Gotico, quartier médieval du centre de Barcelone

Le Gotico est l’un des quartiers le plus visité de Barcelone. Les nombreux monuments gothiques, musées d’art et d’histoire et ses petites ruelles constituent un passage obligé pour découvrir Barcelone.

Ruelles du quartier du Gotico à Barcelone - Photo de Luis Marin

> Ruelles du quartier du Gotico à Barcelone – Photo de Luis Marin

 

Le quartier du Gotico fait partie de la Vieille ville de Barcelone avec El Raval au sud et la Ribera au nord. Le Gotico a ses extremités le port et la plaça Catalunya.

 

Gotico aujourd’hui

Les ruelles tortueuses du Gotico offre un terrain de découverte inépuisable. Levez la tête et enfoncez vous dans les ruelles les moins fréquentées.

Les artistes barcelonais s’y cachent facilement et laissent sur les murs leurs oeuvres colorés et joyeuses. Les créations sur papier sont collées plus que directement faites sur la pierre. Le prix des amendes et la chasse faite aux graffeurs explique cela. Plus sur le street art à Barcelone.

Toujours pour les amateurs d’art et d’histoire :

  • Le musée de Picasso, très bon pour suivre l’évolution du peintre et ses influences.
  • Le musée de l’histoire de Barcelone, excellente boutique mais nettement moins intéressant que celui de l’histoire de la Catalogne sur le port.

Les bars, cafés, salon de thé et restaurant sont légions. Les nombreuses places offrent des terrasses agréable où boire un verre. Voici une courte sélection de nos préférés :

  • Caj, un salon de thé tenus par des Tchèques,
  • Babel, un bar intimiste du coté des murailles,

Idem pour les boutiques. Innombrable. Fringues, accessoires de mode, street art. Beaucoup de créateurs. Les prix varient mais ce n’est pas outrageant.

 

Origine du Gotico

Ceux que l’histoire du Gotico intéresse : Sachez qu’elle remonte à l’époque romaine quand l’empereur Auguste y fonda une colonie. Les traces sont toujours visibles au musée d’histoire de la ville.

On trouva aussi dans le Gotico le Call, l’ancien quartier juif de Barcelone.

La majorité des monuments du Gotico date du moyen age et sont de style gothique. Le quartier médieval de Barcelone est un curieux mélange d’un style que l’on associe avec l’Europe du nord et d’une ville méditerrannéenne, ensoleillée et sèche. Du gothique, nous avons les ruelles étroites, les placettes à l’ombre, les arches et les ecuissons, les animaux et motifs gravés dans la pierre. Il y a les églises hautes montées sur des colonnes prêtent à toucher le ciel. De la méditerrannée, il y a la lumière franche, le vent salé et le soleil brulant et sec. Des palmiers, des ficus de plusieurs mètres et des plantes grasses grandes comme des arbustes. On est loin des gargouilles de cathédrale surplombant une ville grise, humide et brumeuse.

Une controverse éclata en 2011 quand Agustín Cócola remis en cause l’authenticité de certains monuments gothiques. Selon le chercheur, nombre d’entre eux serait en fait néogothique et aurait été construit il y a moins de 150 ans par des artistes modernistes (art nouveau).

 

Les principaux monuments du Gotico

Il s’agit principalement de batiments politiques (autorité temporelle), religieux (autorité intemporelle) et de places bordées de maisons bourgeoises (autorité depuis et pour l’éternité) :

Cathedrale de Santa Eulàlia, ses fléches se détachent du ciel. Son cloître arboré est parcouru jour et nuit par des oies blanches en hommage à la martyre Eulàlia.
– Plaça Reial. Place royale. Des arcanes, des palmiers, une statue, des pigeons. Un lieu de rendez vous pour ceux qui ne savent pas où se rencontrer. Un certain charme desuet d’une splendeur passé.
– Plaça del Rei avec le musée de la ville de Barcelone (Museu d’Història de la Ciutat de Barcelona). Des escaliers impressionnant descendent d’un batiment aux fenêtres sobres et si  géometriquement régulières qu’on jugerait un batiment futuriste. Un visage peu commun du gothique.
– Plaça de Sant Felip Neri, à l’origine l’entrée du Call (quartier juif) puis une place avec une église et école. Symbole du carnage des bombardements fascistes pendant la guerre civile espagnole.
– Plaça Sant Jaume avec la Casa de la Ciutat (Hotel de ville) et le  Palau de la Generalitat de Catalunya (Siège de la Catalogne).
– Basilique de La Mercè
– Eglise Santa Maria del Pi
– Eglise de Sant Miquel
– Portal de l’Àngel
– Els Quatre Gats
Photos du Gotico

Eglise sur la plaça Sant Felip Neri bombardée par l’aviation faciste de Mussolini pendant la guerre d’Espagne. Endroit à découvrir absolument.

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Quartiers de Barcelone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *