Conseils avant de partir en voyage (longtemps et loin)

Des conseils pour préparer un long voyage à travers le monde : Equipement et sac à dos, vaccins, assurances + des idées pour voyager moins cher et aider des personnes sur votre chemin 🙂

 

Ulysse sur l'île de Calypso, peinture de Detlev Conrad Blunck

> « Je suis sûr que j’oublie quelque chose » Ulysse avant de partir pour son long voyage.

 

J’ai décidé de prendre une année sabbatique et de quitter mon job pour découvrir un bout d’Asie. Une fois obtenue la validation de mon employeur, une fois mon déménagement réalisé, j’ai commencé à me demander comment préparer mon voyage.

 

Choisir l’essentiel

N’hésitez pas à tester votre équipement.

Avant de partir pendant 5/6 mois (trajet : Turquie > Japon > Vietnam > Cambodge > Thailande > Laos), je suis parti pendant 45 jours (Pologne > Biélorussie > Lituanie > Pays de Galles).

Si les pays de votre voyage « test » différent, cela permet d’avoir une idée du superflu dans votre sac à dos. Et une idée du poids que vous aurez à porter dans vos pérégrinations.

Il existe de nombreuses listes d’objets à prendre avec vous à adapter en fonction de votre voyage. Voici quelques questions à vous poser : A quelle période de l’année serez-vous sur place ? Eté ou hiver ? Allez-vous camper ? Cuisiner ? …

Vous pouvez générer des checklist par pays et par type de voyage : http://www.travelschecklist.com

 

Anticiper l’imprévu

Pendant la phase de préparation, vous devrez connaître la situation politique, sociale et épistémologique des régions que vous traverserez. Le ministère des affaires étrangères propose des informations par pays intéressantes à connaitre.

Visa. Certains pays demandent des visas pour entrer sur leur territoire. Parfois il suffit d’être au poste frontière pour demander un visa, parfois il faut vous rendre dans une ambassade ou passer par une agence tierce. Un visa est toujours payant. Si vous passer par un tiers, une commission sera à prévoir.

Vaccin. Si le Japon ou la Thailande ne présentent pas de risque sanitaire, le Vietnam, le Cambodge et le Laos présente des risques de maladies pour lesquelles des vaccins existent. Les centres de vaccinations du voyageur (ou « centre de vaccination internationale + le nom de votre ville » sur un moteur de recherche) peuvent vous conseiller et réaliser les vaccins.  La sécurité sociale ne prend pas les frais à sa charge. A savoir que peu de mutuelles (aucune ?) ne remboursent les injections. Cela peut vite correspondre à un budget : Près de 350 euros pour mon voyage.

Assurances. Partir à l’inconnu est une chose. Prendre des risques inconsidérés une autre. Un principe de précaution consiste à vous assurer. Il existe différentes assurances santé ou voyage. Dans le cas où vous devriez vous soigner dans un hopital (Chapka assurances par exemple). Dans le cas où votre vol est annulé ou retardé, il existe des solutions comme Flightright pour éviter de vous ruiner. Et partir tranquille.

Documents importants. Faites une photocopie et scannez tous vos documents importants (passeport, ordonnances médicales, visa, permis de conduire). Une fois scanné, mettez vous document sur une clé USB et envoyez les vous par mail.
Identifiant et mot de passe. Idem pour vos mots de passe, si vous disposez de mots de passe différents pour vos comptes emails et réseaux sociaux. Créez un fichier texte avec vos login et mot de passe puis créer un fichier zip ou rar avec un mot de passe. Vous n’aurez alors qu’un seul mot de passe à retenir. Envoyez-vous le zip par mail en plus de le mettre sur votre clé usb.

Argent. Prévoyez de l’argent liquide si possible des différents pays que vous traverserez, ainsi que des espèces en dollar ou en euro que vous pourrez échanger facilement. Répartissez cet argent dans vos différents sacs à différents endroits.

 

Voyager utile

Si vous partez longtemps, une bonne manière de rencontrer des personnes sur votre route, de vous immerger dans la culture locale et de dépenser peu est de faire du volontariat sur place.

Le Woofing est un système d’entraide vous permettant d’aider des fermes ou exploitations agricoles respectueuses de l’environnement. Chaque pays a son association, aussi si vous désirez faire du Woofing en Inde ou au Japon, vous devrez vous inscrire et payer une cotisation annuelle dans les 2 pays. Le prix de la cotisation varie (tout comme le nombre de lieux où faire du woofing) par pays. Il faut par exemple compter une 50-aine d’euros pour le Japon.  A noter que cela peut donc être rembourser par une seule nuit sur place.

D’autres services payants existent comme Workaway.info ou Helpx.net. Les offres de volontariat dépassent alors le cadre agricole : Vous pourrez aussi bien donner des cours de langue que travaillez dans une auberge, hotel ou restaurant ou encore garder des enfants ou promener des animaux…

[L’article sera complété au fur et à mesure de mes découvertes]

 

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *