Barcelone comme vous ne l’avez jamais vu : Les Bidonvilles

Barcelone n’a pas toujours présenté le visage d’une métropole moderne et innovante. Dans les années 1960, près de 100 000 personnes y vivaient dans des bidonvilles. Retour en photos sur cette période.

 

Maisons de fortune dans le bidonville sur une plage de Barcelone.

> Maisons de fortune dans le bidonville sur une plage de Barcelone.

 

Les villages d’infortune étaient visibles à la périphérie de la ville sur ses plages (Somorrostro), sur ses collines (Montjuïc, El Carmel) mais aussi au sein de certains quartiers plus centraux comme l’Eixample, Sant Antoni, Poble Sec, Poblenou, El Clot.

 

Vue aérienne de la plage de Barceloneta avec le bidonville au bord de l'eau.

> Vue aérienne de la plage de Barceloneta avec le bidonville au bord de l’eau.

 

Il faudra attendre l’organisation des jeux olympiques en 1992 pour votre ce phénomène urbain disparaître du paysage urbain.

 

Histoire rapide des bidonvilles de Barcelone

Dans les années 1920/1930, l’industrialisation de Barcelone et la pauvreté des campagnes favorisent l’exode rural.

La faible industrialisation du secteur du BTP et le gel du prix des loyers n’encouragent pas la construction de logement abordable pour ces nouveaux habitants. Ni le secteur privé, ni l’état dont le budget ne permet pas les investissements nécessaires n’agissent sur le déficit de logement.

 

Plage de Barcelone avec des bateaux de pêche au premier plan et le bidonville au deuxième.

> Plage de Barcelone avec des bateaux de pêche au premier plan et le bidonville au deuxième.

 

Le nombre de bidonville augmente fortement sans aucune action municipale si ce n’est les évacuations liées à un évènement comme pour l’exposition universelle de 1929.

Les conditions sanitaires sont catastrophiques : Ni eau courante, ni égouts, surpopulation et maladies…

 

Bidonville de Somorrostro sur la plages de Barcelone entre Barceloneta et l'actuelle Villa Olimpica.

> Bidonville de Somorrostro sur la plages de Barcelone entre Barceloneta et l’actuelle Villa Olimpica.

 

Puis éclate la guerre civile espagnole avec comme issue finale la victoire des Franquistes.

Dans les années 1950, on assiste à un mélange de politique répressive de destructions, de prise en charge morale et sociale du problème par l’église et surtout d’organisation des habitants pour améliorer leur condition de vie.

 

Destruction de bidonville à Barcelone dans les années 1950.

> Destruction de bidonville à Barcelone dans les années 1950.

 

Les habitations d’abord très sommaires se perfectionnent avec l’utilisation de matériaux de récupération plus pérennes et des constructions plus solides.

La solidarité et l’entraide entre les habitants jouent à plein.

 

 

Exemple de construction dans les bidonvilles à Barcelone.

> Exemples de construction dans les bidonvilles à Barcelone.

 

Dans le milieu des années 60, le développement économique permet la construction de grand ensemble où seront progressivement relogés les habitants des bidonvilles.

 

Gitans sur la colline de Montjuic  dans les années 1960.

> Gitans sur la colline de Montjuic dans les années 1950 / 1960.

Bar de Barceloneta dans les années 1950.

> Bar de Barceloneta dans les années 1950.

 

Ressources

Pour en savoir plus sur les bidonvilles de Barcelone, rendez-vous sur le site du musée d’histoire de la ville : http://www.barraques.cat/en/index.php

Enregistrer

Maciej

Maciej

J'aime me perdre à la recherche d'endroits surprenants.

Plus de Atmosphère de Barcelone !?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *