Christiania, quartier des hippies et dealers à Copenhague [Christianshavn]

Christiania est un quartier autogéré situé au cœur de Copenhague. Ici, le concept de liberté est érigé en véritable art de vivre depuis plus de 45 ans.

 

La « commune libre de Christiania » se trouve dans le quartier de Christianshavn à deux pas du centre ville de Copenhague.

Les maisons colorées, l’esprit de liberté qui y règne et la vente de cannabis attirent de plus en plus de touristes chaque année.

 

> Carte de Copenhague avec le quartier de Christiania en rouge.Image de Локомотив

> Carte de Copenhague avec le quartier de Christiania en rouge. Image de Локомотив

 

 

Une ville autoproclamée

 

A la fin de l’été 1971, en pleine crise du logement, un groupe de hippies, d’artistes et de chômeurs occupe le terrain d’une caserne désaffectée située dans Christianshavn. Très vite, les résidents rédigent une charte et proclament la liberté de ce périmètre. Christiania est née !

 

 

Entrée dans la commune libre de Christiania à Copenhague - Photo de News Oresund

> Entrée dans la commune libre de Christiania à Copenhague – Photo de News Oresund

 

 

Christiania est une ville dans la ville. Elle compte environ 900 habitants et s’étend sur 34 hectares. La cité libre possède ses assemblées citoyennes, son propre drapeau et sa propre monnaie. Les décisions sont adoptées par consensus dans le souci du bien-être de la communauté.

La ville possède sa boulangerie, son service de voirie, son école, son imprimerie, son cinéma et, bien sûr, sa radio libre.

 

 

 

 

Le symbole de la culture alternative

 

A Chritiania, la propriété privée n’existe pas, c’est la communauté qui dispose des habitations.

Tout résident ou visiteur est tenu de respecter les 9 règles de base interdisant notamment le port d’arme, les drogues dures, les voitures, la violence et le vol.

De nombreux bars et restaurants parsèment la ville tandis que le soir, on peut assister à l’un ou l’autre concert gratuit. Christiania est également connue pour son artisanat et son marché de Noël.

La créativité des habitants se manifeste à travers des oeuvres artistiques et habitations diverses, originales ou même flottantes.

 

 

 

Ces exemple d’architecture sans architecte est une raison supplémentaire (principale ?) de visiter ce quartier atypique.

 

Maison-serre dans le quartier de Christiania à Copenhague - Photo de seier+seier

> Maison-serre dans le quartier de Christiania à Copenhague – Photo de seier+seier

Petite maison charmante à Christiania, Copenhague - Photo de Stig Nygaard

> Petite maison charmante à Christiania, Copenhague – Photo de Stig Nygaard

 

Paysage insolite : Une caravane flottante aux couleurs de Christiania, Copenhague - Photo de Schorle.

> Paysage insolite : Une caravane flottante aux couleurs de Christiania, Copenhague – Photo de Schorle.

 

Une communauté controversée

 

Pour ou contre Christiania ? Ce qui est certain, c’est que le concept de ville libre ne laisse pas indifférent. Ses détracteurs la désignent comme un repaire de dealers, ses adeptes revendiquent ses valeurs. Récemment, Christiania a été le théâtre d’actes de violence. Les pouvoirs publics ont été contraints d’intervenir, mettant en péril le concept même de la liberté symbolisé par la communauté.

 

 

Fresque murale contre les drogues dures à Christiania, Copenhague. Photo de Smurrayinchester

> Fresque murale contre les drogues dures à Christiania, Copenhague. Photo de Smurrayinchester

 

 

 

Pour certains, c’est la législation permissive à l’égard des drogues douces (cannabis) qui a causé la perte du projet. Si certains stands de vente étaient tenus par des habitants idéalistes, d’autres l’étaient par des gangs violents. Et entre les différents gangs actifs au Danemark, Les motards des Hell Angels, les orientaux des Black cobras ou les Serbes de Srpsko Bratstvo la concurrence peut être féroce.

En 2016, 2 policiers se sont fait tiré dessus par un dealer / sympathisant de Daesh remettant un temps en cause la « légalité » de la vente de stupéfiant dans l’ancien quartier hippie.

 

 

Informations pratiques sur Christiania à Copenhague

 

Christiania est un quartier ouvert à tous, il convient néanmoins de respecter quelques règles. L’usage des appareils photo et smartphones est fortement déconseillé dans les zones sensibles telles que Pushers Street, la rue des dealers.

Pour avoir des informations plus détaillées sur le fonctionnement de la ville, des visites guidées sont organisées.

 

 

 

 

 

 

Plus de Quartiers de Copenhague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *