sandomierz. Photo de Jacek Halicki.

> Vitraux de l'église św. Marii Magdaleny près de Sandomierz. Photo de Jacek Halicki.

> Vitraux de l’église św. Marii Magdaleny près de Sandomierz. Photo de Jacek Halicki.

 

Informations pratiques

Vous pouvez facilement accéder à Sandomierz en bus ou en train depuis Cracovie ou Varsovie.

Pour l’hébergement à Sandomierz ou sinon Passez au PTTK (centre d’informations touristiques sur le rynek) qui aiguille les touristes vers des chambres chez l’habitant, généralement au centre historique de la ville et abordables.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Maciej

Maciej

J’aime me perdre à la recherche d’endroits surprenants.

Plus de Autour de Cracovie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *